St Joseph "Clos de cuminaille" 2002 Gaillard

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

 

 

             

 

 Dégustation d'un fort joli vin, que j'apprécie énormément. C'est toujours un réel bonheur que de le gouter, je vous en fait partager un peu, aujourd'hui.

Une syrah pure, qui retranscrit parfaitement bien les caractéristiques de ce cépage. Des pointes fumées répondant aux notes de fruits murs et aux épices, à la violette. Un vin solaire, concentré, enfin, arrêtons là...et passons à la pratique.

 

La robe propose une couleur grenat très foncée, d'une bonne intensité, ledisque dévoile une frange rubis à son extrémité, montrant encore toute la fraicheur de ce vin. Les jambes sont fines et régulières.

Le 1er nez est très plaisant, s'orientant sur une note fumée.

A l'aération, le nez se montre plus exubérant, sous l'impulsion de notes de fruits bien noirs, concentrés. L'expression d'un élevage parfaitement bien maitrisé se dévoile sous l'apparat de notes fumées de tabac, et de fumée au coin du feu.

Les notes épicées de poivre, et de vanille, se confondent à merveille. Le fruit répondant aux notes d'élevage, alors que la minéralité du sol laisse exprimer toute l'expression du cépage syrah. (violette, poivre)

L'attaque en bouche se montre franche, d'une belle rondeur, la matière exprime toute sa sève. Les fruits confiturés, les pointes fumées et les étincelles épicées se relaient tour à tour, en milieu de bouche. L'ensemble est harmonieux, ample, droit.

La conclusion en bouche est d'une grande fraicheur, apportant au vin une grande précision dans la mache de celui-ci. Séveuse, impulsive, celle-ci permet aux tanins de se révéler bien uniformes, compacts.

Ce vin en somme, est harmonieux, opulent, droit, et d'une grande précision.

ACCORD METS ET VINS

Un de mes plats favoris reste définitivement le tournedos rossini, et j'ai envie, meme par ces fortes chaleurs de partager mon plaisir.

Quand la richesse, et l'élégance de la syrah se confondent da,s l'opulence toute gourmande du rossini, je ne boude pas mon plaisir...ici, une recette du tournedos Rossini.

 

Publié dans DIVERS

Commenter cet article

SégolÚne 20/07/2006 21:51

Un saint Joseph de Pierre Gaillard, ah quel délice.!
De toutes manières il n'y a rien à jeter chez Pierre Gaillard; son  travail de vigneron est aussi magnifique de son travail en cave. Ses vins sont francs et droits comme l'homme qu'il est.

Iris 17/07/2006 09:40

Emmanuel: plus que dix jours sans article: est-ce que tu es malade ou simplement en vacances?une fidèle lectrice du Sud

Emmanuel DELMAS 18/07/2006 16:20

 
Coucou et merci Iris,
De t'inquiéter pour ma santé, et mon absence !! Effectivement, j'étais parti m'évader un peu, quelques semaines. Le blog fut mis à l'abandon, mais il va vite repartir de plus belle, avec de nouvelles rubriques etc...

paris 12/07/2006 08:35

Bonjour,
J'aime bien votre site.
emilie paris
 
 
 

jean pierre et danielle 05/07/2006 18:10

Merci pour ces mots agréables à lire....
Et puis un tournedos Rossini !
 Dans le Périgord ,où je suis, il n'y a pas de saisons pour le foie gras. Il est possible que les foies frais soient de qualité légèrement inférieure en été ; le gavage étant un peu plus difficile.
 Pour la préparation du Rossini, j'essaye de laisser le tournedos et la tranche de foie en contact un moment ( four à basse température). le gras du foie imprègne la viande de boeuf et la rend moelleuse et goûteuse.

Emmanuel DELMAS 18/07/2006 16:13

 
Merci pour ce commentaire, qui ouvre bien l'appétit :-)