DOMAINE BALLORIN, MOREY SAINT DENIS

Publié le par Emmanuel Delmas

DOMAINE BALLORIN, MOREY SAINT DENIS

 

Ma rencontre avec Gilles Ballorin me laisse d'excellents souvenirs, tant le vigneron comme l'homme est sympathique, plein de bon sens, et affable. Sans jamais en faire de trop, dans la juste mesure. J'avais dégusté deux de ses vins par le passé qui m'avaient fait forte impression. Ma visite fut l'occasion de rencontrer le bonhomme qui se cachait derrière ces belles bouteilles. Une fois encore, je ne fus point déçu, bien au contraire.

 

 

GILLES BALLORIN: UN HOMME PROCHE DE SES VIGNES

 

 

Gilles Ballorin    

17 Rue Ribordot 21220 Morey-Saint-Denis

03 80 41 85 48

 

 

 

L'homme nous accueille avec sourire, tout simplement. La discussion s'ouvre très vite sur la conduite des vignes, les soins qu'il leur apporte. Tout naturellement, il vient chercher quelques bouteilles, nous ouvre les portes de son véhicule, et nous voilà partis, en direction de ses vignes. Voilà une manière efficace de se rendre compte in situ de son travail de fond aux vignes, et de sa vision.

J'accepte d'être un peu egoiste, solitaire aussi. Le métier de vigneron est éprouvant, mais si agréable dans ces conditions sanitaires, saines. Je me sens bien dans ce que je fais.

Gilles Ballorin

Très vite, Gilles Ballorin explique: "La vigne est mon élément de travail, j'y passe et je vais y passer ma vie, autant que ce soit sain, et propre. Il en va aussi de ma santé, et de mon bien-être".

Gilles est un vigneron aussi passionné que passionnant, c'est d'ailleurs souvent le cas chez les vignerons sincères. Et affable, facile d'accès, ouvert. D'aucuns auraient pu imaginer qu'il poursuive en déclarant:"J'accepte d'être égoiste, solitaire aussi. Le métier de vigneron est fatiguant physiquement, mais si agréable dans ces conditions sanitaires. Je me sens bien dans ce que je fais." Malgré certains problèmes matériels qu'il a pu connaitre par le passé, il n'a jamais perdu foi en lui, son travail ni en ses vignes. Sans parler de sa motivation, presque inébranlable. 

Gilles Ballorin, dans ses vignes, heureux tout simplement.

Gilles Ballorin, dans ses vignes, heureux tout simplement.

Tout naturellement, avec le temps, Gilles Ballorin explore quelques facettes de la bio-dynamie, puis en épouse quelques contours. Toujours pour s'ouvrir, avancer, s'offrir quelques solutions et possibilités. 'La biodynamie a tellement bien fonctionné que je n'ai pas pu hésiter un seul instant. Ce n'est finalement qu'une affaire de bon sens'.

Me tourner vers la biodynamie est une affaire de bon sens. Elle fonctionne si bien chez certains domaines que j'apprécie tout particulièrement que je n'ai pas hésité un seul instant.

Gilles Ballorin

Dégustation dans les vignes de Gilles Ballorin, ici à Nuits Saint Georges.

Dégustation dans les vignes de Gilles Ballorin, ici à Nuits Saint Georges.

 

SES DEBUTS DANS LE VIN

 

 

Petit retour en arrière, où Gilles berce dans le vin depuis déjà 25 ans. Commercial à ses débuts pour un marché export, puis oeuvrant dans le marketing du vin, il devient directeur commercial chez Antonin Rodet. Son plaisir il le trouvera surtout lors des vendanges, le terrain, la terre, déjà. Et, en 2004, c'est le 'déclic'.

"J'ai ressenti le besoin de faire mon vin, de conduire mes vignes, j'ai entendu et répondu à l'appel de la terre'. Gilles Ballorin m'avouera que s'il savait élaborer le vin, il devait apprendre à travailler ses vignes, à en prendre soin. A 45 ans désormais, notre vigneron a grandement avancé.

J'ai ressenti le besoin de faire mon vin, de conduire mes vignes, j'ai entendu et répondu à l'appel de la terre

Gilles Ballorin

RETOUR A LA BIO

 

Dès le départ, il se dirige vers la bio. Il opte pour le labour au cheval, et suit quelques préceptes de la bio-dynamie. Il s'en nourrit, apprend au contact de son végétal. En 2005, le domaine passe en certification Ecocert, en Demeter (Biodynamie) la même année. 

