VIN ET GALETTE DES ROIS

Publié le par Emmanuel Delmas

VIN ET GALETTE DES ROIS

 

En date de l'Epiphanie arrive la tradition de la Galette des Rois...frangipane et pâte feuilletée finement dorée...mais quel vin proposer avec la Galette des Rois? 

 

 

VIN ET GALETTE DES ROIS

 

 

L'Epiphanie fête la visite des rois mages à l'enfant Jésus en date du 6 Janvier. Néanmoins, il est acquis que l'Epiphanie remonte très loin avant la naissance de Jésus.

La tradition veut qu'à partir de ce jour, la Galette des Rois soit de mise dans les maisons, tout au long du mois de Janvier. La galette des rois se compose d'une pâte feuilletée finement dorée et d'une frangipane, dans laquelle est cachée une fève. Je mets volontairement de côté la 'couronne des rois', que je ne considère pas, peut-être à tort, comme une 'galette des rois'. La fève représentait souvent un personnage de la crèche, mais celle-ci a depuis quelques décennies pris différentes formes. 

 

La frangipane, quant à elle est composée à 2/3 de crème d'amandes et à 1/3 de crème pâtissière. Ne pas confondre pithiviers (dans le Loiret) et galette des rois. 

 

 

La frangipane et la pâte feuilletée vont réclamer un vin finement sucré afin de soutenir la comparaison avec la texture fondante et la sensation sucrée. Si le vin blanc moelleux est de mise, n'oublions pas la combinaison souvent confortable de fines bulles avec le sucre. Le cidre par exemple offre une belle alternative, mais aussi la Clairette de Die...

La galette des rois, un plaisir très gourmand

La galette des rois, un plaisir très gourmand

La frangipane offre une forte impression sucrée, et si je suis très attiré par celle-ci, il me semble important de compenser cette sucrosité avec un vin combinant à merveille sucre et acidités. Tout naturellement les vins moelleux répondront à cette attente, à condition que l'ensemble offre une certaine vitalité. Si les vins blancs moelleux permettent cela, il est intéressant de se diriger vers des vins effervescents finement sucrés. 

Les cidres de Johanna Cecillon, ©PierreBrunel

Les cidres de Johanna Cecillon, ©PierreBrunel

 

QUEL VIN BOIRE AVEC LA GALETTE ?

 

 

En effet, les bulles appuient la sensation acide, et magnifient les arômes. En revanche, il va falloir compenser l'acidité par une fine sucrosité afin d'accompagner au mieux la frangipane, et d'éviter le choc acide-sucre. Le sucre de la frangipane risquant d'appuyer fortement la sensation acide appuyée par l'effervescence des bulles. Le sucre est donc une nécessité. 

 

Cependant, on oubliera le Champagne demi-sec...quel intérêt d'associer au minimum 35 gr de sucre au Champagne? Je n'en vois aucun. Un grand Champagne fortement dosé, me semble un contre-sens. Autant trouver le plaisir ailleurs, et pour moins cher, surtout! 

 

Clairette de Die, où es-tu ? Sous estimée, cette appellation révèle de jolis vins, quand là encore on s'oriente vers des vignerons pointilleux, et croyez-moi il en existe quelques-uns ! A commencer par le domaine Achard. Certains penseront également à un Moscato d'Asti. Mais privilégions les jolies Clairettes de Die, voyons! 

 

Autres bulles finement sucrées...n'occultons pas le cidre, et du bon! Eric Bordelet, mais également Johanna Cécillon, et d'autres artisans du même tonneau sont capables d'impulser de magnifiques cidres qui trouveront toute leur place sur un tel dessert. 

 

Idéalement

S'orienter sur un vin blanc finement moelleux, le sucre doit être présent sans pour autant dominer. L'importance de l'équilibre est essentiel ici afin d'offrir un vin empli de vitalité afin de ne pas surcharger l'ensemble en sucre. 

 

  • Vouvray 'tendre' (demi-sec)
  • Côteaux de l'Aubance, Coteaux du Layon (Loire)
  • Jurançon moelleux
  • Pacherenc du Vic Bilh

 

Alternatives

Associer une fine sucrosité à des bulles afin de gagner en équilibre et là encore en vitalité. Surtout, en fin de repas, mêler la fraîcheur à une fne sucrosité permet de gagner en élégance et de ne pas surcharger la fin de repas. 

