Une future Chef à domicile ? (je l'espère...)

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

             Image empruntée au Blog d'Olif 

            

Les grands chefs officient principalement dans les grands restaurants. Cela n'est une nouveauté pour personne...

Cependant, il existe parmi les grands passionnés de cuisine, des fous amoureux officiant à domicile.Plus communément appelé "chef à domicile", leur moteur demeure définitivement la passion.

Passion du produit, de la cuisine et des clients. Est il nécessaire de côtoyer les meilleurs afin de maitriser les techniques de cuisson, l'art du dressage des assiettes ?

Jusqu'à présent, je pensais que oui...jusqu'à ce que le hasard, ou plutôt la coincidence m'offrit de croiser le chemin de Gwen...

Professeur de mathématiques....pourtant c'est définitivement la cuisine qui la passionne.Un potager sur son balcon à Paris, un énorme buffet-armoire exhalant tous les arômes de ses épices  (plus de 120) rapportés de ses voyages, une cuisine élaborée pour elle, et ses plats...

A tel point que son rêve bien avoué est de faire de cette passion son métier.

 

 

 

 

Alors, chaque jour elle se concocte des mets, peaufine et les travaille, la remise en question est permanente. Elle partage d'ailleurs ses recettes sur son blog, ici.

Ce soir, je venais en spectateur et dégustateur de sa cuisine, presque en avant première.Gwen désirait se jauger, et être jugée.

Voici l'histoire d'un repas partagé en sa compagnie...

1/ SON APPROCHE

L'approche qu'elle a de la cuisine est un peu différente de celle des autres chefs de son temps. Gwen aime le contact avec les autres, les deviner, et élaborer des mets qui leur ressemblent.

C'est ainsi qu'elle voit la cuisine, un partage, un échange et des surprises.

Gwen m'a donc posé moult questions concernant mon caractère, mes goûts, mes  ou encore envies.

Ayant donc carte blanche, je n'avais qu' arrriver accompagné de ma bouteille de vin, en l'occurence, un Hermitage rouge "Le Pavillon" 1993 de Chapoutier.

2/LE VIN (que j'amenais)

Ce vin est d'ores et déjà arrivé à maturité.

D'une robe évoluée, où l'on remarque un disque tirant sur une couleur tuilée, l'on y décèle un nez complexe tournant autour de pointes animales, épicées, et minérales. La bouche se veut élégante, racée, et longiligne d'où ressort des notes sauvages et giboyeuses. Finale élégante, et confortable offrant une belle persistance, et un bel équilibre à l'ensemble.

Il se révèlera un compagnon admirable d'écoute et de compréhension avec les mets élaborés de Gwen.

Note:4/5

3/ SON UNIVERS

Gwen, future chef à domicile

Partant donc de ce qu'elle connaissait de mes goûts, et de mes aspirations, ainsi que de la personnalité du vin, Gwen a pris le temps de préparer le diner.

Quelques échanges autour du vin, visite de sa petite terrasse parisienne, baignée par les plantes aromatiques, et visite de sa commode remplie à ras bord d'aromates, et d'épices du monde entier...pas moins de 120 !!

Petite cuisine, parfaitement équipée, appareil photo jamais bien loin, assiettes stylées mais sobres, verres idéaux, nous pouvons déguster.

 

L' ENTREE

 

 Thon blanc en légère marinade asiatique (gingembre, citronnelle,
poivre de Sichuan) aller retour sur pourpier sauté et sa fleur. Gingembre confit
dans un caramel aux memes épices que la marinade. Tempura de fleurs de
courgettes à la citronnelle.
 

 Une merveilleuse texture, dûe à une cuisson parfaitement maitrisée. Fondant, le thon dévoile des saveurs d'une rare pureté. Emmenés par un assaisonnement remarquable de justesse, la persistance en bouche est intense et très savoureuse.

Les papilles sont toutes excitées.

Le respect des textures, le savant mélange de celles-ci, le jeu des contrastes et des paradoxes s'harmonisent parfaitement malgré leurs différences.

