Foires aux Vins 2007: Conseils par régions (3/4)

Publié le par Emmanuel Delmas

             




Suite de la série concernant les Foires aux Vins 2007, avec bientôt une liste de vins repérés parmi quelques enseignes, dont Carrefour et Casino.

 

Sur Bordeaux, les millésimes proposés sont relativement intéressants. Mais encore bien jeunes pour les meilleurs à la dégustation.

Le millésime 2005 sera bien entendu le millésime star de cette année.

Immenses et séveux à souhait, ronds et bien juteux, ce millésime fut un des plus grands des dernières décennies. Si espéré, que les prix ont remarquablement augmentés, devenant pour les plus grands vins, tout bonnement prohibitifs...plus de 1 000 euros la bouteille de Château Margaux 2005, et environ 3 000 euros pour le Pétrus !

Rien ne sera vraiment plus comme avant, depuis ce fabuleux 2005...tant la demande en grands vins est forte, tant l'offre tend à se montrer trop restrictive, malgré la densité extraorodinaire de grands vins proposés dans notre pays.


Le 2003 est un millésime particulier, faute à la canicule, il a engendré des vins à la qualité bien souvent hétérogène.

Le meilleur côtoyant le pire, alors, recherchez en priorité les vins issus des domaines les plus sérieux, et réputés.

Riches, séveux, opulents, ils seront vite prêts à boire pour les meilleurs d'entre eux.Cependant, il leur manque souvent cette essentielle fraicheur finale. Le millésime 2002 a eu du mal à exister, et n'a pas enthousiasmer les foules.
Le 2001 est à préconiser cette année encore. Des stocks existent.
Les prix sont doux.
Quant au 2000, il est devenu presque introuvable.


Les 2004 sont à considérer comme de très jolis vins, avec plus de justesse et d'équilibre que les 2003. Relayant bien les messages des entrailles du sol, ils se montrent plus longilignes et plus tendres, sans pour autant manquer de caractère. Des vins d'initiés dont il faut réellement s'intéresser.

Quelques vins issus des millésimes 1995 et 1996 existent, ce sont des millésimes approchables, prêt à boire, surtout pour le 1996. Le 1995 plus bourru offre lui aussi de belles perspectives. Néanmoins, vous ne trouverez pas des affaires dans cette gamme. Les prix restant normaux, à leur niveau.

 

 

LOIRE

 

 

La Loire de par son éclectisme propose une offre bien large, de vins accueillants. Quelques jolis Sancerre, en blanc, orientez vous sur les vins rouges 2003 et 2002, voire 2000 pour les Chinon, St Nicolas de Bourgueil, vins de garde, nous ne lerépéterons jamais assez.

Mais le 2005 les supplanteront, tant l'offre existe, et ce millésime reste excellent. Des vins à garder impérativement en cave.

Profitez de la Foire aux vins, pour vous procurer des vins situés entre 10 et 15 euros, en privilégiant, les vignerons les plus réputés et en vue. Novateurs, et précis dans leur façon d'élaborer leurs vins, ils offrent le meilleur rapport prix/plaisir.

Montlouis, Vouvray, Savennières, tous issus du cépage chenin blanc, cépage roi de cette région.

 

LANGUEDOC ROUSSILLON

 

 

Le Languedoc Roussillon grâce à son dynamisme et son savoir-faire offre une superbe alternative aux vins bordelais.

Corbières, Minervois, St Chinian, Côtes du Roussillon villages, Pic St Loup, donnent du plaisir grâce à leurs architectures séveuses, opulentes. Les millésimes 2004 commencent à s'ouvrir en douceur, actuellement. 

Les 2005, sont séveux et juteux, privilégiez les vins les plus équilibrés, ayant gardé une saine fraicheur. Les vins issus d'un grand terroir s'en sortant bien mieux que les autres. Attention donc aux vins (ils existent), trop écrasants.

 

BOURGOGNE

 

 

La Bourgogne, a du mal à exister durant ces foires aux vins, mais de jolis vins blancs, sur Chablis, mais aussi sur des appellations tels St Véran, Macon, Pouilly Fuissé, sont de belles alternatives. Elles allient minéralité, à la fraicheur sur de jeunes millésimes. Le chardonnay déploie tout son charme et son confort.Optez pour les jeunes millésimes, et les appellations communales.

Il est essentiel de s'orienter sur les vignerons les plus réputés, et les plus sérieux.

Le pinot noir est un cépage qui demande beaucoup d'attention. Il ne faut surtout pas hésiter sur des prix situés autour de 25 euros, pour se faire plaisir. Gevrey Chambertin, Nuits St georges, Aloxe Corton, ou Savigny. Conseil ultime, ne s'orienter que sur de grands vignerons. Les prix s'en retrouvent plus élevés, mais tel est le prix à payer pour se faire réellement plaisir. Mais quelques belles offres.

