Château Phélan Segur 2001: Patience, patience...

Publié le par Emmanuel DELMAS

            

Le château Phélan Ségur entre dans la catégorie des excellents crus bourgeois. Assis sur un terroir majestueux, de la commune de Saint Estèphe, son vin reflète bien le caractère des vins issus de cette commune.

A savoir, des vins remplis de caractère, de suavité, et de pertinence. Encore un peu sévères durant leur prime jeunesse, ils réclament de la patience, et un peu d'indulgence, tels de grands seigneurs.

Preuve s'il en est avec ce petit descriptif ci-après.

DEGUSTATION

 

La robe se pare d'une couleur grenat de très bonne intensité, les reflets ont des éclats violines, fruits d'une jeunesse encore bien insolente. Les jambes sont fines et régulières, et le disque présente un dégradé tirant vers le rubis clair.

Le 1er nez est très plaisant, de bonne intensité, minéral il se montre fumé.

A l'aération, les notes de fruits mûrs (mûres, griottes, gelée de fruits) se mêlent aux pointes toastées, briochées. Cependant, à ce moment, le nez se montre encore un peu dominé par l'alcool, bloquant l'expression du nez.

L'attaque est franche, d'une belle tenue, son milieu de bouche exprime des saveurs épicées (poivre notamment, girofle), vite relayé par des pointes giboyeuses mettant en relief des tanins bien rugueux et fermes. L'impulsion est incisive, la finale encore anguleuse, serrée.

Rétro-olfaction: Griottes macérées à l'eau de vie.

PAI: 15 caudalies

En somme, ce vin est encore bien jeune, et nous propose une excellente tenue, une bonne matière, qui ne demande qu'à se fondre avec le temps. Encore un peu dominé par l'alccol, et des tanins fermes, avec un peu de patience, ce vin saura se montrer très séducteur.

ACCORDS METS / VINS

Il sera judicieux d'ouvrir la bouteille quelques heures à l'avance, afin de détendre un peu les tanins, et de laisser s'évanouir un tant soit peu les notes alcooleuses.

Une viande bien tendre, accompagné d'une sauce légère, et d'une garniture savoureuse.

Pascale propose un merveilleux carré d'agneau en croute d'herbes et de noisette qui saura opposer au vin sa verve, et sa fraicheur. L'échange sera très instructif et constructif entre ces 2 personnalités.

 

Emmanuel DELMAS

Publié dans Dégustations

Commenter cet article

Mickael Leglazic 13/02/2008 16:07

Dans ma cave j'ai deux ST Estèphe: Chateau Ségur de Cabanac 2005 et La croix Bonis 2000. Quelle est la différence entre les deux sachant que le premier est un cru bourgeois et le 2ème un grand vin de Bordeaux? Avez vous testé ces vins?

Jacques 17/03/2006 15:32

Bonjour.
N'avez vous jamais songé à faire le concours du meilleur sommelier du monde, vu que vous connaissez le monde des vins parfaitement?
Jacques.

Emmanuel DELMAS 18/03/2006 00:44

 
Merci Jacques, pour cette question...Mais devenir meileur sommelier du monde n'est pas donné au 1er venu, et demande une implication et une préparation absolument hors du commun. L'investissement est colossal tant professionnel qu'humain, et financier.
N'est vraiment pas meilleur sommelier du monde qui veut, et il faut se préparer des années à l'avance, Jacques.
Mais c'est gentil en tout cas de me poser cette interrogation.