RÉSULTATS DU CONCOURS DU BLOG DU SOMMELIER

Publié le par Emmanuel Delmas

RÉSULTATS DU CONCOURS DU BLOG DU SOMMELIER

Pour la 1ère fois j'organisais un concours ouvert aux personnes non abonnées au Blog du Sommelier. Le succès fut énorme, avec plus de 600 personnes inscrites, et 52 réponses aux deux questions posées. 

 

 

Pour mes chères et chers 9 000 abonné.e.s du Blog, je vais reproduire ce concours très rapidement, soyez rassuré.e.s là dessus!

 

 

Sommaire de l'article

 

  1. Lots mis en jeu
  2. La réponse du vainqueur
  3. La réponse du dauphin
  4. La réponse du troisième
  5. La liste des 10 lauréats
  6. Remerciements

 

Mais en attendant, voici les deux questions posées: 

 

LES DEUX QUESTIONS 

 

  1. Quel vin proposeriez-vous avec un poulet rôti? 
  2. Quel vin proposeriez-vous avec un Reblochon de Savoie? 

 

LES LOTS MIS EN JEU

 

En plus des packs et des magazines que je mettais en jeu, j'ai décidé d'inviter mes trois premiers à partager une bouteille de blanc de Savoie et un Reblochon, dans une cave d'Issy les Moulineaux où j'ai mes habitudes, à la Cave d'À Côté! Mais ça, ils ne le savaient pas au moment d'envoyer leurs réponses. C'est une fantastique occasion de se voir de visu, et de partager un moment tout simple entre passionnés du vin, lecteurs du blog et son auteur. 

RÉSULTATS DU CONCOURS DU BLOG DU SOMMELIER

J'ai ainsi reçu plus de 700 nouveaux abonnés, que je remercie. Et plus de 50 réponses. La grande majorité était cohérente, il y a eu quelques 'égarements', mais rien de dramatique. J'ai donc dû faire un premier tri. Deux réponses furent très très complètes et m'ont réclamé beaucoup de temps pour déclarer un vainqueur. 

 

Je vais vous poster les réponses des trois premiers, afin que vous ayez une idée plus précise du niveau, quand même! 

 

RÉSULTATS DU CONCOURS DU BLOG DU SOMMELIER

Réponse du vainqueur du Concours

Cyrille Tassaert

 

Quels vins préconisez-vous avec un poulet rôti, et pommes de terre ?

 

Grand amateur de vins du Jura, je proposerais des vins de la région, d'autant plus si le poulet provient de la Bresse voisine. Les vins typés jurassiens conviendront parfaitement avec le poulet rôti et ses pommes de terre grenailles au gros sel. La cuvée Savagnin réserve de Xavier Reverchon, en appellation côtes-du-jura, propose une typicité élégante de curry et de noix avec une belle longueur en bouche et une finale basculant vers des notes de champignons. Si l'on pousse le plaisir jusqu'à déglacer le jus de cuisson avec du vin jaune, ce même vin accompagnera idéalement le plat. Celui du Château d'Arlay, avec sa puissance aromatique de noix et de morilles, complétera le poulet rôti, en particulier sa peau croustillante et salée, et les pommes de terre, qui compléteront à leur tour le vin par leurs arômes et leur mâche.

 

Côté vin rouge, les trousseaux façonnés par Vincent Aviet au Caveau de Bacchus, en AOC Arbois, disposent d'une matière formidable issue de leur longue macération (pas loin d'un an pour les plus belles cuvées). Sa Cuvée des Géologues 2009 propose une mâche étonnante, avec des tanins d'une patine déjà remarquable, et des arômes de fruits rouges encore frais et des notes de sous-bois bien nés. Des qualités qui accompagneront joliment un poulet rôti et ses pommes de terre.

 

Et avec un reblochon ?

 

On dit souvent qu'il existe toujours un vin local adapté aux mets proposés. Et le reblochon ne fait pas exception en Savoie. Ici, exit les vins rouges, dont les tanins, même légers, s'opposeraient trop fortement au gras du fromage et aux arômes plus affirmés de sa croûte. En revanche, certains vins blancs s'allieront parfaitement avec le reblochon. Je pense en particulier au Domaine Dupasquier, situé à Aimavigne (quel beau nom), dont le chardonnay associe fraîcheur et rondeur, avec de beaux arômes de noix de coco et d'ananas confit, une touche de sucrosité qui conviendra au reblochon. Leur roussette-de-savoie Marestel propose également une belle sucrosité par des arômes d'amande et des notes miellées, tout en conservant la vivacité pour tenir tête au gras du fromage.

