DOMAINE CHANTE CIGALE, CHATEAUNEUF DU PAPE

Publié le par Emmanuel Delmas

DOMAINE CHANTE CIGALE, CHATEAUNEUF DU PAPE

 Chante Cigale, Châteauneuf du Pape

 

 

 

Jean-Yves Pomaret, est venu me rendre visite à la maison afin de me faire déguster quelques vins du domaine. Il estime que les vins du domaine qu'il accompagne commencent à se révéler fort intéressants. L'occasion était bonne de l'accueillir, et d'en juger par moi-même. 

 

7, avenue Louis Pasteur,

84 230 Châteauneuf du Pape

04 90 83 58 70

 

 

Le domaine Chante Cigale est situé à Châteauneuf du Pape, en plein coeur de l'appellation, s'étire sur 42 hectares, dont 6 hectares en blanc. Domaine certes important, et c'est aussi là, toute la difficulté selon Jean-Yves. Surtout, et c'est là tout l'intérêt du domaine, cette surface s'étale sur 40 parcelles, différentes. Les vendanges quant à elles se déroulent sur presque six semaines. 

 

Une partie des terrains se trouve pour 40% sur les galets roulés, les sables pour 30%, et 30 autres % sur les argilo-calcaires, au nord de l'appellation.

 

L'encépagement se veut dominé par le grenache, aux 2/3, entre 60 et 70%, la syrah 15% environ, et le mourvèdre. 

 

Les vins sont soufrés à hauteur de 2 à 3 gr de soufre, les levures sont toutes indigènes. Préfermentation à froid, et macérations de 3 semaines en cuve inox. La syrah est élevée en fûts de 2 à 3 vins de 228 litres. Prochainement, de grands foudres rejoindront le domaine afin d'offrir aux vins un peu plus de complexité et des vins moins marqués par le bois. 

 

 

Jean-Yves Pomaret accompagne le domaine, et la progression s'en ressent.

Jean-Yves Pomaret accompagne le domaine, et la progression s'en ressent.

Château Chante-Cigale est un domaine qui amorce un virage. Les vins sont entrain de gagner en fraicheur et en vitalité sans pour autant perdre en force, ce qui reste bien naturel sur l'appellation Châteauneuf du Pape. Je serai curieux et impatient de déguster ses vins d'ici quelques années.

Une jolie bouteille, assurément.

Une jolie bouteille, assurément.

LA DEGUSTATION

 

 

Chante Cigale rouge 2012

Brut de cuve

 

Nez fruité, pulpeux,(fruits cuits) riche, herbes aromatiques à l'aération, épices en fond de nez. Bouche riche, mais droite, fine. Fruitée en son centre, chaleureuse en finale mais les tains, très fins, offrent un bon ressenti de fraîcheur en finale. 

 

****

 

 

Vieilles Vignes 2012

4000 cols, Grenaches de 70 ans, d'autres sur galets de 110 ans. Vieillissement en fûts Rousseau, durant 18 mois. Une partie en cuve béton.

 

Nez sur le fruit noir, le cacao, les épices, puis la pierre chaude. Bouche pleine, fruitée puis épicée en son milieu. La finale étire le jus en longueur, soutenu par des tanins fermes. Belle poigne en finale, adoucie par une prise de bois élégante. 

 

Ensemble aussi confortable qu'autoritaire, un beau vin ici qui réclament juste un peu de patience. J'aime beaucoup l'expression de chacune des composantes. J'ai l'impression d'un puzzle bien assemblé. A préserver encore un peu donc.

 

****(*)

 

Chante Cigale blanc 2013

Bourboulenc, clairette, roussanne, grenache blanc. Macération pelliculaire de 6 à 48h. Elevage en demi-muids sur la roussanne. 

 

Nez sur le fuit jaune (pêche), puis le melon mûr, le folral (violette) en fond de nez. 

Bouche chaude, charnue, fruitée en son milieu. Finale marquée par la poire juteuse, finement anisée en persistance servie par de fins amers. Persistance révélant une jolie prise de bois, très fine, et une sensation saline offrant un léger sursaut d'éclat. 

 

****

 

Si la matière reste opulente, voire massive, le fruit parvient à s'étirer tout du long de la bouche, de l'attaque à la finale, soulevée par de beaux amers et un élevage qui me semble ici intelligent. 

 

 

 

CONCLUSION

 

L'ensemble des vins dégustés m'a convaincu de leur qualité. Mais je reste avant tout convaincu qu'en continuant ce travail, notamment au niveau du végétal mais aussi à travers des élevages plus doux encore, les vins gagneront en pureté et en énergie. Il me semble encore un peu tôt avant d'apporter un avis définitif, néanmoins la voie semble dégagée pour parvenir au résultat excompté. Je reste donc à l'affût, de mon côté.

 

newsletterLOGO.gif inscription gratuite

 

 

Emmanuel Delmas

Commenter cet article

Gérard 11/08/2015 17:38

Merci Emmanuel pour cet éclairage d'un domaine peu connu, inconnu de moi en tout cas, et où je serais bien allé déguster lors de mon dernier séjour à Orange et Suze. Tu as bien raison d'insister sur la recherche de la finesse et d'une plus grande discrétion de l'élevage souvent trop prégnant. J'ai eu la chance de goûter à Rayas-grand moment pour tout amateur de vin- puis au domaine voisin où j'ai quelques habitudes, le château du Caillou ( Côtes du Rhône et Châteauneuf du Pape excellents ) que tu connais certainement.
Gérard

Emmanuel Delmas 11/08/2015 17:44

Merci Gérard ! Autre grand domaine pour moi, où j'ai toujours énormément d'émotion, Domaine Pierre André !!

Charles Kisolekele 10/07/2015 14:10

Très passionnant!

Emmanuel Delmas 10/07/2015 15:18

Merci, c'est gentil ! ,-)

Bernieshoot 09/07/2015 10:27

une présentation très intéressante et un producteur qui mérite d'être suivi, le bouton de partage twitter est désactivé ?

Emmanuel Delmas 09/07/2015 13:42

Merci pour votre commentaire. Le blog est fait pour cela ! ,-)

Côté Loisirs TV / Henry Salamone 09/07/2015 11:18

On pense se rendre dans le Lubéron prochainement en repérage pour le tournage d'un épisode de la série France secrète à vélo Spécial chocotourisme et vins. Nous pourrions envisager de rencontrer se viticulteur... Encore bravo pour la qualité de votre blog info.

Emmanuel Delmas 09/07/2015 10:37

Merci Bernie! ,-)
Non je pense que le bouton Twitter fonctionne toujours, non?