Sainte Roseline, dégustation

Publié le par Emmanuel DELMAS


            Photo de: www.wineterroirs.com



Après une visite du domaine, voici comme promis la dégustation des vins du château Sainte Roseline



LES VINS BLANCS

les_deux_verres.jpg



Lampe de Méduse 2005 (Rolle)

Nez sur la réserve, bouche ronde, sur des notes beurrées et amandées, offrant un vin homogène et bien équilibré.
Attendre encore un peu, afin que le vin se détende un peu, que son fruit éclate.

**


Cuvée Prieure 2005 (rolle)
Elevé en fûts, 8 mois.


Nez plaisant, intense, orienté sur des notions vanillées, d'un fruit juteux, et anisé, la bouche se révèle grasse, beurrée, prolongée par une belle fraicheur révélant un vin harmonieux.
Suave, gourmand et harmonieux, voici un vin très bien fait, précis, à boire ou à attendre jusque 5 ans.

***
(*)

LES VINS ROSES

Lampe de Méduse 2006 (Grenache, Cinsault, Tibouren, Mourvèdre)

Nez plaisant, et vivifié par des pointes de fruits frais, d'agrumes et de zestes confits.
Bouche rafraichissante, sur la fraicheur, d'une belle tension.
Un vin rosé tendre, et plein de personnalité, sur le fruit.

**(*)


Cuvée Prieure 2006 (syrah / mourvèdre)

Nez intéressant, sur les fruits blancs, l'anis et le menthol.
Belle matière, aérienne et croquante, le fruit offre un vin harmonieux et élégant.

***


LES VINS ROUGES


b00004sz7v.01-ahs112mikd2c9._sclzzzzzzz_.jpg

Lampe de Méduse 2005 (carignan, mourvèdre, grenache)
Foudres de 3 à 4 mois


Nez légèrement alcooleux, révélant un fruit pulpeux, macéré à l'eau de vie, et des notes épicées (poivre, olives noires).
Bouche grasse, matière ronde, milieu conforme au nez, fraicheur tendue, finale harmonieuse assise sur de fins tanins.

**

Cuvée Prieure 2005 (Syrah, Cabernet Sauvignon)
Barriques 12 mois


Nez sur le fruit confituré, et macéré (cassis, griottes, mûres), flaveurs épicées, pointes grillées.
La bouche révèle une belle densité, l'opulence gonfle en bouche en restituant en son milieu les sensations percues au nez. La finale s'en retrouve rafraichie par une très tendre acidité. Tanins soyeux, persistance donnée sur des tonalités torréfiées et grillées (moka).

A boire dès à présent, ou attendre guère plus de 3 ans, afin de profiter et du fruit et de la fraicheur trop peu incisive, pour la garde.

***(*)

CONCLUSION

Emmanuel Delmas, www.sommelier-vins.com

A la lumière de cette dégustation, on peut souligner l'harmonie d'ensemble des vins.
Bien ronds, ils se veulent gourmands et accessibles à tous. Certes, les élevages bien maitrisés offrent des vins quelque peu techniques, mais force est de constater que le plaisir y est quasi-immédiat.

Il est à noter que le millésime dégusté, le 2005 n'est pas le fantastique millésime dégusté ailleurs, par le fait de pluies diluviennes durant les vendanges. Les vins s'en retrouvent plus fluides, avec moins de profondeur qu'à l'accoutumée.

Ayant dégusté, à maintes reprises le 2004, la différence est flagrante, tant celui-ci offrait une toute autre dimension. (****(*)), voici sa dégustation en vidéo.

Des vins en somme, confortables, ronds et techniques, à mettre entre les papilles de personnes désireuses de découvrir des vins approchables à tous, sans complications.

Emmanuel Delmas

Commenter cet article

marion 19/06/2007 21:57

je ne me lasse pas de t'entendre parler de tous ces vins ... tout semble simple, clair, facile ... du bonheur ! merci :)

Emmanuel DELMAS 20/06/2007 01:38

Salut Marion,C'est bien gentil à toi tous ces gentils mots, dis donc ! ;-) Merci