MICHELIN 2008

Publié le par Emmanuel DELMAS


undefined

Après plusieurs semaines d'attente, et sans la moindre fuite, juste quelques rumeurs, le Guide Michelin  a révélé ce matin, son palmarès pour 2008. A Paris, un restaurant perd sa 3è étoile, 5 autres gagnent leur 1ère, ....revue de détails.

Journée spéciale Michelin oblige, rendez-vous cet après-midi pour une première analyse à chaud de nos rumeurs et indiscrétions démarrées sur Facebook il y a près de deux mois maintenant. Avons-nous tenu nos promesses ? Nos informations étaient-elles fiables ? Avons-nous sorti avant tout le monde les meilleures indications ? Notre "réseau" Internet a-t-il été plus efficace que les antiques rumeurs de la presse papier ? On y verra plus clair après le déjeuner !
Toujours à propos du Michelin 2008, à suivre également dans les jours qui viennent une surprise 100% blogs. Restez connectés...

 

 

A PARIS



Perd sa 3è  étoile

Le Grand Véfour,  Guy Martin, Paris 1er


Gagne la 2è étoile

L'Atelier de Joel Robuchon, Paris 6è


Gagne la 1ère

Il Vino, Enrico Bernardo, Paris (7è)
Le Pur' Grill (2e),
Le Restaurant (6e),
Ze Kitchen Galerie (6e),
Aïda (7e)


AILLEURS EN FRANCE



Michelin 2008: Le Grand Véfour perd sa 3e étoile, Le Petit Nice à Marseille l'obtient

PARIS, 3 mars 2008 (AFP) - Le restaurant Le Grand Véfour, institution parisienne, perd sa troisième étoile dans l'édition 2008 du Guide Michelin tandis que Le Petit Nice à Marseille la décroche et rejoint l'élite de la gastronomie française, a annoncé lundi un communiqué du guide.
Guy Martin, 50 ans, chef depuis 1991 du Grand Véfour, restaurant situé face aux jardins du Palais-Royal, avait obtenu la 3e étoile en 2000.
Celle accordée à Gérald Passédat, 47 ans, chef du Petit Nice, créé par son grand-père, récompense une cuisine méditerranéenne inventive dédiée aux poissons.

C'est la première fois que la ville de Marseille abrite un trois étoiles. Passédat était "espoir trois étoiles" dans le guide 2007.
Huit établissements accèdent en 2008 à deux étoiles: l'Atelier de Joël Robuchon (Paris 7e), le Puits Saint-Jacques à L'Isle Jourdain (Gers), le Domainedes Hauts de Loire à Onzain (Loir-et-Cher), l'Hostellerie de Plaisance à Saint-Emilion (Gironde), Les Pyrénées à Saint-Jean-Pied-de-Port (Pyrénées-Atlantiques), le Neuvième Art à Saint-Just-Saint-Rambert (Loire), La Bouitte à Saint-Martin de Belleville (Savoie) et l'Amphitryon à Toulouse/Colomiers (Haute-Garonne).

52 établissements obtiennent leur première étoile parmi lesquels en province Jean-Marie Amat à Lormont (Gironde), Une Auberge en Gascogne à Astaffort (Lot-et-Garonne), l'Octopus à Béziers (Hérault), le Buerehiesel à Strasbourg (Bas-Rhin) et cinq à Paris (Ze Kitchen Galerie, Aïda, Pur'Grill, Le restaurant et Il vino d'Enrico Bernardo).

Deux restaurants passent de deu
x à une étoile le Clos de la Violette à Aix-e:n-Provence (Bouches-du-Rhône) et l'Auberge bretonne à La Roche-Bernard (Morbihan).

Quatre autres subissent le même sort soit en raison de cessation d'activités (Jacques Maximin à Vence, Jean Bardet à Tours), de travaux (La villa des Lys à Cannes) ou de transformation en brasserie (Léon de Lyon).
47 établissements perdent leur seule étoile.

Le guide, qui sort le 6 mars, en même temps que le guide Paris, compte 8.655 adresses dont 3.569 restaurants.
529 sont étoilés (26 trois étoiles au total, 68 deux étoiles et 435 une) mais aussi 510 Bib Gourmands (bon rapport qualité-prix), soit quasiment autant que d'étoilés.


Emmanuel Delmas et Stéphane Riss, selon une la source AFP.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

stephane 04/03/2008 08:37

Sur 25 annonces de résultats probables, nous avons mis dans le mille 19 fois, et ce avec des annonces remontant pour certaines au mois de janvier ! Moi je trouve qu'on ne s'est pas si mal débrouillés, non ? S.