PIERRE ADRIEN VADE, SAUMUR CHAMPIGNY

Publié le par Emmanuel Delmas

 

Je ne connaissais pas encore les vins de Pierre Adrien Vade, uniquement très vaguement de nom, étant donné que j'avais dégusté voilà bien des années les vins de son papa. Il est important de noter que 2016 fut seulement le 2è millésime du fiston, Pierre Adrien. J'ai hésité à mettre cet article dans ma partie 'Coups de coeur', ou 'Vins récemment bus', et il m'a semblé plus légitime de le mettre directement dans cette partie 'portrait de vignerons', une visite étant prévue dans les semaines à venir.

 

 

 

C'est grâce à Jérémy Duchemin, lors de mon dernier passage cet été dans sa cave 'Aux tours des Vins' à la Rochelle, que j'ai découvert les vins de Pierre Adrien. Sa parcellaire 'Chataigners' 2015 était à la dégustation. A l'ouverture il m'avait paru franchement strict, un poil dur, mais il est évident que compressé de la sorte après son ouverture, il ne pouvait en être autrement. D'autant plus quand on sait que cette parcelle est surtout constituée d'un sol argilo-limoneux.

 

PIERRE ADRIEN VADE, A SAUMUR CHAMPIGNY

 

Les Chataigners 2015 en Saumur Champigny de Pierre Adrien VADE

 

Après une bonne heure d'aération, enfin le vin se dévoilait sous une autre forme, plus fine, juteuse, bien qu'il restait toutefois plutôt autoritaire. En tout cas j'avais le sentiment que des promesses pouvaient ressortir de ce vin. Jérémy m'a gentiment offert 'les hauts buts' 2016 afin que je me fasse une idée plus précise de ce que les vins de Pierre Adrien peuvent donner.

 

Saumur Champigny 'les Hauts-Buts' 2016, Pierre Adrien Vade

100 % cabernet franc de 20/25 ans exposés sud/sud-est. Vignes reposant sur un sol d'argile et de craie poreuse et filtrante, pour une meilleure distribution dans les sous-couches, et restitution dans la vigne, sous sol de tuffeau. Élevage en cuve de 10 mois. En conversion bio depuis 2015

 

 

Nez enjoué sur le fruit rouge strict, puis juteux après aération, nez finement végétal dans toute sa noblesse, fond de nez jonglant entre épices et tonalités florales.

 

La bouche s'ouvre sur une matière crémeuse, oscillant entre le fruit et la noblesse du végétal, le tout profite d'une belle fraîcheur, et d'une acidité sous-jacente qui offre une remarquable sensation de finesse. Belle trame de tanins, appuyée comme il se doit à ce stade, puis de fins amers prennent le relais en persistance, et même une légère salinté...tout y est ! 

 

*****(*)

 

J'ai été franchement séduit par ce vin, d'une formidable justesse, tout étant bien présent, entre un fruit parfaitement mûr, un végétal de grande noblesse et de beaux tanins, salinité et fraîcheur...même si à ce stade ce vin reste bien juvénile le plaisir pris est réel et si je me projette un peu, je n'ai qu'une hâte le retrouver dans bien des années pour en profiter à plein. Et parvenir dès son 2è millésime à un tel résultat me fait dire qu'il y a du talent chez ce garçon ! 

 

Emmanuel Delmas

 

 

 



Pour tout connaitre sur les accords mets & vins, les tanins et les vins rouges, ou encore l'aération des vins, offrez-vous mes nouveaux magazines pédagogiques en PDF sur ces sujets passionnants. J'ai édité récemment 4 magazines pédagogiques de 20 à 36 pages. Les règles essentielles des accords mets & vins (20 pages), les accords de fête (36 pages)

 

Offre duo spécial 'Accords mets & vins'

 

Pédagogiques, ces magazines vous aideront à apprendre des choses passionnantes, sur divers sujets. Ainsi vous pourrez les lire partout, tout le temps, pour tout le monde. Ils existent également en pack duo,  trio ou quatuor. "Au Service du Vin", le magazine qui rend le vin vraiment accessible. A partir de 4,90€. Cliquez sur les images afin de vous les offrir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lolita Drouelle 15/11/2018 15:12

Ca donne envie!

Eliès P Berkani 15/11/2018 14:48

Avec des hommes Antoine Sanzenay, assurément un vigneron qui replace cette appellation sur le devant de la scène ! :)

Emmanuel Delmas 15/11/2018 15:20

Je pense que vous vouliez parler d'Antoine Sanzay ,-)

Candice 14/11/2018 01:59

Très bel article, très intéressant et bien écrit. Je reviendrai me poser chez vous. A bientôt.

Emmanuel Delmas 14/11/2018 08:49

Avec plaisir Candice ,-)
Merci

Juliette 12/11/2018 22:20

Encore une belle decouverte...merci