ADELAIDE HILLS, AUSTRALIE

Publié le par Emmanuel Delmas



Image empruntée au site Tourism.gov
 

MON PERIPLE DANS LE VIGNOBLE AUSTRALIEN (Région d'Adelaide Hills)

 

Adélaide demeure l'une des villes les plus idylliques de ce monde,  à sa simple évocation. Le bout du monde, le soleil, la mer, les surfers, et la Fosters. (Cela me fait moins rêver d'un coup, malgré sa mousse si doucereuse.) L'Australie fait rêver, par son éloignement, son climat, sa mentalité, et Adelaide sonne comme un paradis.

 

ADELAIDE HILLS

 





Partir aussi loin, de plus à une période où le froid nous saisit ne peut que faire pâlir d'envie. Adélaide, doux nom résonnant telle une délivrance.





Située au Sud, de l'Australie, faisant face à l'île de Kangarro Island, cette ville est entourée de vignobles, plus reconnus sur la scène internationales les uns que les autres. A commencer par Barossa valley, Mc Laren Vale, et Clare Valley. Pourtant, les amateurs oublieront bien souvent Adelaide Hills. Quelle injustice...

Pourtant située, à la sortie de la ville, bénéficiant d'un climat privilégié, oscillant entre chaleur estivale, ensoleillement important et fraicheur matinale, la région viticole d'Adelaide Hills mériterait que l'on s'attarde un peu plus sur son cas.

 

 

La région d'Adelaide se démarque par une excellente amplitude thermique entre le jour et la nuit, ceci permettant une plus lente maturité des raisins. Souvent, les finales s'en trouvent plus fraîches, des vins plus élégants.

 

 

LE CLIMAT

 

 

Les hivers sont relativement doux, les étés chauds, mais très supportables, grâce à l'influence maritime permettant une belle ventilation par l'apport des brises maritimes..  Pourtant, les fraicheurs matinales, sont légion. C'est pourquoi, d'ailleurs, dans cette partie de l'Australie du Sud, les pieds de vignes sont rehaussés.

 

N'oublions pas non plus, que les vignes sont plantées à une altitude se situant entre 300 et 600 mètres. Ce qui a pour effet de créer certains micro-climats grâce aux expositions, et aux effets d'altitude.

 

 

LA GEOLOGIE

 

 

Comme pour toute la région sud australienne, il faut reconnaitre que ses sols proposent une complexité étonnante et une histoire très riche. Reposant sur ce très vieux continent, la géologie australienne se veut variée, et accidentée. La richesse et la diversité des sous-sols, offent aux pieds de vigne, les mieux entretenus, un support très intéressant.

 

En Adélaide Hills, les sols se veulent composée d'argile, de calcaire, et de sols sableux.

Une région à découvrir, grâce à des domaines, et des vignerons qui ont su s'adapter à ces conditions idéales. Il en résulte des vins étonnament élégants, et ciselés, dès lors, bien entendu que l'homme travaille au mieux, et accepte de laisser exprimer les subtilités de ses sols. Eclairage à venir avec 4 domaines visités sur place, à 6 semaines des vendanges, en Janvier dernier.

 

 

 

PORTRAITS DE VIGNERONS D' ADELAIDE HIILLS

 

  • Larry Jacobs, Hahndorff Hills
  • The Lane Vineyard
  • Shaw and Smith
  • Penfold's

 

LE CLIMAT



Les hivers sont relativement doux, les étés chauds, mais très supportables, grâce à l'influence maritime permettant une belle ventilation par l'apport des brises maritimes..  Pourtant, les fraicheurs matinales, sont légion. C'est pourquoi, d'ailleurs, dans cette partie de l'Australie du Sud, les pieds de vignes sont rehaussés.

N'oublions pas non plus, que les vignes sont plantées à une altitude se situant entre 300 et 600 mètres. Ce qui a pour effet de créer certains micro-climats grâce aux expositions, et aux effets d'altitude.

