CORIOLE, MC LAREN VALE

Publié le par Emmanuel DELMAS


Voici un domaine, qui m'a surpris à plus d'un titre. En 1er lieu, son aversion à proposer depuis 1975, un vin blanc issu du cépage chenin, pourtant si capricieux. Et surtout par la qualité, et les silhouettes remarquablement tendues de ses vins.
 
Coriole Vineyards
Site Coriole

Spécialisé, notamment sur le cépage Sangiovese, depuis 1985, Coriole se distingue par ses vins élégants, et empreints de fraicheur, qui ne sont pas sans rappeller certains superbes vins italiens. Le chenin est l'autre cépage cultivé, et mis en avant par ce domaine. Pour info, les vignes d'origine furent plantées de suite après 1945, sans oublier également que cette propriété élabore aussi des huiles d'olive.

 

SITUATION


A moins d'une heure d'Adélaide, à un souffle de la mer, Coriole se trouve en plein coeur de la région de Mc Laren Vale. Mark et Paul Lloyd dirigent cette propriété, dont les fermes existent depuis bien longtemps, puisqu'elles tiennent debout depuis 1860. La propriété, Coriole élabore des vins depuis le début des années 70.



 

LE CLIMAT


Le climat en cette partie de l'Australie reste relativement frais les matins d'été, chauds les après midi, relativement sec, mais la proximité avec la mer, offre une bonne ventilation.
 


LE SOL ET CONDUITE DE LA VIGNE


Le sol est constitué d'argile rouge, la fameuse terra rosa australienne, puis plus en profondeur, du limestone.(Calcaire dur). Coriole met donc, un point d'honneur à laisser respirer ses sols, à rester le moins interventionniste possible, et depuis même cette année, travaille sous la forme de culture biologique.


 

LES CEPAGES
 


Au départ, le cépage chenin était planté spécialement pour le sherry local (Abillo). Telle une erreur. Mais un français, le professeur Truelle arriva en 1975 et leur confia que ce cépage méritait une meilleure destinée, et c’est ainsi que depuis 30 ans Coriole récolte ce cépage

La syrah reste le cépage le plus cultivé chez Coriole, représentant 65% de la surface plantée.
Suivent le sangiovese avec 10%, puis le cabernet sauvignon et le chenin. (5%) Sans omettre quelques rangs de vigne, de Barbera, Nebbiolo, Grenache, Montepluciano, Merlot et Sémillon et Fiano (blancs). Les vignes sont agées de 3 à 90 ans (pour certaines shiraz)

 

VINIFICATION


Chez Coriole, tout part de la vigne, et ce n'est certainement pas Simon White, le maitre de chais qui me contredira. Comme il me l'a dit, dès mon arrivée "tout se fait à la vigne, ensuite, il nous suffit de rapatrier le jus dans le verre". Facile ! Et pourtant...

Les vinifications se déroulent en différents blocs, des cuves béton ouvertes, de manière très traditionnelle. Une des spécificités de Coriole est de traiter séparément les différents blocs, afin de maximiser l'extraction du fruit.

 

LES ELEVAGES


Les élevages chez Coriole, restent intelligents, dans la mesure, où une fois encore, la propriété préfère éviter les empreintes trop marquées du bois neuf. Si certaines cuvées en bénéficient, elles restent limitées. En effet, Coriole met un point d'honneur à laisser ses vins mûrir, en grande partie dans de vieux foudres de chêne, afin de laisser respirer le vin, sans trop l'imprégner de la signature d'un bois neuf, qui risquerait de l'alourdir.
 

DEGUSTATION


VINS BLANCS


Chenin blanc 2005
Optimist Reserve chenin

Nez plaisant sur le fruit blanc de poire et de pêche. Perception anisée (fenouil).
Bouche droite, d’une belle fraicheur en son milieu, proposant une finale relativement ronde et tendue.

