Chambertin Clos de Beze 1999: Prieuré Roch.

Publié le par Emmanuel DELMAS

                       

Pour les personnes qui ont suivi les pérégrinations de la fameuse table, nul besoin de vous rediriger sur l'article en question.

En revanche, pour les autres, je vous invite à faire un petit détour par là.

LE DOMAINE PRIEURE ROCH

Ce domaine, a pris le parti de la différence. A l'heure où la concentration voire l'extraction sont souvent de mise, le domaine fait le choix sous l'impulsion de Nicolas TESTART (ayant succédé à Philippe PACALET en 2001), du respect de son terroir.Les rendements sont limités à 30 et 35 Hl à l'hectare.

Le sol est surveillé, protégé et la conception assez peu interventionniste en matière de vinification.

Bio-dynamique ? il y a un peu de cela..

Les vins se retrouvent avec une superbe matière, dôtée d'une élégance toute aérienne, des tanins rassurants, un vin précis, ciselé et racé.

 

LA DEGUSTATION

La robe rouge rubis, dévoile un léger trouble, ce qui ne  me choque pas, étant donné que le vin est non filtré. Les reflets commencent à tirer sur la couleur orange, mettant en évidence, un premier signe d'évolution.

Le 1er nez est très plaisant, d'une très belle intensité, laissant s'échapper des arômes exubérants de fruits rouges (baies sauvages, cerises), éclatant de fraicheur.

A l'aération, les notes deviennent plus complexes, le bouquet se met en forme, autour de notes plus minérales. Ainsi, le message du sol dévoile des arômes végétaux, d'herbes mouillées, et de notes fanées, flétries prennent le relais. Le bouquet se rétracte après quelques minutes.

L'attaque en bouche est très élégante, le milieu de bouche met en évidence une matière d'une jolie densité, rappelant les notes de fruits rouges, ressentis au nez. La finale est longue, accompagnée de pointes herbacées, dénotant d'une jolie fraicheur. Les tanins sont présents, et leur aspect fourré les rendent néanmoins élégants.

PAI : 16 caudalies

Rétro-olfaction tirant sur les notes végétales, et herbacées.

En somme, un vin empreint d'une magnifique matière, reflétant une élégance toute aérienne. Ceci confère à ce vin du relief et de la race.

ACCORDS METS ET VINS

Ce vin a une belle ossature. Sa structure dense, et ses tanins fourrés, permettent au vin de supporter des mets raffinés de viandes. Sa fraicheur, pourrait aisément être exploitée sur des plats raffinés, tel un carré d'agneau en croûte d'herbes et de noisette, proposé par Pascale de C'est moi qui l'ai fait, le site que l'on ne présnete désomrias plus.

Je suis persuadé qu'un tel vin saura rehausser le plat. Sa verve, et sa race sauront se glisser sous le plat, afin d'en rehausser le goût. La fraicheur du vin allongera le plaisir.

L'accord sera étonnant, et détonant.

Ouvrez la bouteille 1 heure à l'avance, dans de grands verres, accueillant et confortable, il saura dévoilé ses atours.

 

Emmanuel DELMAS

Publié dans Les vins de rêve

Commenter cet article

olympe 16/12/2005 19:04

wouah il est beau ton blog... au risque de me faire huer je n'y connais rien en vin... sérieux un jour je prendrais la peine de me renseigner sur la question... a plus