 

LA GEOLOGIE

Comme pour toute la région sud australienne, il faut reconnaitre que ses sols proposent une complexité étonnante et une histoire très riche. Reposant sur ce très vieux continent, la géologie australienne se veut variée, et accidentée. La richesse et la diversité des sous-sols, offent aux pieds de vigne, les mieux entretenus, un support très intéressant.

En Adélaide Hills, les sols se veulent composée d'argile, de calcaire, et de sols sableux.
Une région à découvrir, grâce à des domaines, et des vignerons qui ont su s'adapter à ces conditions idéales. Il en résulte des vins étonnament élégants, et ciselés, dès lors, bien entendu que l'homme travaille au mieux, et accepte de laisser exprimer les subtilités de ses sols. Eclairage à venir avec 4 domaines visités sur place, à 6 semaines des vendanges, en Janvier dernier.


 

PORTRAITS DE VIGNERONS D' ADELAIDE HIILLS


Domaines visités et décryptés


Larry Jacobs, Hahndorff Hills
The Lane Vineyard
Shaw and Smith

Penfold's



Emmanuel Delmas

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

Claude 19/08/2012 18:43


Adelaïde est en effet une ville très agréable, c'est un peu ma 2ème ville. Kangaroo island est quand même à + de 100km au sud.. Adelaide Hills est effectivement une région viticole très
intéressante, bien expliquée, ne pas oublier qu'on y trouve Petaluma ! un très grand..et des très petits comme Ngeringa vineyards super ! et même quelques belles vignes de Henschke. Cheers !

Emmanuel DELMAS 19/08/2012 19:20



Merci pour le commentaire ! J'ai été chez Henschke, l'article est en ligne d'ailleurs. Larry Jacob est un vigneron qui vaut la peine d'être connu ,-) 



Henri Vernant 19/08/2012 17:05


Oui c'est vrai mais c'est comme partout. Je trouve cette region tres interessante comparé aux voisins la barossa et mclaren vale qui occupe tout le terrain mediatique.

Henri Vernant 19/08/2012 16:11


Une région magnifique avec des très bons vins!

Emmanuel DELMAS 19/08/2012 16:31



Je plussoie ! Juste penser à faire un petit tri au préalable ;-) 



Chablis Defaix 27/06/2009 19:44

quelle belle photo!

laurent 03/03/2009 11:07

Sacré Fabrice,
il vient ici pour faire tailler une petite bavette, et accessoirement faire sa pub. Quand il n'y a pas de gène, il n'y a pas de plaisir.
Mais le meilleur c'est dans le blogroll : Olif (enfin un bon blog sur le vin) ils sont contents les copains blogueurs !
A part ça, cette nouvelle version de vinsurvin est visuellement plus aboutie, elle a même belle allure. bravo.
 
laurent
 

Emmanuel DELMAS 03/03/2009 11:17


Salut Laurent,

Il est pas fou, le Fab ! Il sait où pêcher le lectorat...,'())


Fabrice (VinSurVin) 01/03/2009 04:23

"Adélaide, doux nom résonnant telle une délivrance". Quelle prose mon Cher Manu ! Tu prends des cours de poésie ? En même temps, l'oenophile est un poète, et comme disait mon grand-père, "la poésie, c'est la musique de l'âme, et le vin y contribue bien." A quand ce portrait de Rabby Jacob de Pelfort ? De mon côté, moins chaud (quoi que...), je pars en Suède lundi. Je vais pouvoir vérifier si la suédoise aime le vin. Je te raconterai ça (pas sur over-blog, tu as dû le remarquer...) avec moins de prose mais toujours autant de verve ! La biz mon Manu !PS : j'invite tes lecteurs et tes lectrices à se rendre sur vinsurvin-blog.com (si ce n'est déjà fait !).

Emmanuel DELMAS 01/03/2009 08:57




Salut Fab'.

Oh et puis un peeu de poésie fait du bien ! ,'() Mais oui, mes lecteurs et lectrices viennent te voir ! Mais ils reviennent tous, après ! ,'())