 

Pour revenir et terminer dans le Jura, certains vins conviendront également, comme la récente chardonnay La Chaux du domaine de Montbourgeau, situé à l'Étoile, un chardonnay ouillé qui n'écrasera pas le reblochon par des arômes oxydatifs, mais lui proposera la tension et la rondeur nécessaires au fromage, avec en plus la touche épicée d'un vin tout en finesse.

 

En résumé…

 

  • Vins proposés pour le poulet rôti, pommes de terre :
  • Xavier Reverchon, Savagnin réserve 2009, AOC Côtes-du-jura
  • Château d'Arlay, vin jaune 2007, AOC Côtes-du-jura
  • Caveau de Bacchus, Cuvée des Géologues 2009, AOC Arbois

 

Vins proposés pour le reblochon :

  • Domaine Dupasquier, Chardonnay 2014, AOC Savoie
  • Domaine Dupasquier, Roussette de Savoie Marestel 2012, AOC Roussette-de-savoie Marestel
  • Domaine de Montbourgeau, Chardonnay La Chaux 2017, AOC L'étoile
RÉSULTATS DU CONCOURS DU BLOG DU SOMMELIER

Réponse du Dauphin du Concours

Jolhan Garnier

 

1) Le poulet rôti, accompagné de pommes de terre, est un plat assez simple, mais pas forcément évident à accompagner. Il faudrait connaître précisément la cuisson ou la préparation du poulet par exemple (aillé ou pas, morceau spécifique,...). Malgré tout, selon moi, on peut énoncer quelques vérités basiques.

 

On peut très bien partir à la fois sur des vins rouges ou des vins blancs. Cependant, à mon sens, il faudra s'orienter sur des vins évolués pour coller à la cuisson de la peau.

En rouge, de beaux pinots noirs, présentant une belle aromatique, aux tanins bien fondus seront parfaits (Givry, Mercurey, Aloxe-Corton etc...). Des bordeaux peuvent aussi être une alternative entre autres.

Concernant le blanc, je partirais plutôt encore sur un Bourgogne (Montagny, Rully, Saint Aubin etc...) voire sur un Sud-Ouest sec (Pacherenc, Jurançon...). L'idée étant toujours de présenter un vin ayant de l'âge, ce qui permettra d'avoir une belle complexité et un veau volume.

 

Néanmoins, encore une fois, je vais jouer la carte coup de cœur et de l'originalité, et me décider pour un moelleux. Le lien se ferait alors sur la peau du rôti (il faut alors une peau alors croustillante, limite caramélisée). D'ailleurs, c'est grâce à un accord entre un magnifique poulet rôti juteux au miel/Sauternes, fort de mes 17 ans, que j'ai attrapé le "virus".. Il faut cependant dégotter un Sauternes (ou des alternatives : Monbazillac, etc...) présentant un bel équilibre entre la sucrosité et l'acidité pour ne surtout pas écraser le plat. La marge est ténue. J'avoue avoir un faible pour la finesse et la fraîcheur de Sigalas Rabaud.

 

2) Le reblochon est un fromage qui se caractéristique par sa saveur prononcée et sa texture crémeuse. À mon humble avis, il faut donc chercher à contrebalancer ce côté gras, en apportant une belle fraîcheur, mais aussi d'être capable de faire face à cette aromatique poussée.

 

Ceci étant dit, je m'orienterais vers un vin blanc fruité et vif, doté d'une belle persistance. L'accord régional me paraît pertinent : à savoir une Rousette-de-Savoie, une Rousette de Savoie-Marestel ou un Chignin-Bourgeron par exemple.

Si on ne possède pas ces vins, un mâcon présentant un beau volume voire un vin blanc du Rhône (Saint-Joseph ou Crozes-Hermitage) feront aussi l'affaire.

Toutefois, il faudrait connaître la texture précise du reblochon pour se prononcer. Je me rappelle d'un accord merveilleux entre un reblochon très coulant et une marestel 2014 de Duspasquier (qui présentait à l'époque un peu de sucre résiduel bien intégré mais aussi une belle acidité et un volume intéressant).

Bien évidemment, il faut éviter le rouge (la croûte malolactique du fromage s'opposant aux tanins).

RÉSULTATS DU CONCOURS DU BLOG DU SOMMELIER

Réponse du 3è du Concours

Martin Seleri

 

Poulet rôti et pommes de terre:

je partirai de base plutôt sur des vins blancs étant donné que le poulet est une viande blanche assez délicate et sans gouts trop prononcés.

