PETER LEHMANN

Publié le par Emmanuel DELMAS




Voici une autre institution australienne ; Les vins de Peter Lehmann, ont une réputation remarquable ici, malgré la production conséquente. Pourtant, le domaine met un point d’honneur à proposer des vins de belle facture, qui ne sont commercialisés qu'après 5 années...

Peter Lehmann Wines
Off Para Road
Tanunda SA 5352
PO Box 315
Australia
Ph:+61 8 8563 2500
Cellar Door
Ph: +61 8 8563 2100

www.peterlehmann.com

 

8è propriété visitée en Australie


Aucun vin n’est proposé à la vente avant qu’il ait atteint 5 années.Voici peut-être la grande particularité de ce domaine.Plusieurs parcelles disséminées dans la région, notamment, en Eden Valley.

Une irrigation nécessaire, dont le domaine ne veut surtout pas abuser.Il est préconisé entre 1 et 2 mégalitres par hectare. La propriété ne dépasse jamais le mégalitre à l'année.

Très peu d'ajouts chimiques, la plupart étant d'ordre organique. Le respect du raisin est une priorité chez Peter Lehmann. Ainsi, les vendangeurs sont triés sur le volet, fidélisés, là aussi. Le travail est permanent, et l'accent est donné sur la finesse.

Les élevages restent cohérents, et doivent rendre service aux jus récoltés.Il en résulte des vins qui ne renient certes par leur climat, mais ceux-ci savent révéler du fruit, de la structure mais aussi de l'élégance, surtout dès lors qu'on leur laisse le temps.

Emmanuel Delmas et Philippe Lehmann


Philippe Lehmann, dirige désormais cette propriété, et sait vraiment de quoi il parle, concernant les vins de la propriété. C'est donc en sa compagnie, comme d'ailleurs avec tous les domaines visités jusqu'alors que je déguste.



DEGUSTATION



RIESLING



Riesling, Eden Valley 2008
(Pas en vente)
Issu de 15 parcelles différentes, sélectionnées à l’aveugle. Après dégustation.
 
Nez étriqué, qui ne demande qu’à s’ouvrir. On y devine un fruit blanc et des agrumes
Bouche bien droite, au milieu de bouche élégant, beau toucher, et une finale élégante.
Belle persistance, et vraiment une jolie fraicheur sur le melon.

***(*)


Wigan 2006 Eden Valley

(Pas en vente)

Nez plus minéral, relatant un beau caillou, schiste, légérement pétroleux. Floral.
Bouche bien ciselée, milieu minéral, et élégant sur le pamplemousse.La fraicheur pleine de finesse tend le vin en longueur.

****


Wigan 2003 Eden Valley

Nez plus complexe, et minéral. Du zeste confit, en passant par le poivre blanc, et la pâte d’amande.
Attaque vive, s’ouvrant sur un milieu de bouche tendre, relatant le fruit et le zeste d agrumes ;L’acidité est bien intégrée à la matière. Celle-ci relate en fin de bouche, sa minéralité.

Très joli vin, plein de promesses.

****



Riesling Reserve 2001

Nez intense, impressionnant de fraicheur et d’élégance, les agrumes confits, le poivre blanc, et le floral gagne du terrain, et accompagne à merveille les tonalités minérales (schistes)
Bouche d’une belle amplitude, milieu de fruits flétris, de zestes confits, et de schistes. Superbe finale, tendre et bien ciselée, la minéralité s’y plait ici.

****(*)


De très beaux rieslings, qui, jeunes restent étriqués, et peu expressifs, classqiues dans leur expression fruitée. Le temps permet à ceux-ci de gagner en complexité aromatique et en minéralité. Le temps fait son œuvre, Et offre aux vins, de belles tensions, de la fraicheur et des minéralités plus expressives.
Conjuguant ainsi la fraicheur à la minéralité, avec le temps, les vins gagnent en expression.



SEMILLON



2008 Sémillon Barossa

Nez sur la réserve, fruits tels melon, poire blanche.
Bouche épurée, d’une belel fraicheur, au milieu sur le melon, et unefinale souple, surtout pas alourdie. Croquant.

***

(Pas en vente) Sémillon 2006 Margaret
Margaret, nom donné à la cuvée, en souvenir de la femme de Peter Lehmann

Nez étriqué, d’où l’on peut deviner un fruit blanc bien timide.
Attaue ronde, pleine de fraicheur en son milieu, au beau fruit blanc (melon), et quelques agrumes enfin de bouche étirant le vin en longueur. Belle persistance

***(*)


Sémillon 2003 Margaret

Nez plus expressif, et complexe, jonglant entre épices (poivre blanc,), fenouil et pointes anisées, zestes de pamplemousse.
Bouche tendue, droite, au milieu sur les agrumes confits. La finale étire le vin, et la finale bénéficie de cette fraicheur. La persistance revient sur les agrumes confits et le minéral.

****

Sémillon 2002 Margaret
Millésime frais

Belle expression du fruit, agrumes confits, tarte au citron, sablé au cirton (shortbread citrus).
Bouche croquante pleine de fraicheur et de minéralité, le temps commence à faire son œuvre. Le vin offre une belle tension relatant le citron confit.

****(*)



SHIRAZ


Shiraz 1980 « futures »
pas de bois

Nez complexe, sur l’empyreumatique, (cacao, café), tabac, fumé, poivre noir,
Viandox
Bouche charnue, au milieu de bouche très complexe, reposant sur une finale pleine de suavité, et de tanins fondus. Un vin étonnant qui a encore quelques années devant lui.

****(*)


Shiraz 1986

Nez minéral, sur la mine de crayon, graphite ; Cuir puis cacao
Bouche tendue, milieu de cuir, et de sous bois. Finale étirée, sur des tanins à peine perceptibles.

