ST JOSPEH 2005, STEPHANE ROBERT

Publié le par Emmanuel DELMAS

 



Stéphane Robert fait partie des vignerons qui font parler d'eux pour l'excellence de leur travail. Méticuleux, il aime à offrir des vins structurés et emplis de personnalité. Le Domaine du Tunnel est une valeur montante de l'appellation. Pour la petite histoire, c'est Stéphane Cossais, vigneron de Montlouis qui insista pour que je déguste les vins de ce domaine. Vous découvrirez ici-même ce vigneron talentueux prochainement.

Stéphane Robert, Domaine du Tunnel
20 rue de la République
07130 St Péray
04 75 80 04 66







Le cépage syrah trouve ici un superbe terrain d'expression, et un vigneron capable de le transcender. Vin encore bien jeune, sur ce millésime 2005 révélant un superbe potentiel.
Si les vins offrent de grosses structures, se reposant sur des tanins souvent serrés, il faut savoir se montrer patient. Néanmoins, même dégustés à une période délicate de leur évolution, les vins de Stéphane Robert se révèlent remarquables d'identité.

Parfaite maitrise et précision, permettant aux vins de relater les messages du sol, du cépage, et de la main de l'homme. Du très beau travail, avec pour corroborer celui-ci, la dégustation de ce vin au potentiel formidable, malgré sa grosse retenue, bien frustrante.

DEGUSTATION



Robe grenat très foncé, presque encre, disque légèrement rose, révélant un vin encore jeune.

1er nez plaisant, sur le fruit noir, sur la retenue.
Serré, ce vin revele plus de matière a l'aération.
Fumé, lardé, et giboyeux, le nez dévoile quelques pointes réduites. Le fruit noir s'exprime.

L'attaque en bouche est révélatrice d'un vin qui sait se retenir. Poli, et intimidé, le milieu de bouche s'ouvre sur une superbe matière. Serrée, sur le fruit noir et le fumé, la finale relaie le message d'un vin décidement potentiellement superbe, mais si frustrant.
Dur, certes, et pourtant d'une élégante persistance, le vin ne s'étale pas, mais révèle un potentiel superbe, et un vrai travail.

Voici l'archétype du vin superbe de caractère, et de puissance, juste dégusté dans une phase critique. Montrez vous patient et la récompense n'en sera que plus merveilleuse.

Superbe travail, indéniablement, car même sur la retenue, ce vin sait exhaler ses plus beaux atours et offrir caractère et plaisir.

 

Vin carafé après ouverture, dégusté sur 2 heures...à garder encore 2 années sur 7 à 10 ans.

Prix: Compter 15 à 20 euros chez un caviste.


****(*)


 

Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

vinblog 28/02/2012 13:49


J'ai gouté ce week end et j'ai trouvé ça pas mal du tout! j'aime bien aimé le Saint Peray

Emmanuel DELMAS 01/03/2012 18:44



Ah, oui c'est pas mal bon, tu as vu! ,-)



Bôôh 26/05/2008 10:34

BonjourJe ferais peut-être un détour lors de ma prochaine visite ardéchoise. Une question me questionne : pourquoi ne pas donner une indication de prix. Même si cela ramène le vin à un bas aspect mercantile, il est sur qu'"un vin superbe" n'aura pas la même signification pour un flacon d'une dizaine ou d'une cinquantaine d'euros.

Emmanuel DELMAS 26/05/2008 10:39


Il faut compter 20 euros chez un caviste pour ce vin...