Restaurant le Taste-Monde

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

 

 

 

            Le Taste-Monde, issy les moulineaux

 

 

Le Taste-Monde

7, rond point Victor Hugo

92130 Issy les Moulineaux

01 46 45 22 12

 

Se trouvant à 10 pas de la porte de Versailles, à 1 pouce du coeur d'Issy les Moulineaux et en plein coeur des bureaux des grands magazines alentour, ce restaurant se montre original avec une carte des vins importante.



Néanmoins, c'est en plein coeur des vignobles du monde entier que ce restaurant a fait ses amplettes pour remplir sa carte des vins. Ouverte sur le monde...

Cadre de bois blond, bar face à l'entrée, lumières jaunes et rouges, couleurs chatoyantes et serveurs de bonne humeur.


LE DINER



Amuse bouche: Crème de poivron

Belle entrée en la matière, crème aérienne et savoureuse tapissant bien
les papilles. Le poivron se montre élégant et doux.

ENTREE: Samoussa de crabe pimente menthe fraiche mesclun au radis rose



Belle assiette, présentée élégament, la salade de mesclun est très bien assaisonnée, à la vinaigrette de framboise.
Les samoussa sont bien maitrisées. Sérieux et bien fait, sans pour autant se montrer extraordinaires..


LE VIN ?



Je le prends au verre, parmi un choix de 10 vins de 7.50 à 11.00 euros

 

Vin d'Argentine rouge "Urban uco" malbec, "valle de uco", Mendoza.

Vins servis dans des verres Mikasa

Serré, encore fermé, il ne dévoile rien de bien plaisant au nez. La
bouche se révèle austère, se concluant sur une finale ferme. Vin semblant
corseté, dommage. Après aération, (et beaucoup d'indulgence) il se révèle plus tendre tel relaché.

*(*)


Ce vin proposé a bien du mal à échanger avec ce mets. Il semble qu'un
vin blanc gras, rond et pourvu d'une acidité plus perçante aurait été plus judicieux.
Le vin argentin se durcit, ne s'étale pas, et tranche avec cette salade
assaisonnée.
Dommage, ce fut risqué mais non dépourvu d'intérêt.




Rognons de veau et pommes fondantes sur crème de bacon



Belle assiette, rognons croquants et goûteux, sauce légère maispersistante, verdure rafraichissante et champignons, ainsi que latexture de la garniture apportent une panoplie pleine de verve et desincerité.




La Cetto mexique "petite syrah" Mexique 2003

Vin à la robe grenat foncé dégageant des effluves de fruits noirs macérés dans un 1er temps. A l'aération, des notes épicées, mêlées à une note fumee apparaissent.

En bouche, le vin se révèle rond, et d'une matière dense. Le milieu
répond au nez complexe perçu mais aussi a l'alcool s'en dégageant. La
finale en est donc rendu chaleureuse, capiteuse. Les tanins se montrent
élégants.
Vin charnu, sur le fruit confituré, avec des pointes alcooleuses
pouvant déranger.

Le millésime 2003 montre là ses limites. Des fruits mûrs, une matière
opulente qui ne trouve pas le contrepoint d'une fraicheur qui aurait été
bienvenue.


Intéressant mais manquant cruellement d'identité...pour le prix indiqué.

**


DESSERT: Ravioles de Marrons, coulis de fruits rouges



Un peu plus de réserve sur le dessert. Certes, les ravioles furent bonnes, mais ajouter de la texture épaisse aux marrons est osé. En tout cas, on ne peut pas reprocher au chef de ne pas vouloir se montrer original.



Néanmoins, sa cuisine est pleine de verve et franchement intéressante, même si elle semble se perdre parfois aux côtés de vins proposés au verre, si délicats à marier...



CONCLUSION



La cuisine semble rehaussée par rapport à mes précédentes tentatives.
Plus sincère, pleine de verve, sans esbrouffe, elle va à l'essentielle.


LA CARTE DES VINS...



Le Taste Monde a toujours fait de sa carte des vins son point fort. Indéniablement, quand on pense vins du monde, on pensait Taste monde.

Près de 500 références, du monde entier, de la recherche, de belles et sérieuses références. Rien à redire...voici encore 2 ans.Même si je ne suis pas fervent de la présentation un peu trop cartographique et "pédagogique", la carte des vins reste intéressante.

En plus, quand on se permet de servir le vin dans les verres Mikasa de
la gamme "open up", forcément...on joue dans la cour des grands.

 


VINS AU VERRE ET PRIX DES VINS PEU COHERENTS ?


.
Les 2 vins dégustés, étaient un peu austères, durs. Les prix restent encore élevés, entre 6.50 et 11.00 le verre...n'invitant pas à la decouverte.

D'autant plus que les prix des vins me semblent prohibitifs. Peu de vins de qualité à moins de 50 euros. Ainsi, les restaurants alentour proposent des vins certes français, mais à des prix bien plus cohérents, en adéquation avec les prix des menus avoisinant eux aussi les 30 euros. (La Manufacture, Cuisine et Tentations)

En somme, les vins servis au verre, ainsi que les prix des vins à la carte restent trop chers, pour une qualité pas toujours irréprochables. Ce serait LE point négatif...


Je me souviens, voici quelques années en arrière...Sylvain et moi-même dégustant nombre de vins surprenants du monde entier à Londres, au Wine Fair..dans le but de faire découvrir ces mêmes vins aux futurs clients du restaurant...j'y ai passé de superbes moments de découvertes oenologiques ici-même.

 

 

A noter, la présence depuis peu, d'un autre restaurant Taste Monde à Paris, rue de Surène, à Paris, tout près de la Madeleine. D'ailleurs, Jean Emmanuel SIMOND, dégustateur émérite a fait sa critique sur son excellent blog, ici, malgré un ton un peu acerbe, disons-le. J'en profite d'ailleurs pour lui passer un amical coucou.


