TERROIR (VIDEO)

Publié le par Emmanuel DELMAS




Après un premier éclairage, sur cette fameuse notion de terroir, ici, Eric de St Victor nous éclaire sur son approche du terroir, en vidéo. (Cliquer ici).


Château de Pibarnon
www.pibarnon.fr



Eric de St Victor est le propriétaire, du Château de Pibarnon, en Bandol. Devenu le fer de lance de l'appellation, ce domaine propose des vins remarquables d'identité, sur un terroir mettant en avant toute la subtilité et l'autorité du cépage mourvèdre.

Eclairage sur la notion de terroir, en vidéo.(cliquez sur la photo ci-dessus).
Eclairage sur la propriété et la dégustation des vins de Pibarnon,
ici.




Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

Caroline 20/03/2012 17:42


Lien de la vidéo ne fonctionne plus, voilà celui qui fonctionne:


 


http://www.cuisinerenligne.com/vins/decouverte-du-chateau-de-pibarnon-bandol-en-compagnie-de-eric-de-saint-victor/

Emmanuel DELMAS 20/03/2012 21:18



Merci Caro, tu as raison ! Le lien est ici: http://www.cuisinerenligne.com/vins/decouverte-du-chateau-de-pibarnon-bandol-en-compagnie-de-eric-de-saint-victor/



Fabrice (VINSURVIN) 14/07/2008 10:07

Encore un très intéressant documentaire. On commence à y voir + clair sur ce "terroir". Merci Monsieur Delmas (Tom Cruise). Biz !

Emmanuel DELMAS 14/07/2008 10:16


Non mais je rêve ! Ce cher Fabrice vient jusqu'ici pour me narguer ! Tom C est tout petit ! ,'()
Plus sérieusement la notion de terroir mérite plus encore d'éclairage et je vais y réfléchir un peu...

Bonne journée Fab'


jean-pierre et danielle 11/07/2008 10:35

ça chauffe à St Emilion !Le classement de Saint-Émilion va de rebondissement en rebondissement. À peine le classement 2006 est-il annulé par le tribunal administratif de Bordeaux (notre édition du 2 juillet), voilà que celui de 1996 est rétabli !La chose n'allait pas de soi. Pour en arriver là, il a fallu que le gouvernement intervienne en faisant passer au Sénat, dans la nuit de mercredi à jeudi, un « article additionnel » au projet de loi sur la modernisation de l'économie.Cet article, qui résulte d'un amendement déposé par le ministre de la Consommation, Luc Chatel, stipule que « pour les vins issus des récoltes 2006 à 2009, et à défaut d'un nouveau classement applicable à certaines de ces récoltes, l'utilisation des mentions "grand cru classé" et "premier grand cru classé" est autorisée pour les exploitations viticoles ayant fait l'objet d'un classement officiel homologué par l'arrêté du 8 novembre 1996 ».