De base plutôt des vins septentrionaux (Bourgogne, Jura, Alsace, Loire) cépages Chardonnay, Chenin, Riesling, Pinot Gris.

Idéalement je pencherai sur des vins secs mais pas trop jeunes afin d'avoir une certaine rondeur en bouche avec du gras. Si il y a eu un léger élevage en fûts cela sera d'autant plus plaisant (avec le côté grillé de la peau) mais peut-être que les viens devront être un peu plus vieux. L'essentiel étant que l'acidité soit encore présente afin d'y apporter un équilibre.

 

Reblochon:

Je suppose qu'il s'agit ici d'un reblochon posé sur une belle assiette à déguster avec une tranche de pain .

Qui dit Reblochon dit Savoie, qui dit Reblochon dit fromage, on part sur un vin blanc de Savoie, cépages altesse, mondeuse blanche ou roussanne sur les appellations Roussette de Savoie, Vin de Savoie, ou Chignin-Bergeron.

J'aime particulièrement les vins du domaine Duspasquier et de chez Adrien Berlioz, on sent vraiment que ce sont des raisins bien matures qui ont été vendangés. Des vins amples avec toujours une très belle acidité, c'est top !

 

LISTE DES 10 LAURÉATS !

 

Les noms et prénom correspondent aux signatures des mails reçus, il se peut ainsi qu'ils ne soient pas forcément justes. Si parmi les lauréats certains souhaitent que je retire leur identité, je le ferai tout naturellement. Félicitations aux lauréats pour leurs réponses qui furent toutes pertinentes, mais clairement les trois premiers avaient mis la barre très haute. Un grand Bravo et un grand merci pour toutes et tous pour votre si précieuse participation. 

 

  1. Cyrille Tassaert
  2. Jolhan Garnier
  3. Martin Seleri
  4. Gael Turlan
  5. François Roux
  6. Arthur Communal
  7. Marie-Lucile Ersine
  8. François Blanc
  9. Murielle Andria
  10. Olivier Burin

 

Concernant notre rendez-vous dégustation que j'ai proposé aux trois lauréats, à Issy à la Cave d'à Côté, elle ne se fera malheureusement pas. Les vainqueurs ne vivant pas à Paris, étant un peu éparpillés dans toute la France, ce qui tend à prouver que tous mes lecteurs et lectrices viennent de partout! 

Les réponses suivantes étaient certes moins détaillées, mais très pertinentes, et ce fut assez difficile de les départager mais je pense avoir été très juste. En tout cas un immense merci à vous toutes et tous d'avoir participé à ce premier concours. J'en proposerai régulièrement, pour mes abonnés, mais aussi pour ceux qui ne le sont pas encore, car le succès fut étonnamment retentissant. Je renouvellerai donc l'expérience!

 

Je tenais à toutes et tous vous remercier pour vos participations, et je vous donne rendez-vous pour de prochains articles, et je vous propose de garder le contact en ligne, via les newsletters et les email transactionnels que je vous envoie. 

Et pour celles et ceux désireux de lire les magazines, vous les trouverez sur ce catalogue! 

 

Emmanuel Delmas

Pour tout connaitre sur les accords mets & vins, les tanins et les vins rouges,

ou encore l'aération des vins, le vin et son service, offrez-vous mes nouveaux magazines pédagogiques en PDF sur ces sujets passionnants. Pour vous, partout, tout le temps. J'ai édité récemment 6 magazines pédagogiques de 20 à 88 pages. Le dernier, le Vin et les fromages offre 88 pages! Le catalogue est ici.

 

 

Pédagogiques, ces magazines vous aideront à apprendre des choses passionnantes, sur divers sujets. Ainsi vous pourrez les lire partout, tout le temps, pour tout le monde. 

Ils existent également en pack   duo,  trio ou quatuor. "Au   Service du Vin", le magazine qui   rend le vin vraiment accessible. A partir de 4,90€. Cliquez sur les images afin de vous les offrir.

 

 

 

Je propose également des packs duo, trio, quatuor et la quintette afin de proposer des  tarifs avantageux. Ainsi que désormais l'Intégrale qui réunit  tous les magazines de la  collection. Offrez-vous toute la collection et apprenez encore mieux sur plein de  sujets essentiels du vin.

 

 

Cliquez sur les photos pour vous rendre sur le catalogue

 

 

 

Comment acheter mes magazines?

 

Vous commandez et payez sur la plateforme ultra sécurisée et fiable, PayFacile, je reçois une alerte et je vous envoie personnellement vos magazines en PDF. 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article