PENFOLDS

Publié le par Emmanuel DELMAS



Déguster les vins australiens, se déplacer sur place afin de visiter les domaines, sans faire une longue halte chez Penfold's reviendrait un petit peu à se déplacer sur Paris, sans rendre visite à la Tour Eiffel, ou mieux encore, aller diner dans un grand restaurant, sans déguster de vin...



www.penfolds.com
78 Penfold Road

Magill, 5072
Australia
+61 8 8301 5400

 




Qui dit Penfold's, dit...Grange Hermitage, cuvée mythique, et remarquable, réputée à travers le monde, comme l'une des plus jolies empreintes australiennes proposées par la syrah.


Une organisation sans faille à tous les étages d'élaboration du vin, dans les vignes, et partout ailleurs leur permet de proposer une gamme de vins très élargie, d'une bonne trentaine de références. Des vins souples, sur le fruit, et assimilables, pour commencer, puis des vins plus denses, avec les "bins", bénéficiant d'élevages plus poussés, mais plus justes, et précis. Et, enfin la haute couture avec le Grange, mais aussi le Yattarna, immense chardonnay du domaine.

4è et dernier domaine visité en Adélaide Hills.



UNE LONGUE HISTOIRE




Raconter Penfolds, c'est avant tout, revenir bien en arrière, au temps des campagnes napoléonniennes, lorsqu'en 1811, un certain Christopher Rawson Penfold, lanca son tout 1er cri. Né cette année de 1811, au sein d'une fratie de 11 enfants, Christopher devint Docteur, après ses étides à Londres.
Comme nombre de docteurs à cette époque, le couple Penfold, qu'il forme avec sa femme Mary, décide après un passage en France, dans le sud, de s'offrir une maison "the Grange", près d'Adélaide.

L'aventure peut ainsi débuter...



DE MAGILL ESTATE, ADELAIDE A NURIOOPTA, EN BAROSSA

Penfolds Magill Estate, se trouve à 15 kms d'Adélaide, est demeure la maison-mère, dans la mesure, où c'est ici que débuta cette aventure, au 19è siècle, qu'ici que se trouve les mythiques plans de shiraz, offrant le majestueux Grange Hermitage.
Propriété initiale, et maison-mère, visiter Magill Estate, s'est un peu visiter un village-musée d'antan. Comme se retrouver 150 ans en arrière. PLusieurs maisons et granges, peintes en rouge, et jaune...

Seul est planté la shiraz ici. Vignes donc de 60 ans, plantées en 1951 puis replantées en 1985, en partie.
Situé entre 130 et 180 mètres au dessus du niveau de la mer, sur une face ouest, le vignoble bénéficie d'une pluviométrie relativement faible mais suffisante de 500 mm / an, dont la moitié durant la période de maturation des baies.

NURIOOTPA


En Barossa, à Nuriootpa, Penfolds a entrepris d'étendre son domaine, dès 1911. Là-bas sont proposés des vins dont le fruit reste le maitre mot.

 

DES VIGNES REPARTIES DANS LE SUD AUSTRALIEN


Que ce soit, en Adelaide Hills, Barossa, Clare Vale, ou Coonawarra, Penfolds a une force de frappe assez impressionnante. Sa gamme de vins l'est également. La crainte, serait d'imaginer que ceux-ci s'en retrouvent, à l'instar de nombreuses autres grosses industries du vin, tels Rosemount, ou Jacob's Creek, de proposer des vins aux ossatures lourdes, et aux tonalités grossières de fruits surmuris par un climat si chaud.

CONDUITE DES VIGNES

De tout temps, Penfolds met un point d'honneur à laisser exprimer le terroir, les sols, et se joue des micro-climats. Ici, en terre Grangienne, c'est à dire, en Adélaide Hills, les influences maritimes, couplées à une altitude salvatrice, d'environ 200 mètres, permettent des différences notables chaque année. Malgré tout, ici, les sols demeurent complexes, à dominance, brun rouge, tel argileux, et bien drainant. Ce qui permet au domaine, de ne pas avoir recours à l'irrigation, qui reste excessivement rare.
Les soins apportés à la vigne sont depuis longtemps organiques.