***


Chenin blanc 2008

Nez d’une superbe fraicheur, pomme verte et pamplemousse.
ouche droite, d’une belle matière, proposant un milieu sur les agrumes, et le fruit blanc, prolongé par une finale incisive et pourtant suave.

***(*)


CORIOLE 2008
Fiano (cépage napolitain, peu connu)
Mc Laren

Fruits blancs et agrumes.
Bouche ronde et gourmande, au milieu de fruit musacté, à la finale fraiche pleine d’à propos.

***(*)

 

VINS ROUGES


Sangiovese 2007
14 euros

Nez plaisant mais sur la réserve, fleur fanée, et rose, cuir et viandé, épices.
Bouche tendue, au milieu complexe de fruits flétris, à la finale tendue et aux tanins plaisants, à la longue persistance.

Vin très persistant, et plein de caractère…un monde de finesse…

****(*)



Sangiovese 2005

Nez plaisant et d’une belle intensité sur le cuir et la fleur séchée, la rose. Pot pourri.
Bouche droite offrant une très jolie matière, soyeuse et élégante, soulignée par des tanins serrés, persistants et si élégants.

*****

Un vin plein de finesse et de tension, complexe relatant bien la caractéristique du cépage. De la finesse, et du volume..


2006 Shiraz Redstone
11 euros

Nez plaisant, sur la réserve laissant deviner des pointes épicées, et réglissées. Olives.
Rose fanée.
Bouche tendue, pleine de fraicheur meme en son milieu. Des épices, du fruit et de la rose. Des tanins présents jamais agressifs.

*****

Une touche définitvement italienne que j’y retrouve. Pas de confiture, de la finesse, et des roses fanées, une structure linéaire pour un vin bluffant à l’aveugle, introuvable.



2006 Shiraz Coriole`Propres grappes"
18 euros

Nez plaisant de fruit concentré, et d’épices douces, de rose et de pot pourri.
Bouche suave pleine d’autorité, au milieu de bouche juteux et concentré, sur la rose et les frutis flétris. Une finale pleine d’allant et de tonus, bousculée par des tanisn superbes de persistance et de tension.
Olives en retour.


Un vin superbe, structuré, bluffant comme jamais, une shiraz qui donne le ton !

******

Cabernet/merlot 05
Réserve

Nez plaisant animal sur le cuir, floral sur la rose, flétri sur le fruit, et sur le fumé et le tabac.
Bouche suave, pleine de complexité, sur le tabac et le fumé, la finale propulsée par des tanisn superbes d’autorité révèle un vin surprenant de sincérité et de caractère.

*****(*)

 

CONCLUSION



 
Coriole m'a donc étonné, par la qualité d'ensemble de ses vins rouges. Authentiques, élégants, et empreints d'une belle minéralité, ils évoluent avec élégance. Différents, les vins rouges m'ont épaté, et séduit, par leurs silhouettes longilignes, et leurs ossatures emplies certes de finesse mais également de caractère.
Les tanins restent présents, mais plus fourrés que fermes. Il en résulte des vins de grande classe, qui ne sont pas sans nous rappeller les architectures étirées et classieuses des vins toscans, voire piémontais italiens. Superbes vins rouges.
Typiquement, un domaine que l'on devrait absolument voir distribuer un jour en France afin de nous réconcilier avec les vins australiens.

 


 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

Enópata Juan Ferrer 26/06/2009 09:21

Felicidades Emmanuel

Chef Lanvert 26/06/2009 09:19

Super travail Emmanuel, tres bien apprecie vos notes!!!

Jean de Marcillac 24/06/2009 09:45

J'ai gouté les vins de ce domaine, voilà quelques années, j'étais bien surpris, quelle classe ! Mais pas facile d'en trouver en France...dommage !

Emmanuel DELMAS 24/06/2009 09:54


Décidément, nos chers distributeurs, n'ont pas ce fameux "french flair"...