Dégustation, Mourviels 2004

Publié le par Emmanuel DELMAS

                        

Après vous avoir présenté le domaine, et le tandem formé par Serge et Hélène, voici venu le moment de vous faire partager le fruit de leur travail, et de leur amour.

La dégustation du vin de Mourviels, se fit dans d'excellentes conditions.

La bouteille fut débouchée 1 heure à l'avance, non décantée.

2004, fut, me semble t'il le 2è millésime du domaine.

25% de l'assemblage vieilli 6 mois en fût , 75% vieilli 6 mois sur lies fines en cuve avec batonnage.


Ensuite une réincorporation est établie, et à nouveau un  vieillissement 6 mois sur lies fines avec batonnage.

LE MILLESIME

L'importance du millésime sur un climat aussi chaleureux que dans cette région semble moindre que sur Bordeaux ou  du moins les régions situées sur des latitudes plus septentrionales.

Néanmoins, les conditions climatiques furent bonnes tout l'été. Pas de trop fortes chaleurs, telles celles connues en 2003, juste un orage en Août, ayant apporté un peu d'eau au meilleur moment.

Cependant, les pluies arrivèrent en Septembre, ce qui a bien failli gâcher une partie du travail, et la peur d'une dilution du vin, fut écartée par la sécheresse qui suivit.

LA DEGUSTATION

La robe se montre d'une couleur rouge grenat, d'une bonne intensité, aux reflets violines, dénotant une franche jeunesse. Le vin est transparent, brillant, les jambes sont fines et régulières, le disque propose des nuances violacées, confortant la fraicheur de ce vin.

Le nez est plaisant, d'une belle intensité. Le 1er nez s'oriente sur des notes de fruits très mûrs,  confiturées. A l'aération, ces fruits noirs (mûres, griottes), compotées laissent place à des pointes plus épicées, relayées par des notes vanillées.

L'attaque en bouche est très ample, le vin est dôté d'une belle rondeur, le milieu de bouche nous gratifie uen fois encore de fruits bien compotés, d'épices et de notes boisées. Les tanins, se montrent présents, mais bien enrobés, surtout pas agressifs. La longueur est assez longue, et rendue confortable par le volume général du vin apporté par un climat chaleureux, et cette belle rondeur.

En somme, un vin très sphérique, épicé, aux notes de fruits confiturés, qui permettent de deviner un climat très chaud.

Le temps fera son affaire, et le vin deviendra encore plus complexe, tendre, et élégant, sans aucun doute. Pour un début, il faut avouer que la surprise est excellente.

ACCORDS ET CONSEILS DE SERVICE

Je préconise de servir ce flacon sur des viandes en sauce, des gibiers à plumes et à poils. J'ose une tarte aux fruits noirs, pas trop acidulée pour éviter un contresens trop net.

=========================> Quelques recettes simples et originales sur le site de JE MIJOTE.

 Notamment ses viandes.

 

Ouvrir la bouteille 2 heures à l'avance sans la passer en carafe. L'idée étant d'assouplir un peu les tanins et de détendre un peu le volume encore bien opulent.

Une garde de 5 ans est envisageable, sans le moindre problème, afin de laisser le temps oeuvrer en faveur d'une certaine complexité et relâchement de la force structurelle du vin.

Prix du vin: Compter 9,30 euros TTC départ cave. 

Emmanuel DELMAS

Publié dans Vins à découvrir

Commenter cet article

jerÎme 25/11/2005 10:00

je suis curieux de le déguster, en espérant que tu en ai quelques précieux flacons cachés au fond de ta cave.

Framboise 25/11/2005 08:59

superbe présentation de ce site. Et les couleurs sont, à mon avis, celles qui conviennent. Pas le temps ce matin d'aller plus loin dans la lecture mais, promis, j'y reviendrai
une fana de rando bordelaise

Emmanuel DELMAS 25/11/2005 10:23

 
Réponse d'Emmanuel:
Merci pour ces encouragements, et une radonnée au milieu des vignes, est en soi, une très bonne 1 ère approche afin de découvrir les secrets du vin. Son terroir, son climat...
A bientôt,

penglobe 24/11/2005 23:27

bien noté dans mes carnets!
merci

Mijo 24/11/2005 09:33

J'ai hâte de l'essayer. Merci.