DES WINEMAKERS QUI ONT ECRIT L' HISTOIRE


Les winemakers en chef, dirigent et impulsent leurs façons de faire à l'ensemble des aires de production des propriétés et parcelles dont disposent Penfolds; Ils ont marqué de leur empreinte l'histoire de Penfolds par leur vision, et leur compétence.
Indéniablement, ces hommes sont des immenses vignerons, vinificateurs.

Max Schubert de 1948 à 1975

Figure emblématique de l'Australie vinicole, du 20è siècle, il contribua à la grande réputation des vins de Penfolds. C'est lui qui proposa le 1ermillésime de Grange.

Don Ditter de 1975 à 1986

Visionnaire dans sa manière d'appréhender le travail à la vigne, Don a tout fait pour extraire les meilleurs jus. A l'origine du Bin 707, il a su offrir aux Grange sa patte, et assurer le relais de Max Schubert.

John Duval de 1986 à 2002

Fou du vin, accompli, John cumule les titres de gloire tels Winemaker de l'année 1989. A l'origine des lancements du Bin 407, et du bin 138 old vine, shiraz, grenache mourvèdre, il a eu l'idée un peu folle de lancer un Grange blanc. Projet qui fut avorté...Désormais, consultant, il garde tout de même un oeil avisé sur les vins de Penfolds.

Peter Gago de 2002 à aujourd'hui

Arrivé en 2002, Peter Gago continue d'oeuvrer dans le sens du tout naturel, organique et le respect des sols et de la nature; Le style de ses vins, est imprimé par sa volonté de proposer des vins toujours délicats, élégants, dont le fruit reste bien ancré.



UNE TRES LARGE GAMME...




Pas moins d'une grosse trentaine de références, dont une majorité de vins rouges. Quelques vins blancs également, le tout réparti comme suit:


RAWSON'S RETREAT

Un peu la gamme d'entrée. Des vins faciles à appréhender, sur le fruit et assis sur de belles matières.

KOONUNGA HILLS

Depuis 1976, cette gamme offre une qualité accrue de vins plaisants, qui demeurent approchables rapidement. Du fruit, bénéficiant de terroirs en Barossa. Les vins s'en retrouvent souples, charmeurs en diable et bien équilibrés.


THOMAS HYLAND

Le gendre du Docteur Penfold donna son nom à cette gamme, issue de vignes situées en plein coeur d'Adelaide;
Bénéficiant de terroirs et micro-climats, bien divers, grâce à une altitude évidente, et l'influence maritime, les vins de cette gamme sont fins,  ciselés, droits. Toujours élégants, ils ravissent les amoureux de vins emplis de distinction et tendres.


BIN WINES

 
Le style Penfolds imprime les vins de cette collection; Nous entrons ici au coeur de la fameuse organisation toute Penfoldienne. Des vins structurés pour la garde, relatant la richesse des terroirs, et le travail à la vigne et dans les chais des équipes.


CELLAR RESERVE

Des vins denses, qui ont souvent pour eux, cette incroyable touche d'innovation et d'expérimentation; Des vins surprenants, osés, qui savent dérouter. Des vins à déguster, tant ils promettent.


SPECIAL BIN

Ces vins ont pris une place bien à part chez Penfolds. Il semblerait que cette collection soit celle des vins expérimentaux, qui relatent les progrès en terme de conduite des vignes, des sols, et de la viticulture, faits par Penfolds. Afin de démontrer son avancée permanente, les Special Bin offrent un superbe terrain "d'entrainement". Une vitrine en somme des dernières prouesses.


LUXURY WINES

L'essence mêmes des grands vins, parmi les plus distongués et les plus profonds. Des vins imprimés par le terroir des parcelles, les caprices du temps, et des millésimes. Ces vins ont une réelle dimension, et si ils se révèlent souvent complexes dès leur plus jeune âge, ils offrent des architectures monumentales, dès lors que le temps a oeuvré.


ICON WINES

Les plus grands, et les plus spectaculaires vins de chez Penfolds. Vins présentant une dimension sublime, de la race, et de la profondeur. Le pinnacle. La dernière étape, dont les vins Yattarna (chardonnay) et surtout Grange, font la fierté de l'Australie toute entière. La haute couture, en somme.


