Dégust'Express # 47 (Domaine Cagueloup)

Publié le par Emmanuel DELMAS



Dégust'Express ou "coups de coeur "# 47, semaine du 27 Juillet 2009, rien que pour le plaisir.


Domaine Cagueloup, Bandol





Domaine Cagueloup 2003, Bandol
Terrasses de Gaston

Nez de fruits noirs, d'épices, et surtout animal (cuir, fourrure).
Bouche suave, ample au milieu de fruits noirs, et sauvage. Finale confortable aux tanins bien lisses, et à la persistance bien animale.

Sur un registre giboyeux et confortable, il sait séduire.
Un vin d'une confortable opulence domptant à merveille des tonalités sauvages pleines d'a propos. Confort et personnalité pour ce vin.


****






Domaine Cagueloup 2001, Bandol
Les restanques d'Elise

Nez jonglant entre griottes, kirsh, fruits cuits, et peaux séchées de prime abord. Bonne perception minérale (calcaire), puis après aération, envolées réglissées.
Bouche d'un beau charnu, milieu épicé et fruits cuits. La finale, oscille entre chaleur et tanins encore serrés.

Sur un registre plus minéral,
ce vin a besoin de se civiliser encore un peu après ouverture.
Dur, ferme, et plein d'autorité, il révèle une fois ouvert (plus de 8 heures après l'ouverture),  l'empreinte d'un joli terroir. Elégant pourtant autoritaire, il sait séduire avec finesse.Très prometteur pour initiés.

****

Lien du Domaine du Cagueloup:


Domaine Cagueloup


 

Notation:

3 *** Vin de qualité     
4 **** Vin de grande qualité
5 ***** Vin superbe, de très bon niveau
6 ****** Vin remarquable, se démarquant par sa qualité
7 ******* Vin sublime, de très haut niveau qualitatif, valant le détour.
8 ******** Vin exceptionnel, offrant une émotion et une qualité hors normes
 
 
 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

pferrand 04/08/2009 17:33

Je crois qu'on peut dire que le vigneron ("l'homme") a fait la vigne aussi ;)

David Anquetil 30/07/2009 11:12

"dieu" a fait la vigne ...l'HOMME a fait le vin !

Frédérique Barriol Montès 30/07/2009 10:58

c'est bien aussi de souligner que c'est dans les millésimes difficiles, que le travail du vigneron fait la différence!

Emmanuel DELMAS 30/07/2009 10:59


Tout ou une immense partie du travail se fait à la vigne...donc, ce type de millésime permet aux vrais vignerons de révéler leur travail lors de millésimes réputés
très compliqués. 2003, mais aussi et surtout 2004...disons, finalement, que chaque année, le terroir révèle le vigneron, et le vigneron révèle le terroir, enfin les Vrais vignerons...


Frédérique Barriol Montès 30/07/2009 10:51

merci pour ce commentaire Emmanuel!

Emmanuel DELMAS 30/07/2009 10:53



Avec plaisir, Frédérique ! ,'()


David Anquetil 30/07/2009 10:28

Je connais oui ! et gouter des 2003 c'est un bon test pour voir le travail des sols et la maitrise de l'elevage des vins ...une année assez difficile ;-) mais qui pour les gens "serieux" ou les virtuoses offre de belles surprises

Emmanuel DELMAS 30/07/2009 10:29



Comme tu dis...mais attention aux finales, souvent lourdes. C'est là que les vrais vignerons se distinguent, par leur faculté à proposer des finales équilibrées, et
même tendues parfois !


David Anquetil 30/07/2009 10:27

oui tres bon bandol !!!! c'est le genre de produit qui rend tres difficile apres!

Emmanuel DELMAS 30/07/2009 10:33



Pas facile, en effet.....un autre domaine que j'apprécie particulièrement est le Domaine Souviou, en plaine, sur des sols plus argileux, offrant des vins tendus,
giboyeux, qui se fondent plus vite que sur les sols calcaires de la Cadière, en restanques. J'avais écrit un article sur ce domaine, avec Pibarnon sur le blog, ici ...ici: http://www.sommelier-vins.com/article-10140814.html