Mes trésors de cave

Publié le par Emmanuel DELMAS

Les vins cachés de ma cave personnelle

Quelles sont ces bouteilles ?

Dans la continuité de mes portes ouvertes exceptionnelles, je vais donc dévoiler les bouteilles entreposées.

Simplement une panoplie de celles que je possède. Personne donc n'a réussi à en trouver une, lors de mes portes ouvertes ici-même ainsi je vous dévoile leurs identités, de gauche à droite.

================================== Photo retirée, car bien trop lourde, et longue à charger

Tout à gauche, voici , le château Cantenac Brown, 3 è grand cru classé de Margaux 1990, arrivé à maturité.

A sa droite, fièrement se tient l'un des plus fabuleux cru bourgeois, le château Haut Marbuzet, 1982, millésime exceptionnel, lui aussi à pleine maturité.

A côté, une bouteille gagnée lors d'un concours national de sommeliers, un Hermitage blanc "de L'orée", de la maison CHAPOUTIER 1993, il commence à s'essouffler dangereusement.

En plein milieu trône un Grand cru, sans nul doute le plus grand vin blanc sec de la planète, je cite le MONTRACHET de Baron THENARD 1997, monstrueux de classe, et de droiture.

                        

Juste derrière, la petite bouteille de clavelin et ses 62 cl, un Vin Jaune, merveilleux, un château d'Arlay 1987

Prostré à sa droite, je vous présente le seigneur Riesling Zinkoepflé de  Seppi LANDMANN, à Soultzmatt, en Alsace, récolté en "Vin de Glace" 1995, bouteille offerte par mon ami vigneron.

Enfin, voici un château Ducru Beaucaillou, 2nd grand cru classé de St Julien 1988, très beau millésime, lui aussi à maturité, présentant un beau support tannique.

Voici donc la présentation de mes quelques fières bouteilles trônant dans ma cave.

 

Emmanuel DELMAS

Publié dans DIVERS

Commenter cet article

Patrick 12/10/2005 01:17

Tu as raison de noter les connaissances phénoménales de certains amateurs, mais j'ai remarqué qu'en général ils ne savent pas déguster les vins très jeunes et apprécier le potentiel d'un vin en barrique ou en cuve. Il faut bien qu'il nous reste quelque chose ;-))

Youk 10/10/2005 09:42

Bonjour,
Superbe site. Passion commune. Mais je ne suis qu'amateur !
Je me suis permis d'ajouter votre site dans les liens de mon blog.
Cordialement,
Youk
Réponse d'Emmanuel:
Merci pour le compliment ainsi que le lien. Les vins de Bourgogne, je les aime, tendus, pointus, concentrés, leur classe si merveilleuse. J'aime le vin, en général, et le Bourgogne en particulier.
Quant aux amateurs, certains ont plus de connaissances que les professionnels.

penglobe 10/10/2005 07:47

très très interessant...
pour une fois , on peut dire que les cordonniers ne sont pas les plus mal chaussés ;-)
Réponse d'Emmanuel:
Je mets un point d'honneur à garder quelques flacons, pour les grandes occasions, et le vin étant si bon à partager...mais, là, ce sont mes plus jolies bouteilles...autrement, je n'en ai que 50 en tout. Bien loin des monumentales caves de nombre d'amateurs passionnés.

Frogita 10/10/2005 00:30

Moi j'opte pour le Montrachet... :-))
Et le riesling (honneur à mes racines)..
Réponse d'Emmanuel:
Ainsi, Frogita est d'origine alsacienne, interessant, la plus accueillante des route des vins de France, et des vins immenses de complexité et de volume.
Excellent et judicieux choix concernant le Montrachet, on voit que mademoiselle connait les bons vins.

Papilles et pupilles 09/10/2005 11:32

De bien belles bouteilles !

Tatiana 09/10/2005 02:56

Je ne savais pas qu'il fallait les nommer ! J'avais trouvé quelques unes, si si !
Surtout celle du Vin Jaune, IN-CON-TOUR-NA-BLE !

... une soirée avec des amis et quelques bouteilles...

Réponse d'Emmanuel:
Merci pour ta contribution Tatiana, et oui, le Vin Jaune est un INCONTOURNABLE.

Patrick 09/10/2005 02:27

Mais si, mais si, j'avais les Bordeaux et le vin jaune sans savoir de chez qui.

Justement permets moi un petit différend avec toi à ce propos. Le Château d'Arlay est  loin derrière d'autres vins jaunes, notamment Frédéric Lornet. En revanche ils font sans doute le meilleur Macvin.

Pour le reste que de très grandes bouteilles sans esbrouffe, que j'aimerais bien déguster (pas posséder, j'ai une cave qui tourne trop vite = 2000 bouteilles environ dont 800 à 1000 ouvertes chaque année, je ne garde rien, sauf quelques Silex).
Réponse d'Emmanuel:
Château d'Arlay a son histoire, et ils font comme tu le dis, un superbe Macvin, vin merveilleux de liqueur s'il en est.Autrement, j'ai peu de bouteilles, pas plus d'une centaine, manquant cruellement de place, j'en possédais 250, je n'ose pas renouveller le stock.J'ai bu plein de bouteilles, avec mes amis, j'en ai plus beaucoup...;-(