Cuisine: 12

Service: 12

Qualité/prix: 10

Carte des Vins:15

Verrerie:15

Soit une note de 64/100 ou 12.8/20


 


Emmanuel Delmas


Publié dans DIVERS

Commenter cet article

Sylvain 30/12/2008 23:40

Bravo Emmanuel,Tu as magnifiquement réussi ta reconversion en qualité de critique gastronomique et sommelier de grand talent, je vois également que tu as su t'entourer des plus grands spécialistes oenotropistes.A Bientôt, no more comments.Sylvain

Emmanuel DELMAS 31/12/2008 10:41


Bonjour Sylvain,

Rassure toi, je ne suis pas un critique gastronomique. Je me permets simplement de porter un regard sur certains restaurants dans lesquels je déjeune ou dine. Sans autre ambition que d'éclairer et
de conseiller. D'ailleurs, il paraitrait que ces "critiques", qui ne le sont pas, en tant que telles, soient constructives. et objectives. Je n'apprécie pas la critique trop facile, et le ton
employé reste toujours correct.
Quant à écrire que je suis un sommeleir de grand talent, je sens un ton ironique que je ne relève pas...ce blog me prend un temps fou, j'aime y éditer des posts me semble t'il intéressants, et
surtout partager. Evidemment, je sais qu'ilennuie certaines personnes, mais cela ne me contraire nullement, car tant que j'aurai cette "gnac", je continuerai, encore bien longtemps. La visibilité
qu'il offre n'est pas volé, et je n'en joue, je pense, pas.


Concernant ton restaurant, (celui d'Issy), je ne pense pas avoir été dur envers ton restaurant, car si je me suis permis d'insister sur une chose qui me paraissait un peu dommage, les prix des
vins, cela reste très facile à rectifier, Sylvain. Maintenant, je comprends bien que chacun puisse avoir ses impératifs économiques. Mais je dis bien que le Taste Monde est bien un porte drapeau,
des vins étrangers sur Paris, et que...à ce titre, les prix risquent d'être un frein à la découverte de ton concept...surtout à l'heure de cette crise si particulière.

Ayant été diné à la Manuf plusieurs fois, et Cuisine et Tentation, les plaisirs y étaient différents, mais les prix, moins élevés...surtout avec les vins, ce qui fait la différence tarifaire.
Evidemment, cela se répercute au niveau rapport qualité/prix, ou prix/plaisir. Cela m'a permis de cibler le petit point faible...


Quant à JES, je le connais depuis quelque temps pour ses talents de dégustateur, indéniables. Quant à son article, je l'ai trouvé effectivement un peu trop...pas gentil ! Il y est allé un peu trop
fort. Chacun sa manière d'aborder les choses.

Néanmoins, tu remarqueras que Thierry Richard, que je connais très bien, puisque nous animons diverses rubriques ensemble, et déjeunons de temps à autre, est un critique reconnu, et a lui aussi
semblé un peu déçu...sans oublier un autre commentateur. Cela prouve qu'il existe un petit souci quelque part...qui, si il pouvait être réglé, permettrait au Taste Monde de devenir non plus un
porte drapeau, mais un fleuron.

Ton concept est excellent, tu le sais, et tu sais aussi que je n'ai jamais rien eu contre toi, ou même qui que ce soit autour de toi. Dommage que ce petit compte-rendu te contrarie. Cela n'était
pas le but Sylvain.
Au plaisir, malgré cela de te revoir autour de quelques vins étrangers ,'()

Emmanuel


Alexis 02/04/2007 17:04

Tout à fait d'accord sur votre critique du Taste-Monde. Si le choix des vins du " nouveau monde " et d'ailleurs est assez unique, les prix sont prohibitifs.
Mon pire et dernier souvenir du Taste-Monde : une soirée entre amis où nous avions décidé de faire confiance au sommelier. Les vins se sont révélés corrects, pas toujours accordés aux plats... et la note fut exagérément salée au point que j'ai repris la carte pour constater que son choix c'était fait à mon avis plus sur le prix que sur la qualité...
Dommage de tuer un si intéressant concept qui en aurait fait un de mes restaus préférés. J'imagine que la clientèle du midi qui marche à la note de frais leur permet de pallier l'absence d'une vraie clientèle d'habitués qu'une carte des vins plus abordables leur garantirait. 

Emmanuel DELMAS 02/04/2007 17:15

 
Décidément, les langues se délient...
Les prix des vins sont chers, et les conseils pas franchement judicieux.Je laisse toujours faire le sommelier ou la personne responsable de leur service.Cela permet de jauger de la qualité intrinsèque du service du vin.
Le concept est très interessant, mais les prix des vins sont un frein à la consommation. Ce qui est très dommageable, assurément.
Emmanuel D.

Thierry 02/04/2007 10:42

Franchement, je me suis perdu dans le Taste-Monde parisien et j'en ai gardé un souvenir plutôt déplaisant (cuisine plate et sans intérêt, pour les vins allez voir le billet de JES, il a tout dit, des prix qui jouent la gonflette), à tel point que j'ai renoncé à en parler dans les Chroniques du Plaisir...

Emmanuel DELMAS 02/04/2007 10:53

 
Ainsi, je ne suis pas le seul à le penser...
Emmanuel D.

Thierry 02/04/2007 10:41

Franchement, je me suis perdu dans le Taste-Monde parisien et j'en ai gardé un souvenir plutôt déplaisant (cuisine plate et sans intérêt, pour les vins allez voir le billet de JES, il a tout dit, des prix qui jouent la gonflette), à tel point que j'ai renoncé à en parler dans les Chroniques du Plaisir...