Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VIN ET BUCHES AUX FRUITS ROUGES

Publié le par Emmanuel Delmas

Bûche glacée aux fruits rouges, et petites meringues (© secretsdecommunication.fr)

Bûche glacée aux fruits rouges, et petites meringues (© secretsdecommunication.fr)

Les bûches de Noel auront toute leur place à la table des festivités de fin d'année. Evidemment ! Au chocolat, aux fruits rouges, aux fruits exotiques, et encore tant d'autres parfums. Conclusion de repas souvent à rallonge, quels vins proposer afin d'accompagner au mieux ces desserts, sans trop alourdir la bouche ? Eclairage...!

 

 

QUELS VINS AVEC UNE BUCHE AUX FRUITS ROUGES ?

 

Le parfum jouera un rôle primordial, le vin devant idéalement se caler sur celui-ci afin de proposer un accord remarquable. Néanmoins, la bûche de Noel peut se révéler plus ou moins sucrée, cette donnée tiendra également un rôle important. Sans compter que certains desserts de Noel sont glacées. Ce qui ne facilitera nullement l'accord. Papilles anesthésiées par le froid...le vin devra donc être proposé plus frais qu'à l'accoutumée, et cela est à éviter, en règle générale.

 

Première erreur absolue à éviter, le Champagne ou vins effervescents bruts. Naturellement vifs, nerveux, donc riches en acidité, ceux-ci se révèleront encore davantage acides, voire agressifs au contact du sucre. Etant acquis que l'acidité est privilégiée en début de repas afin d'ouvrir l'appétit, ici, le vin devra conjuguer sucres et acidités. Certaines solutions existent...

VIN ET BUCHES AUX FRUITS ROUGES

L'erreur à éviter: Placer un vin acide en fin de repas! Celui-ci sera rendu davantage agressif au contact du sucre, pure évidence. L'acide est à proposer idéalement en apéritif et en début de repas. La salivation qu'elle amène ouvre l'appétit. Qu'ils soient blancs ou effervescents, ces vins sont à éviter avec le dessert. 

 

L'évidence à rappeler: Le sucre appelle le sucre ! Certes, oui. Néanmoins, méfiance. Le maitre-mot ici sera 'équilibre'. Un vin trop sucré plombera la fin de repas. Si il s'avère trop lourd, cela est souvent dû à un cruel manque de fraîcheur, d'acidité. L'équilibre sucre/acide sera essentiel afin que le vin puisse proposer une belle finale élancée, certes sucrée mais salivante. Je parle dans ce cas là, de vins emplis de vitalité. Le sucre répondra au sucre, quand l'acidité prolongera le plaisir, tout en aérant et dépliant les saveurs du dessert. Le sucre sera ainsi en quelque sorte atténué par la fraîcheur acide du vin. Il exisite ainsi certains vins offrant davantage de garanties que d'autres, à ce niveau-là. 

 

LE FRUIT ROUGE REPOND MIEUX AU FRUIT ROUGE...

 

Si un vin blanc liquoreux ou moelleux (Sauternes, Monbazillac, Gaillac moelleux, Côteaux de l'Aubance...) conviendra avec une bûche aux fruits rouges, l'accord ne sera malheureusement qu'imparfait. Les saveurs déployées par le vin se rapprocheront davantage des fruits exotiques, jaunes, confits voire secs que des fruits rouges. Si il n'y a rien de rédhibitoire, cela reste dommage de ne pas proposer un vin dépliant des arômes de fruits noirs ou de fruits rouges, tout en étant sucrés. Voyez-vous où je souhaite vous emmener ? 

 

 

LES VINS AVEC LES BUCHES AUX FRUITS ROUGES

 

 

Idéalement

Un vin rouge sucré et même finement effervescent. L'alliance du sucre et des bulles offrent une étonnante vitalité à ces vins qui parviennent à se révéler même à une température de service aux alentours de 8 à 10° (non négligeable dans le cas de bûches glacées). Cette acidité accrue par la force de l'effervescence a le don d'exhaler les parfums de fruits rouges. L'accord est étonnant, et surtout, la vitalité proposée rafraîchit la bouche. Ce qui reste une nécessité bienvenue en fin de repas, mieux encore, une chance. Ajoutons à cela, un faible degré d'alcool (autour de 6/7°), et vous avez tout compris.

 

  • Cerdon du Bugey
  • Brachetto d'Aqui (Piémont, Italie)
  • Lambrusco (Lombardie, Emilie-Romagne, Italie)

 

Alternatives

Un vin rouge sucré, de type vin doux naturel, sur un millésime jeune, ou sur un vieillissement court, afin de privilégier les tonalités de fruits rouges. Souvent davantage riches en alcool (entre 14 et 17°), ces vins parviennent à allier, puissance, et finesse. Servir à 14°, température de cave.

