WEEK END A CAHORS

Publié le par Emmanuel DELMAS




Départ très tôt samedi matin pour le château Lagrezette, propriété d'Alain Dominique Perrin, à Cahors.



Repris en 1980, le château Lagrezette a mis quelques années afin de se refaire une santé. La batisse fut renovée, les chais repensés, et depuis une décennie, le domaine a repris de belles couleurs.

Un jeune maitre ce chais, avide de connaissances, un directeur général aux aguets et passionné de vins, un chef de culture aux petits soins avec ses vignes, et la présence rassurante de Michel Rolland comme consultant ont permis à Lagrezette de prendre place parmi les propriétés les plus reconnues de l'appellation Cahors.

Décryptage à venir, prochainement, avec quelques vidéos, dans quelques semaines.

Mais en attendant, quelques photos prises sur le vif...






Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

Sophie Guenot Delmas 27/06/2009 20:01

Ohlala, il va falloir que tu me racontes en détails. Tu as pu revoir A-D Perrin ou pas ? Vite, vite, vite le debriefing

Fabrice (VINSURVIN) 14/10/2008 21:59

Par contre, sympa le Blog-it Express. Tu peux ajouter que tu vas râter le TupperWine chocolat-vin (Larher, Rivesaltes, Aubance) du 12 octobre, à Paris. Et le TupperChampagne avec l'excellent Benoit Tarlant. MAis je te garderai un chocolat. Et une coupe !

Emmanuel DELMAS 15/10/2008 01:33


Ok, dès que j'ai un moment je t'inscrirai dessus! Le début de la gloire, Fab ,'()


Fabrice (VINSURVIN) 14/10/2008 21:56

Salut Manu,Je reste zen, mais je te dirai ce que je pense d'Alain Dominique Perrin quand on se verra... A la limite, par curiosité, je veux bien dégustater de l'ADP (à Orly!!!). Mais, perso, je viendrai avec les Clos Troteligotte d'Emmanuel Rybinski, parce que, moi, môsieur, je défends les petites gens !!!A + mon Manu.

Emmanuel DELMAS 15/10/2008 01:36



Ahlala, je peux comprendre la réticence de certains eu égard ADP, mais malgré tout, crois-le, il a énormément fait pour l'appellation, en se battant contre nombre de moulins, lorsqu'il était
président des négociants de Cahors. Limitation des rendements, il avait même osé demander le déclassement des 1ères terrasses....etc...un amoureux du vin. On en reparlera davantage une fois que
seront sorties les derniers millésimes.