PARTENARIAT AVEC COVIGNERON

Publié le par Emmanuel Delmas

PARTENARIAT AVEC COVIGNERON

 

Nous sommes un Samedi du mois d'Avril. Un après-midi. Je travaille, le confinement est fait pour cela. Profiter de l'arrêt pour peaufiner certains projets, imaginer d'autres stratégies, tenter de trouver des solutions pour se réinventer. Rien d'illogique, j'imagine que beaucoup de personnes font de même. Rien de surprenant donc à recevoir un mail d'Alain Michalon, fondateur de Covigneron. Je prends mes renseignements après lecture du message, et je lui réponds. 

 

UNE PREMIER ÉCHANGE TRÈS CONSTRUCTIF

 

 

Alain Michalon, fondateur de Covigneron.com

 

Si je réponds, c'est que la teneur du message m'a 'parlé'. C'est que je reçois beaucoup de mails, me demandant d'aider; à résoudre une problématique, à faire connaitre un produit, un concept, ou de tester ces mêmes produits. Naturellement, je ne réponds que rarement.

 

Pas de temps et encore moins d'énergie à perdre inutilement, et à devoir me justifier de mes refus. Éthique, indépendance sont à ce prix. Cependant le message que m'avait laissé Alain m'intéressait car je connaissais déjà son concept. Et sa demande me semblait constructive.

 

Cependant, devenu méfiant je lui proposais de nous appeler le lendemain, Dimanche. Un bon jour pour avancer, le plus apaisant. Et nous sommes restés une bonne heure à discuter, et les choses se sont faites tout naturellement par la suite. 

 

COVIGNERON, PARRAINEZ DES PIEDS DE VIGNES CHEZ UN VIGNERON 

 

 

Covigneron répond à une demande que j'entends assez régulièrement quand j'anime mes formations, et autres animations de dégustations: comment puis-je accompagner, aider à ma petite échelle, le travail d'un vigneron à l'année? En échange de bouteilles de vins, par exemple? 

 

L'idée de"parrainer" à l'année des pieds de vignes chez un vigneron, n'est pas nouvelle, cependant elle a le mérite de faire prendre conscience aux gens à quel point le métier de vigneron est difficile, prenant, complet, et très exigeant. Crée il y a plus de 5 ans, Covigneron est actif sur ce créneau qui répond donc aux attentes de personnes en quête de sens. À tel point que c'est devenu un cadeau original et personnalisé pour un ami proche ou un membre de la famille, souvent passionné par le vin. Selon le domaine ainsi que la formule choisie, le coût démarre à partir d'environ 179€, 189€

Parrainer un vigneron, c'est suivre l'élaboration du nouveau millésime, avec le vigneron, et récupérer son vin à son propre nom

CoVigneron.com

DEMYSTIFIER LE VIN, DONNER DU LIEN ET PLUS DE SENS

 

En suivant pas à pas le travail du vigneron, Covigneron participe aux étapes importantes du vin, grâce à 3 ateliers annuels, qu'il partage avec le vigneron, sur place, en compagnie d'autres covignerons. Cela permet à chacun de tisser du lien. Le vigneron explique son travail, partage un peu de son temps, et se trouve valorisé dans son travail qui peut le couper de ses clients, au vu des exigences des travaux de la vigne, et au chai. Quant au covigneron, il comprend davantage le travail d'un vigneron, ce que cela réclame en terme de temps, d'énergie et aussi de passion. Ces deux ou trois ateliers passés ensemble sont autant de moments qui créent du lien, à 360 degrés, entre covignerons déjà, puis avec le vigneron lui-même. 

 

En participant à ces ateliers, et en échangeant avec le vigneron, le vin n'est plus vu ni bu de la même façon, et c'est aussi cela que les participants viennent chercher. À la fin de l'année de travail, du millésime, ils repartiront avec une bouteille, ou un magnum, voire davantage selon le nombre de pieds de vignes parrainés. Bouteille à leur nom, ce qui rend ce vin, à leurs yeux encore plus uniques. 

Emmanuel, J'aimerai aller plus loin dans ce que je propose avec Covigneron...ajouter ce qui se rapporte au service du vin, aux accords mets & vins, aider mes covignerons à mieux comprendre certaines subtilités liées au vin. Ce que permettent tes magazines.

Alain Michalon, Dirigeant de CoVigneron.com

ET MOI, QUE VAIS-JE FAIRE DANS CE PROJET? 

 

 

Alors non, je ne vais pas sélectionner les vignerons, Covigneron travaille déjà avec 34 vignerons de toute la France. Alain a lu un de mes magazines PDF et fut séduit. Il a germé dans son esprit l'envie de proposer chaque trimestre, associé à l'envoi de la lettre du Vigneron, un de mes magazines PDF afin d'offrir à ses clients un support pédagogique, qui leur permettra de mieux comprendre le vin, son service, la manière de l'associer à table, quand ils ouvriront la récompense de leur année de parrainage. 

 

 

C'est donc quatre fois par an que CoVigneron enverra un magazine différent à ses covignerons. Chacun recevra un pack de 4 magazines chaque année. Après de longues discussions, vraiment agréables, j'ai décidé d'accompagner Covigneron en proposant mes magazines, avec un deal gagnant-gagnant, qui ne regarde qu'Alain Michalon et moi-même. Je me suis retrouvé dans la peau d'un bon vigneron souhaitant travailler avec un beau restaurant. Le prix professionnel de son vin étant quand même différent de son prix public, afin que chacun y trouve son intérêt. Et je pense pouvoir dire qu'Alain et moi-même sommes très contents de ce beau partenariat. 

C'est dans cet esprit qu'est né la nouvelle box "Le Vin de mes Vignes" commercialisée par Covigneron.com pour un coût à partir de 99€. Le participant choisit son appellation, suit de chez lui le travail du vigneron, toute l'année grâce à sa "lettre du vigneron" trimestrielle, qui explique les travaux effectués entre chaque saison, accompagnée de mes magazines PDF sur le service du vin, son aération, les accords mets & vins,  avant de recevoir un magnum étiqueté à son nom du vin choisi. 

 

Un partenariat qui me plait énormément, et qui j'espère sera pérenne dans le temps! Ce dont je ne doute pas vraiment.

 

Emmanuel Delmas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article