GEORG BREUER

Publié le par Emmanuel DELMAS



 

Des vignes reparties sur 2 villages, dont 80% à Rudesheim, les 20 autres % sur Uarental.
Ici, chez Breuer, la volonté est d'offrir aux vins une élégance qui ne peut être apportée que par une mineralité sans pareille.
 
Weingut Georg Breuer
office:Geisonheimer str 9
Vinothèque: Grabenstr 13
D 65 385 rudesheim am rhein

www.georg-breuer.com


 


 


Des sols complexes, un climat certes frais mais bien éclairé pour des vignes aux rendements limités. Ici, plus que partout ailleurs, rien n'est jamais laissé au hasard.

Si j'ai pu déguster les vins de Schloss Johannisberg la veille, c'est évidemment parce que ce domaine reste un fleuron, mais aussi qu'il me permettrait de mieux aborder l'excellence des vins de Breuer.Et quelle extraordinaire délectation de déguster des vins immensément immenses, relatant un travail d'une intelligence et d'une humilité certaines.

Quelle humilité il faut accepter pour laisser enfin exprimer l'identité de sols savamment mis en avant, par un travail effectué en amont.
Des tries sélectives, des vignes très escarpées, et des sols expressifs...

Ici, le domaine Breuer accompagne les vignes, et met tout en avant afin d'en exprimer le plus beau jus. Celui du fruit relaté par la terre et d'un climat alliant fraicheur et ensoleillement estival...pour une maturation qui se veut forcément lente.

Les vins expriment ainsi un juteux sublimement gourmand, une minéralité si classieuse et expressive que les vins s'en retrouvent spectaculaires de distinction et de précision.

L'épithète du très grand riesling n'a jamais trouvé meilleure empreinte qu'ici..une dimension fut franchie dans ce coin reculé et si abrupt du Rheingau...

 

Si pélerinage du riesling devait exister, alors, sans nul doute possible, c'est en ce lieu béni que se trouverait son épicentre.



 

DEGUSTATION


Pas de malo sur les rieslings

Riesling brut

Bulles fines s'échappant d'une robe claire.
Nez plaisant d'agrumes et de fruits blancs

Bouche tendre et bulles fines sur un milieu de fruit et une belle persistance.

Croquant et facile...

***

VINS ROUGES
 

 

Dans la cave à pinot noir, Heinrich Breuer

 



GB spatburgunder 2007 (pinot noir)
sol schisteux.Elevage en cuve inox et bois. 12e etage.
10 ttc

Nez plaisant et juteux, fruits rouges et epices, fruits maceres et fume.
Bouche aerienne, et charnue, reposant sur une belle finale, tendue et charmeuse à souhait.

Très beau pinot noir, juteux et d'un superbe fruit.

****(*)


Pinot noir 2007
100% bois, 225l, 12 mois 15% bois neuf.
18.50

Nez plaisant, sur le fruit juteux, avec une légère empreinte amandée, d'épices et perception minérale.
Bouche droite, reposant sur une matière pleine de jus. Le milieu de bouche relaie un beau fruit secondé par une légère impression amandée. Finale tendue et gourmande.

***(*) 
VINS BLANCS




Rudesheim estate, riesling
Schistes
10 ttc

Nez spectaculairement minéral, sur la poudre de caillou, la pierre chaude. Le fruit blanc et les agrumes.
Bouche aérienne, d'une superbe droiture au milieu relayant le minéral et le fruit, le tout propulsé par une fraicheur sublime et étonnante de précision.

Immense entrée en la matière...avec un vin dévoilant la richesse du terroir, et un travail qualitatif évident.

****(*). Rapport qualité/ prix imbattable.


Rauenthal estate
Quartz, argileux.
10 ttc

Nez minéral, sur des fruits jaunes (pêche jaune, abricot, coing). Belle gourmandise.
Bouche alliant tension et rondeur, relatant en son milieu un fruit plus mur, et une tension remarquable de fraicheur. Legerement perlante.
Superbe persistance.