 

  • Maury (jeune) - Roussillon
  • Banyuls (jeune) - Roussillon
  • Rasteau (jeune) - Rhône
  • Porto vintage (jeune) - Porto

 

Commenter cet article

Pierre et vacances placement 28/12/2015 15:57

Très bon article ! J'avais tendance à dire qu'il fallait un vin très sucré pour accompagné un bûche aux fruits rouges, mais je comprend le besoin d'un équilibre acide / sucre pour prolonger le plaisir !
Merci pour ces conseils, je vais essayer le Cerdon du Bugey pour mon repas de Noël en famille la semaine prochaine (et oui Noël en famille est décalé chez moi...).
Bonnes fêtes de fin d'année à tous !

Cécile 28/12/2015 10:25

Félicitations ! Je découvre votre site et j'en apprécie le concept "pédagogique" bien plus intéressant qu'un "simple" moteur de recherche sur lequel on taperait le nom d'un plat et qui nous donnerait un nom de vin sans explications. Pour l'accord avec la bûche j'ai une question supplémentaire : pour nous ce ne sera pas que "fruits rouges" mais "citron / fruits rouges" ou "citron / framboise". Vos conseils s'appliquent-ils dans ce cas-là ? J'adore le Cerdon donc quand je l'ai vu dans la liste j'étais ravie. L'accord fonctionnera t'il quand même en présence du citron ou vaut-il mieux partir sur autre chose ? Merci d'avance pour vos précieux conseils !

Cécile 28/12/2015 10:21

Félicitations ! Je découvre votre site et j'en apprécie le concept "pédagogique" bien plus intéressant qu'un "simple" moteur de recherche sur lequel on taperait le nom d'un plat et qui nous donnerait un nom de vin sans explications. Pour l'accord avec la bûche j'ai une question supplémentaire : pour nous ce ne sera pas que "fruits rouges" mais "citron / fruits rouges" ou "citron / framboise". Vos conseils s'appliquent-ils dans ce cas-là ? J'adore le Cerdon donc quand je l'ai vu dans la liste j'étais ravie. L'accord fonctionnera t'il quand même en présence du citron ou vaut-il mieux partir sur autre chose ? Merci d'avance pour vos précieux conseils !

Emmanuel Delmas 28/12/2015 10:30

Bonjour Cécile,
Merci pour vos bons mots. En effet, il y a peu de conseils constructifs sur les accords mets & vins. Pas de soucis pour l'accord, juste faudra t'il un vin plus vif en terme d'acidité, ce qui ne devrait pas poser de problème pour le Cerdon. Si la dominante est sur le citron, peut être partir sur une Clairette de Die, dans ce cas...

Sandra Fulmer 21/12/2015 12:26

En fait, je me suis trompée, c'est un rose pétillant, d'où le goût de framboise, mais il faudra trouver un autre accord met et vin si j'ai bien retenu et si j'ai envie de me laisser guider, sourire...

Sandra Fulmer 21/12/2015 12:24

J'ai un Maury qui attends la bonne occasion pour être ouvert, et elle approche...

Sandra Fulmer 20/12/2015 17:20

Je suggère un Bourgueil rouge pétillant, notamment celui de Laurent Herlin nommé "Cintré" avec un goût de bonbon à la framboise, qu'en dîtes-vous ?

Jean-Michel Pulger 21/12/2015 12:25

C'est vrai, Sandra, qu'un Bourgueil rouge pétillant de Laurent Herlin (que je ne connais pas car trop loin de chez moi, à 3 km !!!!!!!) pourrait (me) convenir !!!

Emmanuel Delmas 20/12/2015 17:24

Il s'agit plutôt d'un Vin de France... L'idée est bonne mais le sucre est nécessaire en revanche.

Jeannot 20/12/2015 14:15

Superbe article une fois encore. Complet et ouvert car il offre pas mal d'options. L idee du brachetto me sied très bien.

Emmanuel Delmas 20/12/2015 17:18

Merci pour le compliment!

Hugues Chaudois 20/12/2015 11:43

Bonne pioche ! pour le Cerdon, d'autant plus qu'il existe aussi en rose...

Jeanne Gallio 20/12/2015 09:20

Super !! J'attendais comme annoncé les accords sur les buches avec impatience; merci de vos précieux conseils

Emmanuel Delmas 20/12/2015 10:41

Merci, et quelle réactivité ! En effet, j'avais annoncé que je traiterai de ces accords...que je n'avais encore jamais traité!