CAVESTEVE à Paris

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

              

 

 

Cavestève,

10, rue de la Cerisaie

75 004 Paris

01 42 72 33 05

www.cavesteve.com

 

Cavestève, un nom sonnant telle une évidence pour les plus fins connaisseurs, notamment aux citadins parisiens.

Riche d'une histoire déjà racontée, celle-ci a pris un virage voici peu de temps.

 

 


LE RESULTAT ?

 

 

Un rafraichissement, une cave épurée, ouverte sur tous les types de vins.

L'entrée se fait par une porte s'ouvrant à l'angle des rues de Lesdiguières     et la rue de la Cerisaie. Une fois franchie, les vins parfaitement alignés s'offrent à vous d'emblée.

La lecture est relativement aisée, le prix bien visible sur le goulot, l'approche  est clairement différente.Celle-ci est cultivée, et bien assumée.

Ici règnent en maitre des vins à géométrie variable:

Vins biologiques, naturels, de France et d'ailleurs, parfois, mais rarement techniques. La ligne directrice de la sélection drastique est la parfaite lecture des vins, le respect des équilibres, et des terroirs.

Yann LIOUX, et son collègue ont une parfaite connaissance des vins qu'ils sélectionnent eux-mêmes.Un excellent relationnel qui leur permet de répondre à toutes les attentes, que vous soyez expert, connaisseur, juste curieux, ou complètement néophyte.

 

LE TOUR DE CAVE

 

 

Un choix judicieux donc de vins de la région de Bordeaux: Les grands noms côtoyant les appellations de côtes, et quelques seconds vins, rappellent qu'on peut faire quelques belles affaires dans cette région.

En Bourgogne, l'accent semble donné sur les vins du domaine Drouhin, maison sérieuse s'il en est.Néanmoins, la présence des vins de Nicolas Potel ou encore de Hubert de Montille montre la recherche permanente de la qualité, et des vins à forte identité, et à la recherche permanente de qualité.

La Vallée du Rhône marque son empreinte par la présence de valeurs sûres, bien établies, les Beaucastel, Vernay, ou encore Chapoutier, aux côtés du magnifique Graillot, sans oublier le domaine Richaud.

En Languedoc et Roussillon, l'accent est donné sur les valeurs sures, et qui rassurerontl autant es neophytes que les initiés. Sarda Malet, Villerambert Jullien, ou encore le domaine du Haut Lirou.

Les vins du Sud-Ouest, sont bien représentés, à leur tour, entre les vins du domaine Arretxea, que j'ai toujours appréciés, en Pays Basque sur Irouléguy, les vins plus techniques de Tour des Gendres avec sa cuvée en blanc du Moulin des Dames, et l'inévitable Château d'Aydie, et les Jurançon de Charles Hours.

Sans oublier un panel intéressant de vins du Nouveau Monde. Une fois encore quelques valeurs sûres, les Henschke, Lurton, Pelissero, Penfold's ou Beringer, sans oublier Stellenzicht en Afrique du Sud. Vous pourrez ainsi voyager aux quatre coins du Monde.

CONCLUSION

L'ouverture d'esprit est si évidente aux yeux de cette cave, qu'il est possible de trouver des vins bouchés à vis *. Pas très courant, même de nos jours, sur la place parisienne.

Pour revenir à la sélection des vins de cette cave, il est inutile de souligner le fait que la sélection est certes drastique, mais qu'elle laisse la place à tous les types de vins, ce qui en fait une incontestable richesse.

 

Des valeurs sûres, quelques valeurs montantes, et un désir de renouvellement permanent, qui permet de faire de réelles découvertes.

 

 

Sans oublier, les conseils toujours judicieux des cavistes, qui sauront vous éclairer de leurs connaissances, et de leur gentillesse.

Il serait bien dommage de ne pas en profiter...d'autant plus que la Cavestève dispense des cours d'oenologie, et de dégustations régulièrement.

 

 

 

 

 

Emmanuel Delmas

 

  * Personnellement, je ne suis plus trop chamboulé par cette initiative.(les bouchons à vis). Il y a quelques années, lorsque j'officiais en Suisse, je rencontrais quelques vins bouchés à vis. Cela m'avait profondément choqué, tant cela était unusual.

Désormais, je dois dire qu'après quelques dégustations comparatives, j'ai pu être en partie convaincu du bien-fondé de ce type de bouchage. Rassurez-vous, on ne trouvera pas demain, (hormis chez quelques très rares domaines), un tel bouchage pour les très grands vins.

Ainsi, la vis reste utilisée de façon ultra-confidentielle, pour des vins à boire jeunes, sur le fruit, ne demandant aucune garde  ou si peu en cave. A destination d'un public jeune, actif etdynamique, simplement désireux de découvrir le vin.

 

 

 

Publié dans DIVERS, Caves, Paris

Commenter cet article

Sergio 30/12/2010 18:48



Pour information Cavestéve est fermée à Bastille, on la trouve maintenant rue de Longchamp 75016


Bravo pour votre site fiable et bien documenté



Ester 15/02/2007 10:06

Il paraît qu'on s'y retrouve tout à l'heure, non ?
:-)

Emmanuel DELMAS 15/02/2007 10:20

Effectivement, Esther. Mais je ne serai là qu'à partir de 16.30, après mon service.