CLOS DES PAPES, DEGUSTATION

Publié le par Emmanuel DELMAS

 

Après la visite du domaine ici, dégustation avec Paul Vincent Avril autour des vins blancs et rouges du domaine. Un grand moment d'échanges et de partage autour des vins du domaine mais aussi de l'ensemble de l'appellation.



Discussion ensuite avec Paul, le père, en fin de matinée, autour de quelques spécialités de la région, afin de me remettre de mes émotions gustatives. 2 générations, une même passion.

Vins dégustés en Avril 2008, directement au domaine, en compagnie de Paul Vincent Avril.


 

DEGUSTATION

 



Le petit vin d'Avril 2007

Belle couleur grenat de belle intensité
Nez de fruits juteux, et gourmands, sur le fruit acidulé et les épices
Bouche droite, pleine de gourmandise, fraiche et confortable.

***

Un vrai petit vin de plaisir.

Clos des Papes 2006, tiré de la cuve, avant assemblage, pompé la veille.

Robe noire, et intense
1er nez kirshé, puis effluves épicées, de poivre et de fruits cuits.
Bouche d'un beau volume, un peu déstructurée, ce qui est complètement normal à ce stade de son évolution.
Néanmoins, on y devine un beau fruit mûr, et une belle fraicehur finale soulignée par des tannins ronds.

****

Clos des Papes 2005, Meilleur vin du monde 2007, par le Wine Spectator Magazine

Robe noire, aux reflets violines, disque violacé
1er nez plaisant et de bonne intensité sur les fruits noirs, et le kirch.
A l'aération, notes minérales, fumé et épicées, s'agrémentent d'une touche délicieusement réglissée.
Bouche d'une belle nevergure, s'ouvrant sur un beau volume de bouche, toucher soyeux en milieu prolongé par une belle fraicheur. Soutenue par une belle trame de tanins fourrés, le vin gagne en persistance et en puissance. Fin de bouche fraiche et enlevée. (rétro: griottes et amandes)

Superbe de tenue et de persistance ce vin est promis à un grand avenir et fait honneur à son titre.

******

Clos des Papes 2004  

Robe profonde, reflets violines
1er nez de bonne intensité et plaisant sur les fruits noirs kirshés.
A l'aération, pointes de menthol et d'herbes séchées (le thym).
Bouche ronde, et suave soulignée par un beau volume de bouche, au milieu de fruits noirs et d'épices. Finale bien élancée par une saine fraicheur, malgré des tanins un peu fermes.
Très beau vin soulignant bien la minéralité. Encore étriqué, il méritera une garde de 5 à 10 ans, encore fermé, il mérite d'être attendu.

****

Clos des Papes 1999

Robe grenat foncé, disque légérement roux
1er nez plaisant et marqué, sur les épices.
A l'aération, le vin révèle toute sa patine, un palier est franchi, oscillant entre le sauvage et le grillé.(cuir, fourrure, amandes grillées) et tonalités metholées.
Bouche droite et étirée, d'un joli volume, au milieu sauvage et épicé, aux tanins frais et élégants.

Commencer à boire, sur 5 ans

*****(*)

Clos des Papes 1995

Robe foncée, sur un disque roux
1er nez épicé (poivre)
A l'aération, pointes animales (cuir), et fruits noirs. (cerises, noyau)
Bouche droite, d'un beau toucher en milieu de bouche, épicée et fruitée,(cerises, zan, fruits noirs) elle propose une belle finale élancée par une fraicheur qui souligne des tanins un peu serrés.

Vin encore un peu ferme, qui mériterait d'être attendu davantage.

 *****(*)




Clos des Papes 1989 Non égrappé à cette époque.
1er milléisme égrappé lors de la 1ère vendange de Paul Vincent en 1991

 


Vidéo, cliquer sur l'image.


Robe pourpre, jambes fines et régulières.
1er nez plus évolué, arômes tertiaires, d'humus, de terre mouillée.
A l'aération le bouquet déploie des notes tertiaires sur le sous bois, le fumé (tabac), les champignons, les effluves animales de cuir.
La bouche offre une belle rondeur, toute en finesse, en milieu touches viandées et minérales, se prolongenant grâce à une finale aérienne, et fraiche. Tanins fins, et fondus, persistance superbe sur des notes de pruneaux, malgré des tanins un peu abrupts, le vin offre une finale très enlevée.

Remarquable vin, pâtiné par le temps, empli de caractère et de complexité, il offre malgré des tanins serrés, un beau potentiel. Mais déjà si délicieux.

*****(*)

 

CONCLUSION

 


C'est avec le temps que le vin se pâtine, que le cépage mourvèdre déploie ses notes épicées, et son caractère, que le grenache révèle toute sa verve, et son volume se sculpte, que la syrah s'assouplit.

Il est essentiel de bien comprendre qu'ici, plus qu'ailleurs, il est nécessaire de récolter les raisins à pleine maturité. Un grenache récolté trop tôt offrira des pointes herbacées, et surtout ne saura apporter amplitude et fraicheur.

Paradoxal ? Une saine maturité réclame une certaine prise de risques, il est vrai. Alors, oui, les vins issus de raisins gorgés de maturité, imprégnés du message de leur sol, offriront des degrés alcooliques approchant les 15°. Cela est inéluctable, un vrai beau Chateauneuf du Pape, ne peut exprimer, profondeur, maturité du fruit, et tension si il n' a pas atteint cette puissance. Tout naturellement...

Il vous suffit de déguster les vins de Paul Vincent pour vous en convaincre.



 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

 

 

Vidéo Clos des Papes

Domaine Clos des Papes

Commenter cet article

Bertrand Le Quémener 26/06/2009 09:27

Je suis bien d'accord avec toi j'ai commercialisé les 2006, et bientôt les 2007 à la boutique, énorme cette dégustation.

Emmanuel DELMAS 26/06/2009 09:35


Je passerai à ta cave, dès ton retour de ta saison, Bertrand.


Teddy 09/06/2009 01:18

Bonsoir Emmanuel,Je suis votre blog depuis que j'ai assisté à un de vos cours d'oenologie et je tenais à vous féliciter de la qualité de son contenu. Vous faites partager votre passion et votre métier avec générosité!Je n'ai pas encore eu l'occasion de déguster les vins de ce domaine et j'aurais aimé savoir si vous aviez des adresses sur Paris ou même commerçants en ligne où je pourrais trouver les millésimes que vous avez cité? J'ai l'impression qu'ils se font rares ...Merci pour cette information et bonne continuation!Teddy

Emmanuel DELMAS 09/06/2009 01:31


Bonsoir Teddy,

Merci pour les compliments, je les prends ! ,'() Le blog représente un gros travail mais aussi beaucoup de plaisir, et de partage.
Pas facile, en effet de se procurer de ce vin. On en trouve chez 1855, mais vu les soucis qu'ils connaissent, je ne m'y risquerai pas. Chez Cave Augé, ou Legrand, il devrait être possible de s'en
procurer.

A bientôt pour les accords mets et vins ? ;'()

Emmanuel D