DOMAINE TRIENNES

Publié le par Emmanuel DELMAS



Le domaine Triennes, en plein coeur de l'appellation Côteaux Varois ne fait pas partie des propriétés les plus connues de la région, par les plus néophytes. Néanmoins, Triennes est lui aussi reconnu par les initiés. Eclairage sur un domaine méritant d'être vraiment connu.

Domaine de Triennes
Route Nationale 560
83860 Nans Les Pins
04 94 78 91 46


Encerclé de part et d'autre par les massifs, le vignoble de Triennes bénéficie d'un micro-climat quelque peu privilégié.
Situé sur une altitude de 300 mètres, relativement aéré, les vignes s'étalant sur près de 50 hectares profitent à plein d'un bel ensoleillement, mais surtout d'une saine fraicheur.



L'amplitude thermique reste relativement importante entre la journée et la nuit. La lente maturation des raisins, couplée à un ensoleillement privilégié permetune meilleure richesse phénolique et un excellent support en acidité.

Les cépages ici, bénéficient d'un savoir faire évident, dans la mesure où les propriétaires sont déjà bien établis dans le vignoble, notamment bourgiuignon.
Seysses, De Villaine et Michel Macaux se partagent cette propriété dont ils sont tombés sous le charme voici quelque quinzaine d'années.

D'ailleurs, l'empreinte bourguignonne marque quelque peu de son empreinte les vins de ce domaine, malgré le fait que les cépages sont rigoureusement différents.

CONDUITE DES VIGNES



La conduite des vignes privilégie une saine aération, et respiration des sols, afin de les laisser vivre.Ce que l'on peut aussi appeler lutte raisonnée, et intégrée.
La taille en double cordon de Royat permet une parfaite répartition foliaire, et un belle maitrise des rendements, qui, ici, se veulent faibles, situés entre 20 et 35 hectos /hectare.


Un rang de vigne sur 2 est ainsi labouré, retourné, quand l'autre est enherbé. L'idée ici étant une fois encore de respecter au mieux l'établissement d'une vie souterraine, et d'une meilleure respiration du terrain.

Les vendanges se déroulent après une lente maturation, et peuvent se conclure en milieu Octobre pour cretains viogniers.
Le climat particulier, que l'on peut nommer micro-climat, n'ayons point peur des mots permet cet état de fait.

DEGUSTATION DES VINS



VINS BLANCS


Chardonnay 2007 50% passage en fûts

Robe jaune de bonne intensité aux reflets verts. Jambes épaisses.
1er nez plaisant et intense sur le fruit blanc mûr, anisé et d'épices douces.
Bouche pleine, d'une belle amplitude, elle offre en son milieu du fruit, et un beau toucher de bois fin. Finale longue et fraiche. (légère perception de la cuve, vin encore très jeune, tout à fait normal donc, d'autant plus à l'ouverture).

***(*)

Viognier 2007 Sainte fleur, VDP du Var (l'AOC n'acceptant pas le cépage viognier).

Robe citron de belle intensité, aux reflets encore vets dénotant d'une franche jeunesse.
1er nez très plaisant et d'une franche intensité orienté sur le fruit très frais.(pêche blanche, et abricot frais), raisin croquant.
Bouche ample, bien soutenue en son milieu par un superbe fruit (melon, pêche blanche).Finale élancée par une superbe fraicheur, acidulée, elle transporte le vin en longueur, d'une remarquable élégance.

Remarquable fruit, vin d'une magnifique texture, d'une belle droiture pleine de fruit, et de croquant, fraiche et gourmande à souhait.

Voilà enfin un très beau viognier pétri d'lélégance, ce qui est une grande performance. Le climat s'y prête à merveille, permettant une belle fraicheur et une longue maturation.

****(*)

VIN ROUGE


Cuvée St AUGUSTE 2004 (Syrah, cabernet sauvignon, merlot) 55 %, 25%, 20%

Robe sombre aux reflets grenats, disque blanchatre, jambes grasses.
1er nez gourmand et intense se reposant sur des tonalités de fruits juteux bien mûrs et kirshés (myrtilles, mûres).A l'aération, les pointes de sous bois apparaissent en compagnie de tonalités épicées.
Bouche d'une belle suavité, bien rectiligne, elle propose un milieu sur le fruit mûr, plein de gourmandse relayé par des épices douces. Finale tendue et fraiche, soulignée par des tanins souples et élégants.

Vin relatant à merveille la combinaison judicieuse des cépages cabernet, syrah et merlot. La suavité du merlot, s'associant aux épices de la syrah, et à la tension du cabernet sauvignon.
Nous remarquons ici l'importance d'un élevage en fûts à peine suggestif. Les fûts agés de 1 à 5 ans permettent une empreinte toute relative sur le vin final.

****

Attendre encore quelques années (3 à 5 ans).


CONCLUSION


Le domaine Triennes fait indéniablement partie en compagnie du
domaine du Deffends, des fleurons des vins des Côteaux Varois.

La combinaison d'un micro climat offrant à la fois un ensoleillement important qui sied si bien à la Provence avec une altitude relativement élevée (300m), et encerclée par 2 massifs, offre la possibilité aux propriétaires du domaine de propulser les raisins dans une lente maturation.

L'élevage ici ne se veut pas grossier, surtout pas, bien au contraire. Juste une touche à peine perceptible. Accompagner le jus dans sa phase de transformation, puis dans l'élevage.




Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article