 

  • Clairette de Die
  • Cerdon du Bugey
  • Moscato d'Asti
  • Cidre
  • Poiré

 

 

 

VOTRE CHOIX

 

Grâce à Twitter je propose parfois un mini-sondage pour mes accords mets & vins. Ceux-ci vous permettent d'avoir une idée assez précise des choix de mes 'suiveurs', initiés, ou amateurs ou juste curieux. Ainsi, quelques 'tendances' peuvent se dégager et compléter ainsi mes articles. 

 

 

 

Magazine le vin rouge et ses tanins

 

Pour tout connaitre sur le vin rouge et ses tanins, offrez-vous mon tout nouveau magazine pédagogique sur ce sujet passionnant. 

 

28 pages, 4,90€

 

D'autres magazines sont également à disposition sur les accords mets & vins notamment de 20 pages à 34 pages. Cliquez sur chaque photo pour en savoir plus.

 

Magazine les accords mets & vins, les règles essentielles
Magazine les mets & vins de fête

 

Les règles des accords mets & vins (20 pages)

Les mets & les vins de fête (34 pages) 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Charlotte Millet 10/02/2020 17:20

Bonjour !

Arthur 10/02/2020 17:18

Bonjour Emmanuel,

Merci pour cet article fort intéressant !
Je n'avais jamais encore pensé à associer la Clairette à la galette des rois, honte à moi (je suis Drômois) !
Depuis des années c'est le poiré qui l'accompagne. Je suis tellement fan de l'accord que je crains un peu d'en sortir. Mais promis, je changerai l'an prochain !

A bientôt !

Emmanuel Delmas 10/02/2020 20:11

Oui, le poiré ou le cidre c'est délicieux mais une bonne Clairette notamment de Vincent Achard, c'est top!

umberto Ucelli 14/01/2020 01:38

Bonjour,
Vous arrive-t-il de ne pas pouvoir definr le nez d'un vin ?
Je pose la question parce que je sirote un riesling Thann 20013 de Zind Humbrecht qui a un nez que je trouve très agréable très minéral (je crois) un peu silex , mais un côté fruité que je ne puis comparer à rien. Au fond peut - être que ça sent ...le riesling ?

Emmanuel Delmas 14/01/2020 06:52

Bonjour Umberto,
Parfois, certains vins ont un nez très pur, fin, aérien. On apprécie le nez mais avons du mal à nous décider sur un arôme en particulier car il offre un léger ensemble d'arômes. Très fins. Ca sent le riesling qui peut en fait faire penser à des notes de quetshes, de rhubarbe et de mirabelle...par exemple.

shana lilie 30/01/2018 02:12

Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). au plaisir

umberto Ucelli 14/01/2020 15:10

De mémoire (on a fini la bouteille) ça ne fait pas tilt mais j'ai été humer la bouteille vide et ... est-ce que je suis suggestible , la rhubarbe oui.
Merci !

Gastronome 2.0 28/01/2018 20:01

Le cidre y'a rien de mieux n’empêche^^ merci pour le partage, Jl

Sébastien Knauer 24/01/2018 22:48

Cette année pour moi c'etait Clairette de Die de chez Poulet et Fils

David 77 24/01/2018 11:52

Avec la galette, je l'accompagne d'un champagne rosé extra dry d'un petit vigneron d'Avize " et le mariage est pas mal.

Emmanuel Delmas 25/01/2018 10:19

Pas mal, pas mal...mais ce n'est pas suffisant ,-)

Anais 09/01/2018 12:54

J'aurais ajouté la Blanquette de Limoux à votre liste, il est nécessaire de la faire connaître elle-aussi.

Emmanuel Delmas 09/01/2018 22:08

Merci pour elle ,-)

Yves 01/02/2017 14:25

Nous avons testé cette année la frangipane avec le "Poiré Authentique" d'Eric Bordelet, excellent accord, mes papilles s'en souviennent encore :-)

Emmanuel Delmas 01/02/2017 15:48

Aucun doute sur cet accord, de mon côté ,-)

Xavier Sicault 09/01/2017 17:11

Dommage vous oubliez les pinots gris des coteaux d Ancenis qui sont bien équilibré sur les frangipane

Anthony 06/01/2017 17:12

J'ai découvert un Coteaux de l'Aubance, Les Trois Schistes, Domaine de Montgilet 2013, Sucrosité élégante qui n'écrase pas tout. J'ai bien aimé.

Emmanuel Delmas 06/01/2017 17:39

Un bel accord avec la galette des rois ! ,-)