EN DIRECT DU GRAND TASTING

Publié le par Emmanuel DELMAS

           


Arrivée ce matin à 10h45.  Une réussite au vu de l'immense attente devant l'entrée de la manifestation.L'accréditation Presse me permet de passer directement, quel plaisir !

 

 

14h30, après 3 heures de dégustation de vins blancs, un récapitulatif avant une revue en détail dans les jours qui vont venir.




LES VINS BLANCS


 



Je les ai aimé...

SEPPI LANDMANN

Repérage des lieux, mon 1er regard se porte sur Seppi Landmann installant son stand. Evidemment, connaissant le bonhomme, je fus convié à déguster ses vins. Impossible de lui refuser cet honneur ! Pourtant, déguster les vins blancs de Seppi Landmann.

Et les vins de Seppi, sont à son image, quelque peu exubérants, opulents et remplis d'expression.

Il est fort Seppi,
et ne fait jamais rien comme les autres, la preuve ? Il propose à la dégustation ses vins sortis du fût, tout troublés de se retrouver sur l'étal d'un stand noyé de dégustateurs conquis. Quel bonheur de se régaler de ses nectars. Des fruits, juteux et pulpeux, gourmands, et aux ossatures bien rondes, s'ensuivent de belles fraicheurs. Quel potentiel ! Il est fort Seppi !

Il ne me reste plus qu'à me rincer les papilles, rompu aux dégustations, cela se fait sans le moindre problême.

HOSTENS PICANT Ste Foy Bordeaux


Sourire aux lèvres, regard gentil, Monsieur Picant me sert un verre de vin blanc du domaine toujours aussi bien travaillé par Stéphane de Renoncourt. Des fruits mûrs, du gras et de la rondeur, toujours contrebalancés par une acidité bien docile. Gourmandise toujours.
****

Echange avec un des cavistes des Caves Taillevent.

CHATEAU ROUBINE Côtes de Provence


Une propriété que j'apprécie tout particulièrement, aussi bien pour ses vins blancs que rouges. Sportif de très haut niveau, médaillé olympique de Séoul 88, s'il vous plait, Mr Riboud sculpte ses vins afin de les rendre fins et élégants, sans pour autant négliger une certaine prise de risque.

L'ugni blanc, la rolle, la clairette et un soupçon de sémillon signent un joli vin blanc tout de fruit blanc vétu, relevé de pointes anisées. Franc et vif, il s'offre au tout premier venu.
**(*)

La cuvée Philippe Riboud, 2005la tête de cuvée du domaine, permet de mieux comprendre les vins travaillés. Avec une part égale de rolle et de sémillon, le volume en bouche s'amplifie, l'élévage en fût s'annonce élégant, et le vin gagne en complexité et en puissance.
***(*)

La cuvée Bargemon 2005, pur sémillon, un des cépages du Sauternes, offrant opulence et gras, est propulsé par un élevage en fût de 12 mois. Malgré son volume, le vin sait se montrer civilié grâce à une belle fraicheur finale.
****

LA SURPRISE ITALIENNE


Dégustation de vins blancs italiens magnifiques de personnalité et de minéralité, aux élevages pertinents. J'y reviendrai plus en détails bientôt, tant ils mérientent qu'on s'y attarde. Si les vins rouges italiens sont remarquables et pour els meilleurs vraiment immenses, là, les vins blancs m'ont très agréablement surpris.

De *** à *****


MAS AMIEL Roussillon


Un superbe blanc sec "Altair" 2004, qui reflète à merveille son sol schisteurx et ses cépages grenache blanc et gris. Un nez étonnant, sur les agrumes, le pamplemousse, les zestes, le poivre blanc, et les anisés, pour une bouche droite, pure et précise, révélant en finale une minéralité incisive, nous rappelant au bon souvenir du sol schisteux.

Superbe, et surprenant !

****

ALAIN BRUMONT Madiran


Toujours aussi splendides vins blancs. Du fruit, et de la fraicheur pour son vin blanc sec.
Du volume, du gras, et un élevage en fût qui le rend si gourmand pour son Montus blanc 2000
****(*)


CHATEAU DE LA DOURBIE en Languedoc


Un vin blanc
superbe, remarqué grâce à son nez de fruits blancs, zestes de pamplemousse,  et d'épices douces.
La bouche, droite et précise révèle une belle matière, révélant en son milieu une belle expression du fruit. La finale, impulsée par une acidité mordante, est superbe d'élégance, car accompagnée de tonalités légérement grillées.

Ce qu'il y a de remarquable avec ce vin est l'impression qu'il nous laisse en bouche. Le bois ne domine en rien, à aucun moment, il n'est pas proposé, mais juste suggéré, telle une mignardise de fin de repas.

****(*)

Les vins de Perrin, en blanc, maginfique de droiture, juste et précis, très beau

****

Hervé Bizeul, avec son vin blanc, superbe aussi, à la matière veloutée, d'un superbe toucher, aérien au possible, avec cette violette qui croque la bouche.

****(*)


Emmanuel Delmas

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Commenter cet article

Baraou 01/12/2007 11:58

Dur ? De faire la bise à Emmanuelle ? Ou de faire son métier ? Je te fais confiance, camarade sommelier, pour ne pas sombrer dans la médiocrité qui semble gagner les "acteurs classiques" de l'univers du vin.New Wine Power, Yo man !

toon 30/11/2007 20:10

bjr Emmanuel, j'attend te avis de degust... Au fait Stephane Derenonc sans particule (il l'a laisse aux autres hic ...) !

Baraou 30/11/2007 15:58

Pas besoin du Grand Maching pour découvrir Brumont, la Dourbie... Enfin, bon, tout le monde connaît mes sélections. La prochaine fois tu viens avec moi en tournée. Sans déc', ce salon empeste !  Sortons les parisiens de Paris, luttons contre toutes les formes de pollution du monde viticole !Bon courage Emmanuel, embrasse Emmanuelle (Mellot) de ma part.

Emmanuel DELMAS 30/11/2007 23:07

Qu'il est dur ce Laurent machin Raou !! ;-))))