UN PEU DE CORBIERES, ET DE BIO

Publié le par Emmanuel Delmas

UN PEU DE CORBIERES, ET DE BIO

 

 

Ce Lundi et Mardi je décolle pour Perpignan afin dans un premier temps de rendre visite à une vigneronne dont j'apprécie tout particulièrement les vins, Sophie Guiraudon, au Clos de l'Anhel à Corbières. Mais également afin d'honorer maprésence en tant que président du jury au conours Signature Bio.

 

 

 

Sophie Guiraudon, au Clos de l'Anhel s'est lancé dans l'aventure du vin voilà quelques années. Et comme elle aime à le souligner, elle est vigneronne depuis...0 génération ! Elle est ainsi, Sophie, pleine de tonus, pétillante et follement ancrée dans sa terre. Une terre qu'elle a voulu préserver, en respectant son biotope. 200 arbres plantés, des haies, de la vie. Le pote berger qui lui laisse de temps à autre ses brebis et ses moutons, offrant un désherbage bien naturel, même si Sophie y va de sa pioche également. Souvenir de ma visite au domaine Tempier à Bandol, où lors de mon passage les brebis s'affairaient...

 

La présence du vent du nord, le Cers, la proximité maritime, une altitude d'environ 200 mètres, un plateau argilo-calcaire, et marnes renfermant des huîtres fossilisés (cela ne vous rappelle rien?)...et des vins étonnants de souffle, et de vitalité, dont sa cuvée 'les Dimanches' qui m'a toujours régalé. Il me tardait enfin de retrouver Sophie en ses terres. Je ne l'ai croisé que quelques fois en dégustation. 

 

Et Mardi aura lieu le concours Signature Bio, organisé par SudvinBio, qui est le concours régional des vins bios du Languedoc Roussillon. C'est dans ce cadre que je descends sur Perpignan ayant l'honneur d'avoir été désigné président du jury du concours. 

 

La légitimité de la culture biologique ou biodynamique ne se pose bien évidemment plus de nos jours, et ce concours sera l'occasion de me/nous rendre compte des avancées et des progrès incessants des vins issus de ces agricultures responsables. Très régulièrement je déguste nombre de vins, qu'ils soient conventionnels, en lutte raisonnée, bio ou biodynamiques, 'natures', et d'autres vins ne se revendiquant d'aucun label mais ne s'étant jamais écarté de la voie dite responsable. 

 

Et il est très net que les vignerons s'engageant dans la voie du bon sens, qu'ils soit bio ou bioD, ou s'en approchant, révèlent des vins souvent plus intenses, en terme de pureté de fruit, de fraîcheur, et de profondeur. Cette vitalité d'ensemble dont ils font souvent preuve les rendent moins tristement bons à boire. Et c'est en cela qu'ils font la différence d'ores et déjà, auprès de consommateurs avertis certes, mais de plus en plus aussi vis à vis de celles et ceux qui ne le sont pas. Parmi ces vins, certains offrent même des vins à forte émotion, d'une qualité plus qu'irréprochable, ils sont simplement 'au-dessus'. 

 

Cet engagement dans la qualité, le savoir-faire, la sincérité qui guident tous ces vignerons, jeunes et moins jeunes doivent être soulignés, et ce concours permettra sans aucun doute de mettre en lumière les valeurs véhiculées par ces faiseurs, emplis de passion, d'engagement mais aussi avant tout d'humilité. Faisant preuve de bon sens, finalement, ils ont choisi la voie qui leur semblait la plus évidente. Là encore, il va falloir en tant que dégustateurs, rester clairvoyants, car ne croyons pas pour autant que tous ceux se revendiquant 'responsables', 'bios' soient tous irréprochables. Comme partout, le tri est à faire, et c'est aussi en cela que cette forme de concours est utile, faire constater les progrès, les confirmations, les surprises, mais aussi certaines déceptions...

 

Mais quoi qu'il en soit, l'essentiel est que le vin soit bon voire même très bon ! Et si, en plus il est bio, alors, c'est encore mieux' ! 

 

 

 

 

Emmanuel Delmas

       

newsletterLOGO.gif 

 inscription gratuite

Le vin juste doit avoir la gueule de l'endroit où il est né et où il a grandi, et les tripes de son vigneron

Jacques Puisais

Je ne peux que conclure sur cette citation si juste de l'immense Jacques Puisais qui traduit à merveille la définition du vin 'juste', sincère...et clairement les cultures responsables, bio, et Bio-dynamiques permettent de s'en approcher au plus près...

 

 

 

Emmanuel Delmas

       

newsletterLOGO.gif 

 inscription gratuite

Commenter cet article

Laurentin 27/05/2014 18:19

Sophie Guiraudon !! Quels vins, je confirme. Vous avez de la chance d'aller directement chez elle, vivement le compte-rendu. Grand souvenir de sa cuvée 'Les Dimanches', goûté avec vous à un cours.
Pas facile de les trouver mais elle était au salon des vignerons indépendants à Paris

Emmanuel Delmas 27/05/2014 18:23

Oui elle était au Salon l'an dernier!

Quartier gay Lisbonne 27/05/2014 10:56

Sophie Guiraudon a beaucoup de courage! En lisant ton article, j'ai l'impression qu'elle travaille d'arrache pied pour avoir des vignes de qualités. C'est d'ailleurs très rare de nos jours de voir quelqu'un devenir vigneron sans avoir de parents dans le milieu, elle doit être passionnée pour se lancer dans le domaine!
Merci pour cette découverte, et bonne chance pour le concours Signature Bio!

Emmanuel Delmas 27/05/2014 18:22

Elle a beaucoup de mérite oui ! Elle a des idées auxquelles elle croit, et une saine ligne directrice. Depuis qu'elle est seule, 4 ans maintenant, elle s'accroche, apprend et avance, une femme admirable!

réparation iphone marseille 27/05/2014 00:15

Je suis tout à fait d'accord avec vous !