Exemple: Gevrey Chambertin 2000 Domaine Rebourseau à 14.95 euros ! Chez Casino, notamment.

 

JURA

 

 

Autre superbe région, encore trop méconnue, mais spectaculaire, pour ces vins blancs plein de personnalité, le Jura.

Le Chardonnay magnifié par le terroir si complexe de cette région, collaborant bien souvent avec le cépage fameux et si caractériel savagnin, offrent des vins sublimes.Ceux-ci peuvent dérouter de prime abord, mais leur qualité intrinsèque est remarquable en tous points. Volume, minéralité, et fraicheur caractérisent les millésimes du nouveau millénaire.

Sans nécessairement partir sur les Château Chalon, ou les Vins de Paille, un Côtes du Jura ou un Arbois 2004 est de toute façon une belle acquisition. Dernière chose, ne vous étonnez pas si vous ne trouvez pas de vins blancs jurassiens Chardonnay et savagnin à moins de 8 euros...

 

RHONE

 

 

La Vallée du Rhône n'est pas non plus en reste avec des vins remarquables, sur les derniers millésimes. Là aussi, il faut piocher sur les vignerons les plus sérieux. Certes, Côte Rôtie, Cornas, Châteauneuf du Pape permettent de s'offrir de très beaux vins, mais les prix des très grands vignerons oscillent allégrement aux alentours des 30 euros.

En revanche, les Saint Joseph, Gigondas, Vacqueyras, Crozes Hermitage permettent de se faire plaisir à moindre coût. Pensez aussi aux Côtes du Rhône villages (Sablet, Cairanne, Beaumes de Venise, Rasteau, Laudun...)

Le millésime 2005 est lui aussi superbe, mais a parfois proposé des maturités exagérées. Là encore, privilégier les vins les plus élégants, de terroir. Les syarhs sont superbes, élancées et juteuses. 

Les grenaches sont remarquables chez les plus grands, car il fallait les sculpter, leur offrir un maximum de fraicheur sur ce millésime bien ensoleillé et idéal.

Le millésime 2003, bien que très solaire, a engendré de belles surprises sur ces appellations, des vins charnus, bien ronds, aux tanins fondus. .

 Du coup, les vins semblent parfois confiturés et compotés. Alternative intéressante sur des appellations septentrionales. Ce millésime est celui de la canicule, ne l'oubliez pas. Idéalement, il sera à consommer dans les 3 ans et ne se prêteront pas à une longue garde, mais ont pour eux le mérite de se montrer déjà approchable.

 

CONCLUSION

 

Les foires aux vins sont une belle occasion de s'approvisionner en vins. En sachant toutefois que les "vraies" occasions existent mais s'écoulent très très vite, il faut se montrer judicieux et attentifs.

Alors, dégustez dans la mesure du possible les vins que vous convoitez, et une fois dégustés, procurez vous les bonnes quantités.

Bonnes dégustations à venir...

 

Récents articles à consulter sur le sujet:

 

Foires aux Vins 2007 (1/3) : Conseils avant l'achat

Foires aux Vins 2007 (2/3): Les pièges à éviter

 

 

Emmanuel DELMAS

 

Commenter cet article

sab 12/09/2007 16:21

je recherche des vins à garder longtemps (très longtemps même; entre 15 et 25 ans voire plus) de l'année 2005, quels sont à votre avis les meilleurs?? que vous pouvez me conseiller, pour que nous ne soyons pas déçus en les ouvrant , même si je sais que rien n'est jamais sur avec le vin..merci

Baraou 11/09/2007 09:45

T'as tout dit ! Avec une pointe d'optimisme... à ton honneur.

Emmanuel DELMAS 11/09/2007 09:48

Bon, tu me rassure Laurent !Puis-je me montrer plus pessimiste que toi ?? ;-()

Anne Cé 10/09/2007 11:58

merci pour ces trois articles très intéressants, nul doute que les conseils vont être très utiles !un seul regret : pas un mot sur les vins du Sud Ouest ?

jean-pierre et danielle 10/09/2007 10:17

Bonjour Emmanuel,Bien sûr les très grands crûs attirent l'oeil et l'envie lors de ces foires aux vins...Il est également de bon crus et d'excellent vignerons en Dordogne !Monbazillac  et Saussignac ont ressuscité ! Montravel offre des vins bien faits. Bergerac peut figurer une sur belle table sans honte...Et ils sont également présents lors de ces foires aux vins....

Emmanuel DELMAS 11/09/2007 09:47

 Disons que l'offre dans cette pourtant intéressante région demeure trop limitée. Mais je ne désespère pas.