POURTANT DES VINS SUBLIMES


Bien évidemment, et là, c'est un véritable exploit à ce niveau, la qualité des vins proposés est bluffante. Le travail colossal, pour arriver à un tel résultat, l'organisation sans faille, et l'exigence implacable.




GRANGE LE MYTHE



C'est en 1951 que nait le 1er millésime de Grange. Le cépage syrah (shiraz) est aussi nommé Hermitage, en Australie, et participe ainsi à donner son nom à la cuvée. Expérimental, ce 1er millésime, élaboré par Mr Schubert, alors en place, sera suivi par le 1952, reconnu comme étant le 1er millésime commercialisé par la firme.

Les vignes, agées de 60 ans, ont un rendement particulièrement capricieux.


DEGUSTATION





Riesling Bin 51,  2008
Eden Valley
24 euros

Nez plaisant sur les fruits blancs et les agrumes.
Bouche bien tendue, épurée, sur les agrumes. La finale bien étirée offre au vin une belle nervosité et une longueur certaine.

***(*)

Chardonnay bin 311,
2006
Tumbarumba
25 euros

Amandes grillées, noix de pécan. Fruits blancs murs se conjuguent au nez.
La bouche offre une belle fraîcheur, dès l’attaque, permettant aux fruits de s'exprimer davantage. La finale étirée s'en retrouve élégante et tonique.

****

Shiraz cabernet,  2007
koonunga hill
10 euros

Epices et fruits noirs, au nez.
Bouche ample mais pleine de confort rappelant les sensations perçues au nez. Finale élégante malgré une jeunesse encore apparente soulignée par des tanins bien intégrés à la matière.

***

Cabernet-shiraz
Bin 389,  2006
South australia
30 euros

Nez d'une belle gourmandise, sur les épices douces, le fumé et le tabac.
Bouche tendre, pleine de finesse, et au toucher soyeux révélant un beau milieu de fruits noirs. Finale délicate reposant sur des tanins élégants.

*****

Sangiovese Cellar Réserve 05
Barossa valley
Vignes plantées en 94


Robe presque tuilée
Nez très plaisant, sur le fruit flêtri, puis les pruneaux. Griottes, menthol, réglisse et pointes  giboyeuses se relaient après aération.
Attaque souple relayée par un milieu de bouche viandé. La fraîcheur se déploie et offre une finale épurée.

****

Vin très plaisant, et evoluant sur des registres giboyeux, offrant finesse et complexité.



Cabernet sauvignon
Bin 707, 2006
Coonawarra/Padthaway
18 mois en fûts américains de 300 L

100 euros

Nez plaisant, intense et complexe, oscillant entre fumé, tabac, torréfaction, et fruits noirs, épices.
Bouche remarquable de distinction, jonglant entre fruits noirs et minéralité en son milieu. les tanins présents mais tout de confort revêtus offrent une fin de bouche remarquable de persistance et de profondeur de laquelle on devine un superbe potentiel.

*****(*)

Grange Hermitage 2004 Icon Wine (dernier millésime sur le marché)
Shiraz 96 %, 4% cabernet sauvignon
300 euros

1er nez sur le fruit noir (griotte).
A l'aération, la minéralité s'exprime sous l'apparat du graphite.

Bouche d'une sensuelle opulence, de laquelle ressort en son milieu un fruit noir bien juteux. La finale est superbe de profondeur, et de minéralité. Le tanin s'en retrouve fourré, et permet une superbe persistance en finale narrant les messages du sol. ( Fume, mine de crayon).

De la puissance patinée d'élégance, une main de fer dans un gant de velours...de superbes promesses pour ce vin réellement superbe.

*****(*)

Cabernet sauvignon Cellar reserve 2005
Barossa Valley

Nez gourmand de fruits et mineral a souhait.
Bouche au toucher voluptueux, au milieu de fruit et mineral, se reposant sur une finale profonde et racee.

Superbe, tout simplement.


******

Grange Hermitage 1990
Icon Wine


Sublime nez, complexe et patine, celui-ci offre des envolees fumees, de tabac, et de cuir.terre humide, after eight...
Bouche sublime de fraicheur, de tenue et de puissance. Le tout patine par le temps, le vin offre une architecture absolument merveilleuse. Une finale racee, pleine de distinction (mineralite) et d'autorite( tanins).
L'empreinte minerale en persistance est grandiose.