****

Shiraz 2006
12 euros

Nez compoté de fruits noir  (cassis et mûres), et d’ épices (poivre), devenant douces à l’aération, (poivron doux)
Bouche charnue, au milieu de fruits confiturés. La finale se veut bien suave, aux tanins confortables.

***

Shiraz 2006 « the 1885 »
Vignes de 120 ans 100%, FRENCH OAK, 50/50
33 euros


Fruits confiturés, au 1er nez, réglisse et poivre , pointe mentholée
Bouche suave,  au milieu de fruits confiturés, et une finale tout autant charnue. Encore austère, le vin se révèlera plus élégant après quelques années.

***(*)


CABERNET SAUVIGNON



Barossa 1992
Sans bois


Sous bois, terre humide, bois ciré, épices, et torréfaction
Bouche bien construite, sur le fruit noir, et les aromes torréfiées. La finale est pleine de fraicheur et de finesse, tout en étant complexe. Persistance, amandes et pruneaux.

*****


Cabernet Sauvignon 2006

Fruits confiturés, expressifs, épices et réglisse ;
Bouche suave, au milieu de bouche juteux, bien contrebalancé par une belle fraicehur en fin de bouche, forcément bienvenue. Tanins charmeurs, pour une persistance épicée.

Attendre plusieurs années.

***


Ruediger 2006

Nez plaisant sur le fruit plus noir, et les épices plus douces. Le bois adoucit un peu la perception des fruits.
Bouche charnue, peline de suavité, au milieu de fruits confiturés, mais la finale n’offre pas toute sa fraicheur et son contrepoids, ce qui donne un vin un peu trop concentré (à mon goût).

**(*)

Mentor 2004 French oak, new 50/50
18 mois

Nez plaisant, sur la violette, les fruits concentrés en gelée, le sirop.(cassis, mûre, griottes)
Bouche plus élégante que le précédent. Milieu fruité, et floral. La finale se révèle plus docile, apportant une touche d’un joli bois bien maitrisé, et d’une fraicheur bienvenue.

****

LES GRANDS VINS



1996 Shiraz, Stonewell
Barossa
45 euros


Un nez superbe de franchise, jonglant entre fumé, et fruits noirs, pointes de bois ciré, terre humide.
Bouche au toucher soyeux, d’un très beau volume. Le milieu révèle son fruit mur, et la longueur est superbe de persistance, grâce à l’apport d’une remarquable minéralité(fumé), et de tanins charmeurs en diable.

******

Très beau vin, approchant de sa maturité, remarquable dans son expression minérale et de par sa puissance, sa fraicheur, et ses tanins. La perception minérale lui apporte unedose d’élégance qui place ce vin dans le gotha des grandes shiraz australiennes.




2002 Shiraz Stonewell

Millésime froid

Nez percutant, sur les fruits noirs, et les épices, le fumé reste en retrait même si on le devine, sous l’apparat de l’olive.
La bouche offre toute son envergure, son milieu de bouche relaie le fruit noir encore bien mûr. La fin de bouche offre un beau support de fraicheur, permettant au vin de s’étaler en longueur, grâce à l’apport de tanins taquinants.
Belle persistance, grand potentiel, à attendre bien entendu.

*****

2004 Shiraz Stonewell
45 euros

Du fruit noir, des épices, du réglisse, des olives
Une bouche ample, légérement réduite, au milieu de fruit concontré ; Le tout est transporté par une trame de tanins  serrée mais gourmande,e t plaisante laissant présager d’un très beau vin, au beau potentiel.

****(*)
`


CONCLUSION




A la lumière de cette dégustation, je peux remarquer que les vins proposés, ici, en blancs sont bien ciselés, élégants, et supportent à merveille une garde allant de 5 à 7 années, sans perdre de leur vigueur.

Quant aux vins rouges, ils suivent le même chemin. Leur puissance juvénile ne permet pas aux arômes et aux structures de se rendre suffisamment élégants. De telles structures, de tels tanins, et même les fraicehurs percues dans leur pleine jeunesse m’ont certes quelque peu décontenancé, mais la dégustation des millésimes plus matures, m’ont rassuré, quant au potentiel de garde des vins australiens en général, et surtout des vins de Peter Lehmann en particulier.

Il serait trop simple de s’arrêter sur l’impression perçue par des vins bien juvéniles . Comme les beaux Bordeaux, il n’ya jamais eu aucun intérêt à les boire jeunes…de même donc pour les vins rouges australiens.

Du beau travail, assurément.

 

Vous trouverez quelques vins de chez Lehmann sur Votre Sommelier, ici.

 




Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

GourmanDenise 07/04/2009 09:39

Bravo pour votre blog. Je suis une fidèle lectrice !Je viens de créer un blog des blogs de cuisine et je me suis permis d'y référencer le votre. Voila l'adresse : http://bologotheque.gourmandenise.fr J'ai regroupé aujourd'hui 327 blog de cuisine et tous les jours apparaissent les recettes publiées par chacun.Si un de vos bog préféré n'y est pas, vous pouvez m'envoyer les références sur mon blog culinaire  http://www.gourmandenise.fr Cordialement.

Emmanuel DELMAS 07/04/2009 09:47


Merci, merci, c'est gentil !


Pagès 06/04/2009 10:33

Bonjour Emmanuel, As tu gouté le "sparkling red shiraz:Black Queen" de Peter Lehmann.. une tuerie.... a bientôt et j'espére te faire déguster mon nectar a Paris lors du salon des vins etrangers faits par des français... Amitiés. IVO

Emmanuel DELMAS 06/04/2009 11:02


Merci Yves. Je reste à ta dispo pour déguster tout ça...