Classement 2006: Saint Emilion retient son souffle...

Publié le par Emmanuel DELMAS

            

Voici venu le jour le plus attendu de l'année, voire même de la décennie en Saint Emilion. Certes les vendanges approchent, mais aujourd'hui est THE DAY.

Le nouveau classement révisable tous les 10 ans, offrira son verdict aujourd'hui.

Et, avec eux, ce seront euphories des promus, pleurs des relégués, angoisses de tous les grands crus, et grands crus classés, et les 1ers Grands crus classés A et B.

Sans faire de surenchère, il est écrit que certains vont perdre leurs lauriers, dont 1 parmi les 1ers Grands crus classés en B.

Quelques-uns seront promus, de rumeurs en non-dits, tout y passe.

LE CLASSEMENT ET SA PROCEDURE

Le premier classement des Vins de Saint-Emilion date de 1955.

1855 étant l'année de création du classement des grands crus classés du Haut Médoc.

Les crus de Saint-Emilion ont su néanmoins assurer leur développement à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle.

A l'instar d'autres régions viticoles, force était de constater qu'un classement permet aux consommateurs de se répérer plus facilement au sein d'une appellation.


Ce projet aboutit quand l’INAO, lui conférant toute sa caution de sérieux, accepte de prendre en charge ce classement, régit par le décret du 7 octobre 1954.

Des principes novateurs - Ce classement apporte un certain nombre de principes novateurs :


Il s’intègre à l’appellation Saint-Emilion Grand Cru et crée 2 catégories : Saint-Emilion Grand Cru Classé et Saint-Emilion Premier Grand Cru Classé (A et B).


Il relève de l’initiative des propriétaires (et non plus des courtiers), qui doivent tous, pour être classés, déposer un dossier auprès de l’INAO.


Il fait l’objet d’une révision tous les 10 ans environ.

Ce classement étant révisable, il permet une remise en questions permanente des domaines. Avancer, se positionner face aux meilleurs, et se repérer.

En outre, elle est gage de qualité et d’authenticité pour le consommateur.

 

Quatre classements depuis l'origine

Le premier classement des Crus de Saint-Emilion, du 16 juin 1955 complété par les arrêtés des 7 août et 18 octobre 1958, instituait 12 Premiers Grands Crus Classés et 63 Grands Cru Classés.

Le second classement, en date du 17 novembre 1969, a abrogé le précédent en ajoutant 9 Grands Crus Classés supplémentaires, portant ainsi la liste à 12 Premiers Grands Crus Classés et 72 Grands Crus Classés.

Le troisième classement a dû attendre la mise en place en 1984, du nouveau système d’A.O.C. (deux appellations Saint-Emilion et Saint-Emilion Grand Cru au lieu des quatres précédentes). Homologué par arrêté du 23 mai 1986, il comportait 11 Premiers Grands Crus Classés et 63 Grands Crus Classés.

Le dernier date de 1996. Par arrêté du 8 novembre 1996, sont homologués 55 Grands Crus Classés et 13 Premiers Grands Crus Classés. 

 

 

LA COMMISSION DE CLASSEMENT

 

La Commission chargée de procéder au classement est nommée par

Une majorité de courtiers bordelais et libournais figuraient au sein des trois premières commissions de classement. Pour le classement de 1996, le Syndicat Viticole de Saint-Emilion a proposé à l’INAO un large éventail de compétences des experts, qu’il s’agisse bien sûr du courtage ou du négoce ou bien encore de l’oenologie, du travail de la vigne, de l’étude des sols, ou encore des représentants des milieux
économiques et juridiques.

Dossier de candidature - Il comprend :

un inventaire de l’assiette foncière de l’exploitation ainsi que des modifications éventuellement apportées depuis les 10 dernières années,


tous documents commerciaux indiquant les prix de vente des vins de l’exploitation depuis 10 ans,


des échantillons des vins produits par l’exploitation dans les dix dernières années, les millésimes étant laissés au choix de la Commission.

 

CONDITIONS D'ADMISSION DE LA CANDIDATURE


répondre dans la présentation des vins à une utilisation régulière et normale du nom de l’exploitation au cours des 10 dernières années,


correspondre à une exploitation viticole présentant une entité culturale et économique suffisante et comportant des chais exclusivement réservés aux vins de l’exploitation,


comporter au moins 50% du total des vignes susceptibles de produire des vins ayant droit à l’appellation contrôlée “Saint-Emilion Grand Cru” en vignes de plus de douze ans d’âge,


avoir, au cours des 10 dernières années, obtenu au moins pour 7 récoltes, le certificat d’agrément correspondant à l’appellation “Saint-Emilion Grand Cru”.

 

De même, les intéressés s’engagent, sauf à perdre le classement de leur exploitation, à ne pas modifier pendant les 10 années à venir l’assiette foncière du vignoble dont sont issus les vins présentés sous le nom de l’exploitation viticole classée (sauf demande exceptionnelle faite à l’Institut National des Appellations d’Origine qui en référera à la commission), à mettre en bouteilles les vins produits dans leur exploitation en “Grand Cru Classé” ou “Premier Grand Cru Classé”.

Examen des candidatures - La commission établit son jugement à partir de tous les facteurs qui justifient ou infirment le classement et parmi lesquels on peut citer en particulier :


consistance de l’exploitation aussi bien en dimension qu’en caractéristiques qualitatives,


conduite de l’exploitation tant sur le plan viticole que sur celui de l’oenologie,


commercialisation, présentation, notoriété, importance des actions promotionnelles et prix de vente,


constance et niveau de qualité des vins, appréciés entre autres, par dégustation des échantillons.

Si vous voulez plus de renseignements, je vous invite à visiter le site du syndicat vinicole de Saint Emilion.

Emmanuel DELMAS

Publié dans DIVERS

Commenter cet article

Isabel & Sauveur 10/09/2006 11:18

Bonjour je decouvre votre blog qui est tres interressant.
Tres jolies presentations.
Bon Dimanche

Débo 07/09/2006 11:39

Merci pour cette explication à la fois détaillée et extrèmement claire. C'est très intéressant de nous faire partager ça...

Emmanuel DELMAS 08/09/2006 01:17

 
Merci Débo pour ce petit commentaire sympa. Je pense que c'est interessant, c'est même certain.