GRAVES 2007

Publié le par Emmanuel DELMAS




 

Appellation se trouvant à mi-chemin entre rives gauche et droite, les vins de Graves offrent des ossatures charnues prolongées par de saines fraicheurs et une bonne minéralité.
Souvent confortables, et non dénués de caractère, ils sont une belle alternative aux vins amples de la rive droite, et aux vins plus fermes dans leur prime jeunesse de la rive gauche.
Sur ce millésime, les très bons domaines sont en mesure de concurrencer les meilleurs vins de la rive droite, privilégiés sur ce millésime difficile.







Château Brown 2007

Nez sur les peaux séchées, fruits noirs macérés, soulignant une légère pointe alcooleuse
Bouche ample et droite, sur un milieu de fruits macérés, d'une bon volume. Finale tendre, aux tanins serrés.
Minéralité encore diffuse, joli potentiel pour ce vin, oscillant entre fraicheur et tanins durs.

***(*)

Domaine Chevalier 2007
Tiré de la barrique 2 jours avant

Nez plus timoré, sur la réserve laissant à peine entrevoir des notes de fruits macérés et d'épices.
Bouche d'une belle envergure, milieu droit et élancé, oscillant entre le fruit et la minéralité (fumé). Finale élégante et rendue confortable par de très beaux tanins fourrés. Belle persistance, laissant entrevoir un beau potentiel.

*****

Malgré un nez encore timoré, le vin offre une belle architecture. Peut etre l'un des 3 plus beaux vins de la dégustation, hors Rive droite.


Château des Fougères, La folie 2007
(Clos Montesquieu)
65% merlot, 35% cabernet sauvignon

Nez de fruits noirs, empreinte minérale, et épicée. Aérien et floral.
Bouche ample, et suave, sur un milieu fruité, juteux, finale minérale aux tanins nobles.
Belle structure, du fruit, très plaisant.


****

Belle surprise.


Le Thil, Comte Clary 2007

Nez de fruits acidulés, frais et floral.
Bouche tendre, droite et bien ciselée, elle se repose sur une finale élégante, soulignée par des tanins anguleux.
Belle fraicheur finale malgré tout. Jolie surprise

***(*)


CONCLUSION



Des vins ici, gagnant en finesse, surtout pour les meilleurs. De jolies finales malgré quelques tanins encore bien serrés. Des milieux de bouche droits, avec de belles matières, tout en finesse, mais sur le trop peu de vins dégustés, je ne me permets pas d'apporter un avis définitif.
Minéralité pour les domaines ayant été soucieux de laisser exprimer le terroir, et surtout soucieux d'accompagner le mûrisement de leur vigne, durant ces mois d'été très humide.



Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article