*****

Terra montosa (terrains escarpes)
Assemblage des 4 parcelles "grand cru"
15.50
"Pas ce desir de contrôler les temperatures afin de laisser faire la nature". Heinrich Breuer

Nez gourmand et plaisant minéral sur le caillou, et les agrumes. (Zestes confits), humus et terre humide.
Bouche offrant là, plus d'ampleur, avec un beau volume, une fraicheur transcendante. Une finale enlevée, pleine de distinction.

*****

Un vin sublime prouvant s'il en est, que le terroir de Rudesheim, sur ces vignes escarpées est absolument extraordinaire. Lorsque ces vins sont propulsés par un tel vigneron, ceux-ci s'en retrouvent spectaculaires !

Berg Roseneck 07, riesling
"Coin des roses", 300 m altitude, sud.
Futs de chene 1200l, ( qui a vu plusieurs vins). 6 à 8 mois. 10 à 12 mois en bouteille.
27.00

Nez élégant, avec plus de retenue, il exprime un joli fruit juteux, la mineralité, la poudre de caillou.
La bouche gagne en amplitude sans perdre en élégance. Un milieu sur le fruit blanc acidulé, révélant une finale pointue pleine de fraicheur.

****

Vin qui réclamera plus d'attention,  à la dégustation, et surtout de temps.


Riesling Berg Rotland
Sol plus fecond, schiste et surtout quartz
27.00

Superbe fruit blanc au nez, répondant à une belle minéralité toute de caillou revêtue.
La bouche révèle une superbe matière teintée de fraicheur et d'expression minérale. Le tout offre en fin de bouche une belle fraicheur.

Des vins superbes d'expression, en sachant que ces vins ont besoin de temps pour s'exprimer.

*****





 
 
Le Berg Schlossberg, avec Heinrich Breuer


Berg Schlossberg, riesling

Nez minéral, sur le silex, et la pierre a fusil. Le fruit reste present et le terroir s'exprime. A la fois son austerite et son elegance, mais surtout sa retenue.

Bouche droite et rectiligne, sur le fruit juteux et la distinction du minéral. La fin de bouche est superbe de précision, durant laquelle le minéral repond au fruit, pour une persistance superbe de race et ...de promesse.

Un vin qui traversera le temps....

******

Nonnenberg, à Auerantal
5 ha, la plus grande parcelle.

Quelle classe au nez. Du caillou, la poudre, le silex, du fruit blanc et des agrumes...de la rose...

Une bouche superbe de finesse, et une sensuelle opulence s'y dégage. Celle ci apportée par un milieu de bouche oscillant entre fruit et minéralité. Une finale hors normes.

Superbe potentiel

******

Vin surprise

Schloss Groenenseteyn 1979, Kabinett rudesheimer bischofsberg
Riesling
29 ttc t prix-cadeau, ce domaine n'existe plus...

Nez superbement complexe oscillant entre rose fanée, et notes minérales de pétrole, caramel.
Très beau volume de bouche, une fraicheur immense, qui nous montre le potentiel spectaculaire des vins allemands.

*****


Auslese
100 g de residuel et 9.5 alcool
16.00 ttc

Nez plaisant mentholé, et fruits blancs acidulés, zeste confits.
Bouche aérienne, au milieu sur le fruit blanc juteux, et une finale élégante.

****(*)

Nonnenberg, auslese

Nez superbe de fraicheur, sur les agrumes confits, les fruits exotiques, et le minéral.

La bouche concentrée, révèle une superbe matière et un fruit d'une richesse magique. La finale est spectaculaire de fraicheur et d'élégance tant la fraicheur est présente.

Quels vins !

******




CONCLUSION

Impressionné par la signature si distinguée des vins du domaine, et ses rieslings d'une profondeur superbe, mes papilles se souviendront longtemps des sensations perçues.
Des silhouettes élancées, des fraicheurs fulgurantes, acidités minérales offrant donc de belles tensions, de la droiture et de longues persistances, les vins de ce domaine sont admirables.