Le domaine en 2006 fut de 5 hectares. Désormais, il conduit près de 5 hectares et demi de vignes sur les appellations Bourgogne, Bourgogne aligoté, Nuits Saint Georges, Fixin, Marsannay, Morey St Denis, ou encore Côtes de Nuits villages. Gilles a énormément d'affection pour le millésime 2005, qui chez lui offrait des 'raisins parfaitement mûrs, et de superbes acidités'. 

DOMAINE BALLORIN, MOREY SAINT DENIS

AU CHAI

 

A la vendange, les raisins sont cueillis bien mûrs, puis égrappés. Par gravité. Pas de délestage afin de ne pas 'bousculer' le vin futur. Gilles est davantage porté sur la douceur et préfère l'infusion à la concentration. Juste consent il parfois à quelques remontages, 3 à 4 par semaine, pas davantage.

 

Gilles Ballorin opère une préfermentation à froid, naturelle. L'entonnage se fait là encore par gravité. Les élevages en fûts durent 12 mois, ou 8 mois selon les cuvées. Quelques vins profitent également d'un léger passage en fûts neufs. Mais là encore Gilles insiste sur le fait qu'il évite toute signature appuyée du bois dans ses vins. Tout dans la mesure, vous écrivais-je plus haut...

DOMAINE BALLORIN, MOREY SAINT DENIS

 

LA DEGUSTATION

 

 

In situ, dans ses vignes, en compagnie de Patrick. Novembre 2013

 

 

Bourgogne aligoté 2012    

 

Nez fin, discret, très aligoté dans l'expression. Bouche dans le ton, style assez strict, dépouillé, mais de belle pureté, net. Finale juteuse, fraîche, revigorante.

 

****

 

Bourgogne blanc 2012

Tonneaux Stoeckinger, pinot blanc/beurot, chardonnay musqué.

40 ans, co-plantation à la vigne.

 

Nez boisé, élégant, finement ciré. Bouche grasse, ample, sur le fruit, finale révélant une fine prise de bois de suite relayée par une jolie tension. 

 

****

A ce stade encore un peu marqué par l'élevage, complètement normal.

 

Bourgogne 2012

 

Nez sur le fruit noir, pulpeux, gourmand, puis épices en fond de nez.Bouche crémeuse de bonne constitution, droite. Le fruit explose en son centre, finale fraîche, finement poivrée. Belle persistance, dépliée, florale...très charmeuse.

 

****(*)

 

Côte de Nuits Villages 'Le village' 2012

 

Nez classieux, terrien, au fruité strict, épicé en fond de nez. Intense, profond. Bouche de belle constitution, crémeuse, et joliment étirée. Le fruit offre du jus en finale, enlevée, celle-ci révèle une belle énergie à l'ensemble, finement poivré en retro. Un style plus terrien, profond.

 

*****

 

 

Marsannay 'Clos du Roy' 2012

 

Nez fruité, intense, puis poivré. Terreux  (forêt) en fond de nez. Bouche pleine, articulée autour du fruit et des épices. La structure profite d'une belle acidité sous-jacente impulsant une belle fraîcheur à la finale. Ensemble confortable, même si à ce stade le vin mériterait d'être encore attendu. De belles promesses à tenir.

 

****(**)

DOMAINE BALLORIN, MOREY SAINT DENIS

 CONCLUSION

 

 

J'ai trouvé avec les vins de Gilles Ballorin, une panoplie assez étonnante de saveurs, et surtout des vins que j'ai trouvé 'justes', bien ancrés dans leur terroir. Reposant sur des structures crémeuses, confortables, et emplis de vitalité. Les blancs, saillants, proposent du relief, de la chair. Voilà un vigneron qui se met en quatre, avec plein de justesse et d'humilité, afin de tenter de révéler les diverses facettes de ses sols, sans aucunement tenter de prendre le dessus. Toujours dans la bonne mesure. IL n'y a pas à tergiverser, les vins de Gilles sont simplement 'justes', et ça, c'est déjà assez remarquable. Et quelque chose me dit que ce vigneron ne s'arrêtera pas en si bon chemin.

 

 

Emmanuel Delmas

 


newsletterLOGO.gif 

 inscription gratuite

Liens qui pourraient vous intéresser

Commenter cet article

senegal 27/11/2014 11:41

content de trouver ce blog .
Bonne continuation ...

Julien 26/11/2014 13:20

J'ai aussi de très bons souvenirs d'un vin dégusté de chez lui, un Marsannay 2009 je crois. C'était très bon, riche et de belle acidité. Merci pour ce bon souvenir, Emmanuel