GRAND TASTING: CONSEILS

Publié le par Emmanuel DELMAS

           



Beaucoup de vins dégustés, départ vers 21.30, soit une grosse journée. Un collègue, tout tout neuf dans l'appréciation des vins m'a rejoint. Et quel bonheur de l'entendre faire front. Juste dans ses goûts et ses perceptions, il me permet de jauger aussi de la patience et de la réelle passion des vignerons ou commerciaux (il y en a !!), face à lui.

 



Lorsque je me déplace au gré des stands, je ne suis surtout pas du genre à m'annoncer. Je m'approche, m'immisce, et j'ouvre grandes mes oreilles. Mon badge est forcément dans ma poche, n'aimant pas mettre en avant une quelconque semblante étiquette. Pas de favoritisme. Non mais....c'est tellement plus instructif et agréable !

Je ne vous cache pas que certain(e)s personnes m'ont très agréablement reconnu, alors que je ne les connaissais pas...et je les remercie de leurs gentils mots. Ce sont de grands passionnés, c'est évident ! 
Professionnels, ou non, ils méritent ce petit hommage que je leur rend.Merci, merci, merciiii, cela fait vraiment plaisir.

D'un autre côté, vous devez aussi vous confronter aussi AUX commerciaux, ou pseudo-commerciaux, qui vous guettent, vous extirpent de votre concentration (il en faut !) lors de la dégustation d'un vin.Mais c'est la règle du jeu. 


LA NAIVETE DU DEBUTANT ?

caves2.jpg


Alors, mon petit collègue, revenons-y. Il parle avec son langage. De débutant, c'est vrai, et alors ?? Mais c'est génial, pardi ! Il n'apprécie pas un vin ? Mais c'est qu'il ose le dire ! C'est formidable...! Et cela tombe très bien, car finalement, il a un goût qui me semble juste et cohérent. Un vin lui semble anguleux ou ferme en fin de bouche (tannique), il dévoile que le vin lui laisse une impression peu plaisante, il n'aime pas ! Mais il a bien raison.

Avec ses mots, à lui, avec son coeur, et ses perceptions qu'il n'a pas eu le temps de "maquiller", il échange et apprend ! Quelle ouverture, quel plaisir et quel bonheur de le laisser déguster, approcher les vingerons. 


Et moi, dans tout cela ? 

images.jpg


Eh bien, sans honte aucune, je le laisse faire, je le guide, bien entendu, et lui explique pourquoi je choisis de l'amener ici plutot qu'ailleurs. Il écoute, et s'empresse d'aller au contact. Je reste en retrait, je tends le verre, j'écoute les vignerons (je les privilégie, bien sûr !). Et là, vous pouvez réellement remarquer les vrais vignerons amoureux de leur vin, et surtout des gens ! Le respect de leur vin passe par le respect de leurs clients, qu'ils soient débutants ou expérimentés !

Dans l'ensemble, ils se sont montrés très passionnants et passionnés, et disponibles. Quelques uns l'ont pris de haut, mais ceux-là, je ne m'attendais pas à mieux de leur part. Néanmoins, ils n'étaient pas bien nombreux, à peine 1 sur 10.

Ah oui, visite de courtoisie chez Alain BRUMONT, et il a pris son pied, à écouter Laurent Brard, qui, décidément sait de quoi il parle, l'a fait rêver.Alain Brumont, un nom qui parle pour lui !

Et, forcément, les vins sortis du fût de Seppi Landmann, l'ont émerveillé ! et le personnage, alors !! Evidemment, il a eu droit à une invitation d'une semaine à Soultzmatt, chez l'ami Seppi.


CONCLUSION

pinot_noir.jpg


Le petit collègue est reparti la tête dans les étoiles, et reviendra sans doute demain...un convaincu de plus, vous voyez finalement, que le vin rend heureux ! Il suffit simplement de se mettre à la hauteur des autres, et de leur donner l'envie d'écouter, de déguster pour mieux comprendre. Rendre le vin approchable, c'est aussi cela...


Emmanuel Delmas




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

Stéphane VILLETTE 02/12/2007 20:24

Bonjour Emmanuel, Je suis ravi d'avoir fait ta connaissance, même si nous n'avons pas eu le temps de parler plus. ;o)En effet, une longue et belle journée et tu as eu de la chance de ne pas avoir à faire la queue pour entrer.De belles surprises, avec certains bourgognes et une turque 99 de toute beauté.Un petit décalage avec la surpuissance de Mouton 05 !?? Autant de sujet que j'aborderais plus précisément sur mon Forum, tout au long de la semaine.Le samedi j'étais de retour sur Saint-Émilion, où une belle dégustation du Rhône Nord 01, m'attendait. Un gros WE !J'espère avoir l'occasion de te revoir un jour et de pouvoir partager un verre et des impressions.@micalement.Stéphane VILLETTE 

VINSURVIN 02/12/2007 16:08

Bonjour Emmanuel,Dommage que vous ayez surtout parlé de vous (enfin, de "votre" approche) plus que des vins dégustés et de vos appréciations, tellement utiles à l'amateur.Grand Tasting : MON approche, sur VINSURVIN, Producteur de Chroniques Oenophiles.

Emmanuel DELMAS 03/12/2007 09:41

Bonjour,

Hub 01/12/2007 18:52

L'approche intuitive, guidée par le resenti et les émotions, et celle plus analytique du profesionnel, doivent bien se compléter. C'est toujours très riche quand des personalités différentes se rencontrent autour d'un vin. C'est d'ailleurs toujours très riche de se rencontrer autour d'un vin ...Etant malheureusement pris par d'autres obligations, je ne peux pas assiter au grand tasting, je me console donc par vos chroniques, quasiment en direct du salon !

Tiuscha 01/12/2007 15:02

C'est de toutes façons fabuleux de cdécouvrir ces vins mais une visite guidée avec toi, ce devait être encore plus riche puisque tu devais décrypter à chque sortie de stand, non ?