Dès la première goutte versée, le ton est donné. Ne serait-ce qu'avec ses vins rouges, la symphonie commence. Ciselés, rafraichissants et d'une grande minéralité, ceux-ci sont impérativement à goûter. Si juteux et gourmands, le pinot noir m'a surpris au plus haut point.

L'intelligence d'Heinrich, et surtout le travail en amont, dans les vignes, offrent des jus incomparables, que le Domaine Breuer sait accompagner dans sa phase d'élevage, en ne prenant jamais le risque de compromettre les équilibres avec des élevages qui risqueraient de se révéler trop marqués.

Les vins de Breueur font partie, à mon sens, des plus belles signatures du riesling, qu'il vous faudra déguster au moins une fois dans votre vie. Impressionnant vous-ai je dit.



 
BONUS: PROMENADE DANS LES VIGNES ENNEIGEES AVEC HEINRICH.
 





 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Domaine Georg Breuer, Rudesheim

Commenter cet article

JP Iseman 05/05/2011 18:04



Je ne pourrai te dire qu'en les goûtant ;)



JP Iseman 05/05/2011 14:01



Alors ça c'est clair que c'est très beau. J'ai été ravi de partager cette bouteille avec toi!
Impressionnant, quel plaisir sur cette "petite" cuvée de très bel qualité! Hate de découvrir les autres vins du domaine ! :-)



Emmanuel DELMAS 05/05/2011 14:08



Il ne m'en reste plus qu'une, JP. Autrement j'ai 4 vins du Schloss Johannisberg, qui m'avaient toutefois moins enthousiasmé. Mais la barre est bien haute avec Breuer.



Ivo Pagès 05/05/2011 14:00



Type trés sympa aussi.. bons souvenirs !



Ivo Pagès 05/05/2011 13:55



C'était un super vigneron....



Emmanuel DELMAS 05/05/2011 13:59



Nous sommes d'accord ! J'ai de grands souvenirs de ses vins que j'avais dégusté en Angleterre fin des années 90...



Hub 03/03/2009 11:33

Merci de partager cette belle rencontre, qui confirme que les terroirs allemands sont exceptionnels et donnent des vins de tout premier ordre quand ils sont travaillés avec coeur et intelligence. 

Emmanuel DELMAS 04/03/2009 01:15



Merci de ce commentaire, qui semble apprécier la retranscription des ressentis que j'ai essayé d'exprimer.


Hub 03/03/2009 11:33

Merci de partager cette belle rencontre, qui confirme que les terroirs allemands sont exceptionnels et donnent des vins de tout premier ordre quand ils sont travaillés avec coeur et intelligence. 

Mickael Leglazic 01/03/2009 13:43

Bonjour Emmanuel.Tu décris un vin comme ceci:"Bouche droite, reposant sur une matière croquante"  Une matiére croquante, c'est quoi? Le raisin est croquant, le vin est fluide alors si tu croques le vin, tes dents risquent de s'entrechoquer. J'aime bien ton blog mais là, c'est aller trop loin et personnellement je trouve çà ridicule.

Emmanuel DELMAS 01/03/2009 23:17


Mickael,

Une bouche "droite" signale un vin qui se révèle d'une belle tension. Celle-ci peut aussi bien se révéler fluette, mince ou comme tu dis fluide.
Mais une bouche peut être droite, et emplie de volume. Si la fraicheur se révèle intense, alors la bouche donnera une impression de droiture.
Quant au croquant, personnellement, il dévoile un vin sur le fruit, si fruité qu'il en devient croquant.
Bon, je vais voir comment je peux arranger cela afin que ce soit plus clair...,'()

Merci, et à bientôt.
Emmanuel


luriot-hurter 24/02/2009 17:26

felicitations pour vos analyses ; desir de s'y rendre , ..0 Rudisheim et d'acheter apres votre merveilleuse dégustation .Luriot-hurter

luriot-hurter 24/02/2009 17:24

felicitations pour vos analyses ; desir de s'y rendre , ..0 Rudisheim et d'acheter apres votre merveilleuse dégustation .Luriot-hurter