ROSES CAMILLE, POMEROL

Publié le par Emmanuel DELMAS

            

J'ai envie de vous parler d'un vin remarquable.Celui-ci restera comme une véritable exclusivité tant il est confidentiel (900 bouteilles).

 
Coordonnées:
Société Roses Camille
Lavaud no 1
33500 Pomerol
Renseignements: Nicolas Ranson au 06 84 98 75 02
par mail:ndrexport@free.fr


 


Mais quel vin !! En plus de cela, vous comprendrez à la fin de cet article en quoi ce vin est si spectaculaire.Christophe Bardeau, en est le sculpteur. 

Le millésime 2005 est un immense vintage.Voir ici, pour plus de précisions.Unique, tant il a marqué les vins de sa profondeur, et de sa concentration.Le danger étant pour certains domaines de vouloir trop extraire.

LEUR 1ER MILLESIME: 2005

100-5522.jpg


Une fois encore, après les Loges de la Folie, Tutuka, le Suvé du Vent, Mourviels, et avant le Domaine Gayda, voici un tout nouveau domaine me présentant leur 1er millésime.

POMEROL ET SES CHATEAUX


Depuis 1983, il est interdit à tout nouveau domaine, d'apposer le terme"Château".

Encépagement:Le cépage merlot (98%) apporte opulence et charme, à peine contrecarré par la personnalité caractérielle du cabernet franc. (2%)


Christophe Bardeau


Christophe Bardeau


Le producteur Maître de chai est Christophe Bardeau. Titulaire d'un BEPA viticulture - œnologie au lycée agricole de Montagne, à un bouchon de St Emilion.


Suivra un BAC Pro viticulture - œnologie. Les stages de ces formations s'effectuent à l'Eglise Clinet, où il occupera par la suite la position d'ouvrier de chai hautement qualifié durant quelques années afin de peaufiner sa technique.

Ce n'est qu'après sa 2e année formation adulte pour les maîtres de chai, spécialité élevage barrique et dégustation que Christophe Bardeau devient maître de chai, cette fois-ci, au Château du Castel. Il fut épaulé par Jean Claude Giraud, sur ce 1er millésime.Jean Claude Giraud, faut il le préciser étant le maitre de chai, de l'Eglise Clinet.

Et c'est à partir de la meilleure parcelle de cette propriété, située sur le plateau de l'Eglise Clinet, la Croix de Gay, Château Rouget (excusez du peu...) que le Domaine Roses Camille a été élaboré dans la pure tradition des grands vins.

Conduite des vignes

diag.jpg


Le sol est constitué d'une dominance argileuse et de graves, avec quelques pointes de crasse de fer.Le travail a été fait sur le sol et la vigne avec un effeuillage des 2 côtés, des vendanges vertes, afin de permettre aux grappes restantes de bénéficier d'une meilleure concentration des jus. Il a été procédé ensuite à un tri sélectif sur pied et sur table à la vendange. 

Le vieillissement en barrique a duré 14 mois sur ce 1er millésime.

La production pour le 2005 est de 900 bouteilles, il en est prévu près de 4000 pour le 2006, chiffre qui ne pourra pas être dépassé dans cette qualité pour les millésimes suivants.



LA DEGUSTATION (Juin 2007)
(Vin mis en bouteilles quelques jours avant la dégustation).

images.jpg


Robe grenat foncé au disque violacé, présentant des jambes griffant les parois du verre de leur viscosité. Belle capilarité.

Le 1er nez plaisant et intense se montre d'une délicate discrétion
laissant a peine filtrer des pointes lactiques gourmandes.

A l'aération, le fruit s'exprime sous l'apparat de la gelée, de fruits noirs. Les tonalités d'élevage font leur apparition en imprimant au vin des notes grillées.( beurre, pain brioche,vanille). Les épices complètent le tout de leur caractère.

L'attaque en bouche révèle une belle rondeur, de laquelle se dégage une matière remarquablement lisse, avec un superbe relief en son milieu conforme aux sensations percues au nez (à savoir, des fruits murs, accompagnés d'épices). Le support acide propulse le vin dans une longueur rendue gourmande grâce à des tanins fourrés et à peine serrés.
La persistance n'en est que plus gourmande grâce à sa touche beurrée.

Ce vin ne fait que débuter dans la vie. Il va falloir se montrer une fois de plus patient, afin que le vin gagne par exemple en profondeur. Que ces éléments qui composent son ossature, se fondent ensemble.


******



CONCLUSION

01_loran_dherines.jpg

En somme, un vin présentant une tres belle définition, superbement dessiné, et d'un grand confort.Chapeau bas, en tout cas, pour ce vin. Il faudra simplement confirmer en 2006, ce qui semble bien parti.
Voici un domaine qui joue la carte du haut de gamme.Ah, en quoi ce vin est si spectaculaire ? Il est vinifie en vin...casher. Mais sera aussi commercialisé sur le marché régulier.Et croyez-le, ou non, il joue dans la grande cour !
Souhaitons leur bonne chance pour la suite, et j'attends impatiemment des nouvelles de sa 1ère dégustation officielle, pour le magazine Decanter. En attendant de recevoir avec gourmandise le prochain millésime 2006. Mais en attendant, je vais précieusement garder mes 6 bouteilles de ce 2005...

 

Emmanuel Delmas

Commenter cet article

Lefebvre 02/10/2010 04:21



Excellent article sur notamment Christophe et son Vin Roses Camille !!! Voila des Vitis a mettre plus en avant dans ce vignoble !!! Bravo Christophe, continu !!!


Laurence & Nicolas



vinz 11/01/2009 18:25

Un grand big up à cristophe pour son vins, respect!!!vinz du 13