RAFRAICHIR UN VIN TROP CHAUD

Publié le par Emmanuel Delmas

RAFRAICHIR UN VIN TROP CHAUD

 

Une fois l'été bien installé, ou encore la faute à des problèmes liés à un chauffage détraqué, la problématique reste de trouver la meilleure façon de rafraichir un vin rouge, rosé ou blanc, trop chaud. Il existe pas mal de possibilités en la matière. Mais quelles méthodes préconiser afin de ne pas matraquer le vin ? 

 

 

RAFRAICHIR UN VIN TROP CHAUD 

 

Tout le monde n'a pas la chance de profiter d'une cave naturelle offrant des conditions idéales de conservation et de service. Et quand les fortes chaleurs arrivent, nous voici souvent bien ennuyés quand il s'agit d'ouvrir une bouteille de vin. Car vous le savez tous aussi bien que moi, la température de service d'un vin revêt une importance capitale afin de le déguster de façon optimale. 

 

 

Sommaire de l'article

 

  1. Le froid fige le vin
  2. Le chaud le brutalise
  3. Rafraichir le vin doucement
  4. Des glaçons sans eau = peu efficace

 

LE VIN N'AIME NI LE FROID NI LA CHALEUR

 

 

 

LE FROID FIGE LE VIN

 

Le vin reste un élément vivant, il subit donc les aléas de températures de diverses manières. Ainsi, quand il fait froid, ses arômes se figent, et sa structure se resserre, ne laissant échapper que peu d'éléments, susceptibles pour le dégustateur de dégager ces principaux traits de caractère. Ennuyeux, donc ! 

Quel intérêt donc, de glacer vins et Champagnes, comme on le voit encore trop souvent? Absolument aucun, si ce n'est que les vins ternes ne perdent finalement pas grand chose...

 

LE CHAUD LE BRUTALISE

 

La chaleur va rendre ses arômes ...chauds, en révélant surtout l'alcool. La bouche sera franchement impactée par la chaleur en appuyant le caractère très alcooleux, capiteux du vin. En somme, l'alcool prend très nettement le dessus, chauffera sérieusement la bouche, anéantira les saveurs et les arômes. La chaleur brutalise le vin et fatigue très vite les papilles, et le nez. 

 

Autre problème, davantage lié à la conservation du vin; le fait que le chaud accélère le processus de vieillissement. Et ne pensez pas que cela est un avantage pour les vins capables de vieillir longtemps...le bouchon risque de s'assécher, le vin de couler, l'oxydation guette...je peux vous rediriger vers l'article qui traite de la canicule par exemple afin d'en savoir plus à ce sujet. 

Le froid fige le vin, le chaud le brutalise...la température de service du vin reste un point aussi épineux qu'essentiel à sa bonne appréciation.

RAFRAICHIR LE VIN DOUCEMENT...

 

Le vin n'aime pas être brutalisé, il aime qu'on prenne soin de lui. Toute remontée brutale ou rafraichissement l'est tout autant et le heurte. Il est donc important d'y aller en douceur, pour éviter de choquer votre bouteille. 

 

Si le vin est trop chaud, notamment pour le vin rouge, je préconise de le mettre dans un seau rempli d'eau fraiche. Nul besoin à ce stade d'ajouter des glaçons, ce qui aurait pour effet de créer un choc thermo-différentiel qui lui serait fort préjudiciable. Laissez donc le vin retomber naturellement et surtout en douceur en température. Le temps reste un allié, évitez donc de brutaliser le vin, inutilement.

 

Pour un vin blanc ou rosé, placer la bouteille dans le frigo est un réflexe, ni bon ni mauvais, juste facile. Un frigo à 4 degrés restera trop froid, et la retombée en température risque d'être aussi rapide et efficace que le simple fait de plonger la bouteille dans un seau rempli d'eau fraîche avec 4 ou 5 glaçons. Mais la différence d'environnement et de température reste trop brutale. Méfiance donc...

 

Si le frigo à 4° est trop frais, alors je ne vous parle pas du congélateur...! À fuir, tant le froid intense fige le vin. À moins d'être contraint et très pressé...quoique je doute fort que la bouteille rafraichisse plus vite ainsi...

 

Là encore, privilégiez le seau rempli d'eau et ajoutez-y juste quelques glaçons, et le vin trouvera facilement sa place, sans brutalité, en douceur. 

DES GLAÇONS SANS EAU = PEU D'EFFICACITÉ !

 

 

Mettre des glaçons sans eau ou si peu n'a que peu d'efficacité. Pourquoi? 

Simplement car c'est bien l'eau qui est directrice de température. Sans eau, aucune conduction, donc 0 efficacité. Simple! 

Et le gros sel? Il fait fondre les glaçons, sans faire geler l'eau. La bouteille étant chaude, sa chaleur va elle aussi accélérer le processus de fonte des glaçons. Tout cela est donc efficace, cependant, cette énorme différence de température en si peu de temps pose à nouveau le problème de brutalité. À oublier, là encore!

Vous l'aurez compris, une fois encore, le bon sens veut que le vin soit servi à une température située entre 9 et 16°, en blanc ou en rouge. Si votre vin se retrouve trop chaud suite à une canicule par exemple, laissez lui un peu de temps afin qu'il revienne à la température idoine. Le temps, ce formidable allié...

 

 

 

 

 

 

 

 

Emmanuel Delmas

Pour tout connaitre sur les accords mets & vins, les tanins et les vins rouges,

ou encore l'aération des vins, le vin et son service, offrez-vous mes nouveaux magazines pédagogiques en PDF sur ces sujets passionnants. Pour vous, partout, tout le temps. J'ai édité récemment 6 magazines pédagogiques de 20 à 88 pages. Le dernier, le Vin et les fromages offre 88 pages! Le catalogue est ici.

 

 

Pédagogiques, ces magazines vous aideront à apprendre des choses passionnantes, sur divers sujets. Ainsi vous pourrez les lire partout, tout le temps, pour tout le monde. 

Ils existent également en pack   duo,  trio ou quatuor. "Au   Service du Vin", le magazine qui   rend le vin vraiment accessible. A partir de 4,90€. Cliquez sur les images afin de vous les offrir.

 

 

 

Je propose également des packs duo, trio, quatuor et la quintette afin de proposer des  tarifs avantageux. Ainsi que désormais l'Intégrale qui réunit  tous les magazines de la  collection. Offrez-vous toute la collection et apprenez encore mieux sur plein de  sujets essentiels du vin.

 

 

Cliquez sur les photos pour vous rendre sur le catalogue

 

 

 

Comment acheter mes magazines?

 

Vous commandez et payez sur la plateforme ultra sécurisée et fiable, PayFacile, je reçois une alerte et je vous envoie personnellement vos magazines en PDF. 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Romain 11/03/2020 09:04

Merci pour les conseils, cependant j'ai vu plusieurs expériences ( volontaires ou non ) de vins qui ont été congelés , sans différences apparente de gout.
https://t.co/Z7dmV6rPwO
ou
https://t.co/Vutw8eR6BT

Emmanuel Delmas 11/03/2020 15:08

Mouais...je doute fort de cela.
Comparons donc un vin servi à parfaite température ouverte basse épaule 24h avant et bouteille congelée ouverte 3h avant. Je doute qu' elles soient si similaires.