Le fondant du thon blanc, allié au croustillant des fleurs de courgette frits. Ou encore  la persistance de la marinade, répondant elle-même à la vivacité de la fraicheur du tempura de fleurs de courgettes à la citronelle, offrent une panoplie saisissante du savoir-faire de Gwen.

Le t(h)on, sans vouloir oser le moindre jeu de mots, est donné, et le fil conducteur du repas tissé.

 

LE PLAT

Selle d'agneau aux herbes confite en croûte de sel. Aubergines confites
et sa purée. Cracker au chèvre, pois chiches et sésame. Branchette de tomates
cerise et gousse d'ail confites au vinaigre balsamique. Bouquet de ciboulette.

Une fois encore, la cuisson offre une texture remarquablement fondante. D'où se dégagent les saveurs inhérentes de l'agneau. Force, et vivacité.Cuisson lente de 4 heures à basse température permettant de garder une véritable tendreté.

Le craquant du cracker, répond avec insistance au fondant de l'agneau. Dans le même temps, la fraicheur vivace des tomates cerises et l'ail confits calment les ardeurs de la douceureuse purée d'aubergine, tout en permettant l'excitation des papilles.

Belle interprétation des textures, des saveurs, et subtil mélange des paradoxes...

 

LE DESSERT

 

 Moelleux au chocolat, mousse au poivron-paprika-chocolat, julienne
de poivrons confits au miel. Sorbet basilic sur des branches souples de
chocolat, aux feuilles de sauge, basilic, menthe cristallisées.


"La douceur un peu acre du poivron-paprika, dynamisée par la fraicheur du
basilic, les sucres du chocolat, du miel, des cristaux. Les textures souples de
la mousse, du moelleux, du sorbet valorisées par le croquant des
cristallisations ou des poivrons confits. Un plat masculin et féminin."

Voici la version explicative de Gwen.

Voici la mienne après dégustation:

Un jeu de saveurs oscillant entre la gourmandise du chocolat, et l'épicé doucereux du paprika.Une remarquable maitrise une fois encore des textures, des saveurs et des arômes.

Un superbe point final à ce diner en tous points épatant.

 

CONCLUSION

Un seul conseil à donner à notre épatante chef:

Ne pas hésiter à se lancer, afin de vivre de sa passion, et d'offrir à ses futurs clients de vrais bons moments de bonheur. Oui, Gwen, moi aussi, je sais...je devrai me lancer dans le conseil...;-)

Aux dernières nouvelles, notre talentueuse Chef a rencontré un de mes partenaires, au sein d'un groupement de chefs à domicile...

 

Vous désirez mieux connaitre Gwen ?

Cela tombe à merveille, elle a 1 blog et même un site.

Je vous invite à la découvrir, et même à l'encourager à se lancer, tant je suis certain de la réussite de sa future entreprise.

 

 

Emmanuel Delmas

 

Publié dans DIVERS

Commenter cet article

Corelie 12/02/2007 11:47

Quel enthousiasme ! Voilà un récit qui met en appétit ! Ne pas lire avant le déjeuner, quand on meurt de faim et que l'on s'apprête à un repas vite fait sans beaucoup de saveurs ! C'est une torture ! Je suis très gourmande, alors je rêve déjà de ce moëlleux au chocolat et de cette originale mousse au poivron-paprika-chocolat, mélange étonnant sur un dessert, qui me rend bien curieuse... Bravo ! Je vais de ce pas me mettre en appétit sur le site de Gwen !

Emmanuel DELMAS 12/02/2007 16:04

 
Eh oui, je suis terrible ! Je sais...
Je compte bien y retourner déguster encore sa cuisine, mais cette fois-ci, peut-être en présence de Stéphane et Alice ! Tu pourrai te joindre à nous, tiens !
Emmanuel
 

mayacook 10/02/2007 13:39

Quel beau menu, et des éloges apparemment méritées, gwen a réalisé un rêve qui germe doucement dans ma tête, merci pour les liens!

pascale 10/02/2007 12:48

Bravo pour ce billet, cela fait réver.

chantal33 10/02/2007 12:32

Merci de présenter cette talentueuse Chef dont je découvre le site, bravo à elle d'avoir osé franchir le pas; Tous mes souhaits de réussite, c'est mérité!