Vins du Brésil

Publié le par Emmanuel Delmas

Vins du Brésil

La viticulture brésilienne connait une certaine impulsion ces dernières années. a production nationale de vins dits de qualité a pratiquement doublé entre 2004 et 2013. Quand la production de vins de piètre qualité à fondu, passant de 313 millions de litres à 197 millions. Le consommateur brésilien privilégiant désormais la qualité. Le vignoble brésilien s'est ainsi mis au diapason. 

 

LE VIN AU BRESIL

 

 

Un peu d'histoire...

 

La viticulture brésilienne a démarrer avec l'arrivée des colons européens, portugais et allemands sans oublier les italiens dès le 17è siècle. La viticulture fut dynamisée par l'intermédiaire des jésuites espagnols,pour leurs missions catholiques. C'est notamment dans la région de Rio Grande de Sul à une centaine de kilomètres de Porto Alegre, que les missionnaires s'étaient installés dès 1626. 

 

Malheureusement, si ces missions ont permis les premières exploitations de la vigne, celles-ci furent abandonnées en même temps que les missions, au cours du 18è siècle. La petite histoire raconte même que des colons des Açores avaient tenté de planter des boutures de vignes de Madère, malheureusement, la chaleur et surtout l'humidité n'ont pas permis leur exploitation. 

 

En 1870, une vague d'immigration, surtout italienne, a permis à la viticulture de perdurer en Rio Grande do Sul. Les italiens ont amené avec eux quelques plants de vignes, tels que le muscat, le tannat, la bonarda (que l'on retrouve notamment en Argentine), la barbera, ou encore l'ugni blanc. 

 

 

7 Etats du Brésil produisent du vin, le plus réputé est celui de Rio Grande do Sul (environ 75 % de la surface), situé au Sud du pays,bénéficiant d'un climat tempéré subtropical.

Des coteaux, tapissés de vignes, un merveilleux ensoleillement, des vignerons désireux d'offrir des vins de caractère, et vous comprendrez, pourquoi, il nous est difficile aujourd'hui d'en trouver sur le marché européen. Les brésiliens se réservent une très large partie des récoltes à leur consommation domestique

 Le vin brésilien, est produit en grande partie par des vignerons souvent italiens, allemands, ou argentins.

Si les vins du Sud du pays sont reconnus désormais, il semblerait que depuis quelque temps, la région de Petrolina, au nord de la ville de Brasilia, se donne les moyens de produire des vins de grande qualité. En effet, l'irrigation du sol, presque désertique donne à la vigne la possibilité de s'exprimer. Les raisins y poussent, et y souffrent, offrant des vins de grand caractère.

Mais l'acquisition ces derniers temps de vignobles, par de grands groupes, en premier lieu Pernod Ricard, devraient changer la donne.

7 Etats du Brésil produisent du vin, le plus réputé est celui de Rio Grande do Sul (environ 75 % de la surface), situé au Sud du pays,bénéficiant d'un climat tempéré subtropical.

Des coteaux, tapissés de vignes, un merveilleux ensoleillement, des vignerons désireux d'offrir des vins de caractère, et vous comprendrez, pourquoi, il nous est difficile aujourd'hui d'en trouver sur le marché européen. Les brésiliens se réservent une très large partie des récoltes à leur consommation domestique

 Le vin brésilien, est produit en grande partie par des vignerons souvent italiens, allemands, ou argentins.

Si les vins du Sud du pays sont reconnus désormais, il semblerait que depuis quelque temps, la région de Petrolina, au nord de la ville de Brasilia, se donne les moyens de produire des vins de grande qualité. En effet, l'irrigation du sol, presque désertique donne à la vigne la possibilité de s'exprimer. Les raisins y poussent, et y souffrent, offrant des vins de grand caractère.

Mais l'acquisition ces derniers temps de vignobles, par de grands groupes, en premier lieu Pernod Ricard, devraient changer la donne.

La viticulture au Brésil est née avec l'installation des colons européens, portugais, italiens et allemands. Mais ce sont surtout les missionnaires jésuites au 17è siècle qui sont parvenus à instaurer la viticulture, notamment dans la région de Rio Grande do Sul.

Le vignoble de la Serra Gaucha

Le vignoble de la Serra Gaucha

 

"les vins effervescents": animé par Benoit TARLANT, fameux podcasteur bloggeur vigneron de Champagne.

 

 

"La région de Bento Goncalves et Garibaldi est particulièrement bien adaptée à la production de vin mousseux. Le climat y joue pour beaucoup !

Les cépages pour les "Espumantes" sont le Chardonnay, Pinot Noir ainsi que le Moscatel ou Moscato Canelli, et parfois de Riesling. Les techniques pour la deuxième fermentation sont en méthode Charmat ou en méthode traditionnelle."
Pendant de nombreuses années, on trouvait malheureusement des étiquettes "Champagne Product of Brasil" ou "Champana", mais depuis quelques années la tendance s'inverse. Et les brésiliens revendiquent aujourd'hui avec succès leur propre origine, comme " Vale dos Vinedos" par exemple.


A noter aussi la présence des champenois ;-) Chandon y est installé depuis 1973.

 

Commenter cet article