Un exemple a suivre, une performance indeniable, un vin qui ferait palir par sa classe nombre de tres grands Bordeaux du même millesime.

*******



CONCLUSION



Les vins de cette propriété n' ont pas volé leur réputation. Ils m’ont néanmoins étonné par leur élégance. Aucun vin ne semble lourd, surpuissant. Mis à part peut-être le shiraz/cabernet, de Koonunga Hill. Ce qui reste d’une cohérence logique, tant les vins issus de ces 2 cépages restent très vifs et intenses, surtout à ce niveau de prix.

Les gammes de vins, bien que très nombreuses, sans doute un peu trop, ont trouvé là une certaine cohérence, chacune correspondant bien à un style de vins bien défini.

Les élevages sont intelligents, l'aspect technique apparent, certes, mais les vins offrent des structures droites et souvent complexes, et des finales pures. Concernant leurs grands vins, rien à redire, ils sont racés, profonds, structurés, et d’une élégance raffinée, absolument bluffante. Que même le temps sait polir, sculpter et magnifier.

Du très beau travail, pour ce domaine qui n'a rien à envier aux plus grandes maisons bordelaises, par exemple.Un incontournable.


A noter, un restaurant au sein de la winery absolument remarquable, d'un niveau 2 étoiles Michelin.

Notes similaires:


Adélaide Hills
Hahndorf Hill
The Lane
Shaw and Smith





Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

Mr Boussemart 20/11/2009 02:20



bonjour


 


je suis a la recherche d'un grand vin australien pourriez vous m'aidez ?????  PENFOLDS


 


 


je recherche un ditributeur soit en belgique , en france , ou au luxembourg


 


je vous remerçie d'avance


 


 


Mr BOUSSEMART


 



Emmanuel DELMAS 20/11/2009 02:21


Monsieur,

En france, il me semble que la société Vins du Monde propose le Grange Hermitage, et sans doute d'autres cuvées. Suivez donc ce lien:

http://www.vinsdumonde.com/fr/#/ficheProducteur&7&234


Patrick Maclart 27/06/2009 09:00

Je me suis mal exprimé. je voulais dire "certaines régions françaises". En effet, Bordeaux par exemple, estime certains de ces échecs sur un prix de vente trop élevé. Ce n'est pas la première fois que je dis qu'en France, on a le savoir-faire, mais pas le faire-savoir.

Emmanuel DELMAS 27/06/2009 09:01


Le prix a logiquement un rapport avec la qualité d'un vin. Par exemple un Meursalut 2001 acheté en 2004 14 euros, fut un vin très moyen à la dégustation, alors que le
St Aubin de Marc Colin 2001 fut sublime à 16,50 euros. Le rapport prix/plaisir est donc bien mielleur avec ce dernier, malgré la notoriété du Meursault.


Patrick Maclart 27/06/2009 08:59

Excellent article ! Je suis juste étonné des prix, et que certaines régions pensent que leurs échecs sur les marchés export, c'est le prix.

Frédérique Barriol Montès- Casenove 27/06/2009 08:58

ah!Grange!! J'adore!

Patricia Le Gall 27/06/2009 08:57

Article très sympa. Clair, ordonné, complet. Merci Emmanuel

vargues 28/03/2009 15:13

je serai désireux de trouver un jurançon sec qui soit réellement bon;habitant Pau et en ayant dégusté pas mal je n'en ai pour le moment apprécié aucun.

Laetitia Desoudin 26/03/2009 16:43

Bonjour Mr DelmasTrès bel article intéressant et détaillé que voilà sur Penfold's !Cordialement,Laëtitia D.

furstoss 23/03/2009 19:29

   Toujours trés intéressé par vos descriptifs je souhaite  vous adresser Monsieur DELMAS mes félicitations pour votre remarquable exposé judicieusement illustré, un réel et plaisant voyage virtuel en somme dans les vignes australiennes !

Emmanuel DELMAS 24/03/2009 01:22


Merci Mr Furstoss pour vos compliments, je les garde avec plaisir ! ,'()