RETOUR ET PROGRAMMATION

Publié le par Emmanuel DELMAS



2 semaines de relâche...qui n'en étaient pas vraiment. Quelques jours dans le Rheingau, avant de m'envoler pour les vignobles du Sud de l'Australie. Pas le temps de laisser reposer mes papilles. Entre rédaction des articles, et les nouvelles mouturtes des vidéos, le temps fut vite comblé.Sitôt rentré, très tôt de matin, on s'y remet !


Avant les comptes-rendus, au nombre de 18, pour le moment, que je dois encore prendre le temps de mettre en ligne et d'illustrer, sans compter la dizaine de vidéos, que je dois elles aussi retravailler, quelques éclairages.



LE RHEINGAU EN 3 MOTS



Région de prédilection du riesling, celle-ci n'en demeure pas moins paradoxale. A la fois, on peut y trouver les plus grands rieslings que peut compter la planète, autant, on peut s'étonner de la médiocrité qu'elle peut aussi engendrer.

Ici, il est possible d'apposer l'appellation Rheingau, alors que les rendements ne sont pas vraiment limités (ou contrôlés ?). On peut ainsi, se retrouver avec des vins flirtant avec les 100 hectolitres / ha.

Néanmoins, une visite au Schloss Johannisberg nous permet d'appréhender de très beaux vins, empreints de structure et de minéralité.
La plus belle signature à mon sens, restant celle émanant des vins de Georg Breuer, à Rudesheim. Là aussi, un éclairage apparaitra bientôt ici, avec quelques vidéos, au nombre de 3, concernant ses vignes mais aussi ses pinots noirs, surprenants !


L'AUSTRALIE EN UN PEU PLUS....



Une semaine, et 17 domaines visités. Une sélection évidemment pointue, car si je devais malgré tout ne pas manquer à l'appel de certains incontournables, il était clair que les vignerons méritants, oeuvrant dans le bon sens, en respectant les vraies valeurs du bon vin juteux, méritaient toute mon attention.

Et là, que de belles surprises ! Et quelles découvertes ! Vous comprendrez malgré tout, que, dans un premier temps, je garderai à l'écart ces découvertes. Il serait enfin temps que les soit- disants distributeurs, ou ceux se nommant comme tels cessent de proposer à nos consommateurs de piètres breuvages, sans âme, hyper jammy, écoeurants, qui n'ont de bons, que les prix auxquels ils sont proposés..justement aux distributeurs.

Une prise de conscience de leur part, serait bienvenue, pour tous. Qu'ils se déplacent, et dégustent donc les vrais bons vins. Et surtout, qu'ils fassent se déplacer les vrais bons dégustateurs, capables de comprendre ce qu'est un vrai vin...et là, force est de constater que ce n'est pas gagné.

Car, sincèrement, je fus surpris de la vraie prise de conscience des vignerons là bas, désireux de revenir aux vraies valeurs de la terre. Pas d'herbicides, ni de pesticides, peu ou pas d'irrigation, respect donc des sols, et retour de la faune dans les vignobles, la vie a repris son droit...du moins pour les vignerons que j'ai rencontré.

Des vins étonnants de fraicheur, en blancs, des rouges parfois sublimes, tantôt très bons, souvent surprenants...malgré quelques shiraz bien trop confiturées, aux structures lourdes...celles-là même que l'on retrouve chez nous, grâce à des distributeurs bien trop peu regardants sur la qualité.

Et comme par hasard, seuls les vrais grands connaisseurs en proposent, pour certains d'entre eux...notamment Tim Johnson, du Juvénile's, à Paris, ce qui n'étonnera personne d'ailleurs, ou d'autres vrais passionnés, de la trempe de Laurent Baraou, (même si il n'en propose pas, me semble t'il) qui, je suis sûr aurait pris autant de plaisir que moi, là bas !

Alors, offrez moi un peu de votre patience, et vous ne devriez pas le regretter, 17 domaines décortiqués, énormément de vins commentés, puis des vidéos qui vous présenteront ces vignerons attachants, fabuleux, et si sympas !



FUTURE PROGRAMMATION
Dans le désordre, et sans vraie planification...



1/ Toujours les Dégust'Express chaque mercredi, concernant les vins coups de coeur de la semaine.

2/ Ensuite, les vins allemands du Rheingau avec le Schloss Johannisberg puis Georg Breuer. En parallèle un éclairage sur 2 propriétés viticoles alsaciennes, (Trimbach, que l'on ne présente plus, et une interview sympa de la fille Anne Heydt Trimbach, et la cave de Ribeauvillé qui a le mérite de bouger les choses à son niveau).

3/ Les vins australiens, mais vu l'ampleur du contenu, je ne sais par où commencer, mais l'éclairage devrait se faire, selon les 4 régions visitées.

Barossa Valley
Adelaide Hills
Mc Laren Vale
Clare Valley

4/ Un dossier inédit, en 8 parties, concernant le vin et les jeunes, d'après une thèse élaborée par un jeune designer graphique de talent. Ce qui devrait vous ramener à un dossier spécial le Vin au Verre, qui date un peu.



Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

Sophie Guenot Delmas 27/06/2009 19:47

tu m'appelles dès que tu peux, faut que tu me racontes. T'es pas trop naze ?

Marjane Beaugeois 28/01/2009 03:54

Salut Emmanuel,Un bonjour d'Adelaide ou la temperature est de 44 degres aujourd'hui . Pas marrant !!Thank you for your visit and your comments. I just finished reading " Australie en un peu plus...". See you around soon !

Emmanuel DELMAS 28/01/2009 08:24


Bonjour Marjane,

Et donc encore merci pour tout, et bon courage, avec de telles températures !


Corelie 27/01/2009 12:05

Bonjour Emmanuel... Après une si longue absence, je ne peux que te souhaiter la bienvenue... Tu nous a manqué... A samedi !

Emmanuel DELMAS 28/01/2009 01:33


Coucou Corélie, Oui, oui, je serai bien là, pour cette rentrée ! ,'()
A samedi, donc !  J'en ai des choses à te raconter !


Tiuscha 26/01/2009 13:37

Très intéressant le dossier... En 8 parties ? A quand la première ?

Emmanuel DELMAS 26/01/2009 18:05


Bonjour Tiuscha,

Je ne sais pas encore exactement, car, je vais être bien débordé les prochaines semaines. Sans doute d'ici 3 semaines, ce dossier sera en ligne, au fur et à mesure.

A bientôt, donc ! ,'()